Les autorités du Kansas ont introduit une proposition de loi visant à limiter l’accès aux loisirs pour les personnes bénéficiant de revenus sociaux minimums (entre 454 et 497 dollars par mois), rapporte Le Washington Post .

Le sénateur d’État Michael O’Donnell, républicain, soutient cette loi et justifie son appui en disant que les familles seraient dès lors obligées de dépenser leurs revenus de façon « plus responsable ». « Nous essayons de nous assurer que ces aides sont utilisées pour ce qu’elles prévoient. C’est une question de prospérité. Il est ici question d’avoir une belle vie » ajoute-t-il.

Pas de piercing, ni de piscine

Parmi les loisirs qui seront limités, on compte piercings, massages, piscine, manucures, lingerie ou encore l’accès au cinéma et aux salles d’arcades. Certains loisirs seront même interdits comme les parcs à thème ou encore les endroits interdits aux mineurs.

La loi prévoit un retrait maximum de 25 dollars par jour par personne au distributeur automatique. Ce retrait était limité à 60 dollars avant l’intervention de la Républicaine Caryn Tyson qui a fait baisser la somme via un amendement. Cette somme sera prélevée via leur carte de retrait expressément fournie par les services sociaux et non sur les cartes de banques privées. « Je pense que nous voulons simplement dire aux habitants que s’ils demandent de l’aide à l’État, c’est qu’ils sont dans le besoin. Dans ce cas-là, nous voulons les aider en leur disant où dépenser leur argent et comment le faire » explique Carolyn Bridge, une démocrate, dont l’avis est proche de celui des Républicains.