Annie Lacroix-Riz, ancienne élève de l’école normale supérieure (Sèvres), élève de Pierre Vilar, est agrégée d’histoire, docteur-ès-Lettres, et professeur d’Histoire contemporaine à l’université Paris VII-Denis Diderot. (voir son site ici)

Elle est spécialiste des relations internationales dans la première moitié du XXe siècle. Ses travaux portent sur l’histoire politique, économique et sociale de la Troisième République et de Vichy, sur la période de la Collaboration dans l’Europe occupée par les nazis, sur les relations entre le Vatican et le Reich ainsi que la stratégie des élites politiques et économiques françaises avant et après la Seconde Guerre mondiale. Elle est également connue pour son engagement communiste.

Ses principaux livres sont :

  • Le Vatican, l’Europe et le Reich de la Première Guerre mondiale à la Guerre Froide (1914-1955),
  • Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy
  • L’Histoire contemporaine sous influence
  • Le Choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930
  • De Munich à Vichy : L’assassinat de la Troisième République (1938-1940)
  • L’intégration européenne de la France : La tutelle de l’Allemagne et des États-Unis
  • Aux origines du carcan européen (1900–1960)

Elle traite ici du rôle de l’URSS dans la deuxième guerre mondiale :

//www.youscribe.com/BookReader/IframeEmbed?productId=2575031&token=&width=590&height=880&startPage=1&displayMode=scroll&fullscreen=0