RSS

Appel du 10 avril pour la Journée  Internationale de Solidarité avec le Peuple d’Odessa !

07 Avr

Un appel d’actualité dans un monde que des cow boyes impérialistes veulent embraser… merci à Béatrice Cournaud pour sa traduction pour Histoire et societé. (note de DB)

 

La Campagne de Solidarité pour Odessa appelle à une  Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple d’Odessa le 10 avril 2017 pour attirer l’attention sur la répression qu’exerce le gouvernement ukrainien à l’encontre des activistes antifascistes dans cette ville. Nous appelons à des rassemblements et des manifestations à travers le monde devant les ambassades et consulats  ukrainiens. Le 10 avril est une date importante pour tous les Odessistes, car elle marque le jour où Odessa fut libérée après des années d’occupation fasciste.

Février 2014 a été le théâtre du renversement du président ukrainien lors d’un violent coup de force de la droite soutenu par les Etats Unis. Trois mois plus tard, le 2 mai, Odessa a vécu la pire expérience de troubles civils que l’Europe ait vécus depuis des décennies lorsque 46 progressistes, jeunes, pour la plupart, ont été sauvagement assassinés par une foule de fascistes  au Square Kulikovo d’Odessa.

Depuis ce jour, la famille, les amis, les soutiens de ceux qui furent tués ont demandé une enquête internationale sur ce massacre, demande bloquée par le gouvernement fédéral qui travaille main dans la main avec les organisations fascistes responsables de cette tuerie. Les Etats-Unis, le Conseil de l’Europe et autres instances internationales, ainsi que le Département d’Etat américain ont pris acte de l’obstruction du gouvernement ukrainien.

Il est à noter qu’en dépit des nombreuses  vidéos attestant de la participation du massacre par les fascistes, aucun responsable de ces crimes n’a été jugé, alors que  de nombreux antifascistes arrêtés ce jour-là demeurent emprisonnés bien qu’aucune charge n’ait été retenue contre la plupart d’entre eux.

Depuis le massacre, Les Odessistes se rassemblent chaque semaine square Kulokovo pour appeler au souvenir des morts et faire pression pour qu’une enquête soit diligentée. Et presque chaque semaine des organisations néo-nazies, telle que la célèbre Right Sector, les poursuivent et parfois les attaquent physiquement. La police intervient de temps en temps, mais les fascistes ne sont jamais interpelés.

Lors d’un nouvel épisode alarmant, les autorités fédérales ont arrêté plusieurs antifascistes d’Odessa et les ont faussement  accusés de crimes importants. Le 23 février, les agents de Service de Sécurité de l’Ukraine (SBU) ont arrêté Alexander Kushnarev, 65 ans, député du Conseil de District de Limansk et père d’un  homme assassiné au square Kulikovo. Fut aussi arrêté Anatoly Slobodyanik, 68 ans, officier militaire à la retraite et dirigeant de l’Organisation Odessiste des Vétérans des Forces Armées. Le procureur de la région d’Odessa a déclaré que les deux hommes avaient le projet de kidnapper un membre de la Rada ou du Parlement.

Alexei Goncharenko,  deputé de la Rada, membre d’un bloc parlementaire allié au président ukrainien  Petro Poroshenko, a effectivement disparu brièvement mais a réapparu et, interviewé par la chaîne Espreso TV de la télévision ukrainienne, a déclaré que son enlèvement avait été mis en scène par les forces de l’ordre. Le gouvernement peut avoir utilisé Kushnarev pour ce coup monté parce que Goncharenko était présent lors du massacre de 2014 au cours duquel le fils de Kushnarev a été tué.

Kushnarev et Slobodyanik languissent à présent dans la prison d’Odessa où les conditions de détention visent à briser l’esprit de résistance des prisonniers. Les deux hommes sont âgés, ont des problèmes de cœur et il est à craindre qu’ils ne survivent pas à leur emprisonnement.

Depuis que les deux hommes ont été placés en détention, les appartements d’autres proches de victimes du 2  Mai ont été fouillés par la police. D’inquiétants rapports font état aujourd’hui de projets d’arrestation de davantage de proches et sympathisants pour leur arracher des « confessions » sur leurs intentions de commettre des actes violents contre le gouvernement.

Le droit du peuple ukrainien à la liberté de parole a été régulièrement restreint depuis le coup de 2014. La demande permanente des Odessistes pour une enquête internationale concernant le massacre au square Kulikovo a fortement agacé le gouvernement fédéral. Si les voix de ces gens courageux s’avèrent être passées sous silence, l’Ukraine aura alors fait un autre pas  gigantesque vers un état antidémocratique en collusion avec les groupes fascistes meurtriers.

Tous ensemble le 10 avril pour la Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple d’Odessa !  Libération d’ Alexander Kushnarev, Anatoly Slobodyanik et tous les prisonniers politiques ukrainiens ! Arrêt de la répression contre les proches et sympathisants de ceux qui furent assassinés le 2 mai 2014 ! Non au fascisme en Ukraine et dans le monde entier !

La Campagne de Solidarité d’Odessa  est un projet de United National Antiwar Coalition (UNAC).

Elle fut fondée en mai 2016 à la suite du mémorial du second anniversaire du massacre de Mai.

Une délégation de membres de l’UNAC des Etats-Unis fut présente au Mémorial qui s’est tenu au square Kulikovo d’Odessa.

http://www.odessasolidaritycampaign.org- www.unacpeace.org

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 7, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :