RSS

Daily Mail : un rapport secret de la CIA datant de 1983 dit que l’Amérique a encouragé Saddam Hussein à attaquer la Syrie pour mettre la main sur l’oléoduc Med et Golfe 

24 Jan

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4140190/America-urged-Saddam-attack-Assad-Syria.html

Le journal britannique The Daily Mail diffuse un rapport secret concernant la manière dont la guerre contre la Syrie vient de loin sur la base des intérêts américains. Le plan de 1983 met déjà en place les principaux acteurs et leur réserve un rôle qui à peu de choses près est celui qui a été adopté. La CIA vient de déclassifier des millions de pages et chacun puise à la source au petit bonheur la chance. L’article montre aussi la manière dont Saddam Hussein a été manipulé. Jorge Risquet m’avait raconté comment Fidel Castro l’avait envoyé prévenir Saddam Hussein que les Américains lui faisaient jouer leurs intérêts contre l’Iran et contre d’autres pays de la région. Fidel Castro l’avait prévenu de même de ne pas s’engager au Koweit alors qu’il avait reçu l’accord de fait de l’ambassadrice américaine. Il m’avait dit que Saddam était un homme très intelligent mais moins qu’il le croyait et surtout qui ne se méfiait pas assez des Etats-Unis (note et traduction de Danielle Bleitrach)

  • L’Amérique a exhorté Saddam Hussein à attaquer Hafez al-Assad a déclaré un rapport de la CIA de 1983
  • l’Ex-fonctionnaire de la CIA Graham Fuller a dit que les Etats-Unis devraient «pousser l’Irak à déclarer la guerre à la Syrie »
  • En effet, Assad avait fermé le pipeline de pétrole de l’Irak et avait donc un «droit de passage» sur les intérêts américains dans le Liban et dans le Golfe 

L’Amérique a exhorté Saddam Hussein à attaquer Hafez al-Assad en Syrie en raison de la fermeture de l’oléoduc de l’Irak, selon ce que la publication d’un rapport de renseignements secrets 1983 a révélé.

Un rapport, de l’ancien haut fonctionnaire de la CIA Graham Fuller, avait déclaré que les États-Unis devraient «exhorter l’Irak à faire la guerre à la Syrie», en notant que Saddam était en «lutte pour sa vie» dans la campagne Iran-Irak.

Grâce à la fermeture de l’oléoduc, M. Fuller dit la Syrie avait un ‘hammerlock’ sur les intérêts américains dans le Liban et dans le Golfe.

L'Amérique a exhorté Saddam Hussein à attaquer la Syrie de Hafez al-Assad en raison de la fermeture de l'oléoduc de l'Irak, un rapport a révélé

L'Amérique a exhorté Saddam Hussein à attaquer la Syrie de Hafez al-Assad en raison de la fermeture de l'oléoduc de l'Irak, un rapport a révélé

L’Amérique a exhorté Saddam Hussein à attaquer la Syrie de Hafez al-Assad en raison de la fermeture de l’oléoduc de l’Irak, selon la publication d’un rapport.

quand ce fut fait, il a dit que les États-Unis devraient mener une escalade en accentuant fortement les pressions contre Assad » de la part des trois États frontaliers hostiles à la Syrie – l’Irak, Israël et la Turquie.

Face à «trois fronts belligérants», Assad serait probablement contraint d’abandonner sa fermeture de l’oléoduc, dit le rapport .

Il espérait qu’il pourrait convaincre l’Irak à coopérer vu que la fermeture de l’oléoduc avait mis le pays  «à genoux financièrement», poussant vers l’internationalisation dangereuse de la guerre du Golfe.

Il a noté que l’Irak pourrait ne pas «souhaiter facilement entrer dans une autre campagne, mais affirme que la Syrie se battait déjà dans une guerre au Liban et pouvait« se permettre d’élargir «son conflit.

Il a également déclaré que la Syrie avait du mal à garder son  contrôle sur une population qui détestait le régime Assad.

Il a poursuivi en disant que l’Irak avait assez de puissance aérienne militaire à consacrer et qu’il pourrait aller jusqu’à mettre la moitié de sa force aérienne contre la Syrie.

En exigeant la réouverture du pipeline, l’Irak aurait le soutien de «pratiquement tous les Etats arabes, à l’exception de la Libye»,  dit le rapport.

Un rapport, par l'ancien haut fonctionnaire de la CIA Graham Fuller, a déclaré aux États-Unis devrait considérer comme «exhortant l'Irak à prendre la guerre à la Syrie», notant que Saddam était «lutte pour sa vie» dans la campagne Iran-Irak

Un rapport, de l’ancien haut fonctionnaire de la CIA Graham Fuller, a déclaré que les États-Unis devraient  «exhorter l’Irak à faire la guerre à la Syrie», notant que Saddam était «lutte pour sa vie» dans la campagne Iran-Irak

Le rapport a ajouté que si les États-Unis voulaient «freiner la  Syrie», il faudrait le faire en montrant des «muscles réels» et a souligné la nécessité de trouver un «coup » contre  le prestige de la Syrie.

Par ailleurs, le rapport indique qu’Israël doit «être favorable à la chance qui lui serait offerte d’humilier Assad en augmentant les tensions entre le Liban et le front de la Syrie sans lui-même aller à la guerre. Il a dit qu’Assad était maintenant le plus grand problème d’Israël, pas l’Irak.

Enfin, il a déclaré que la Turquie, irritée par le soutien syrien au terrorisme arménien, aux Kurdes irakiens et aux terroristes turcs opérant à partir du nord de la Syrie, avait souvent envisagé de lancer des opérations militaires unilatérales contre les camps terroristes dans le nord de la Syrie.

Il dit que l’utilisation des trois états était essentielle pour créer un changement et forcer Assad à reculer.

Il espérait qu'il pourrait convaincre Saddam (photo en 1983) à coopérer que la fermeture de l'oléoduc avait amené le pays «à genoux financiers ' 

Il espérait qu’il pourrait convaincre Saddam (photo de 1983) de coopérer parce que la fermeture de l’oléoduc avait amené le pays «à genoux financièrement ‘

Obtenir l’intervention de l’Irak, a-t-il  dit, était l’aspect le plus difficile du plan.

Pour ce faire, il faut envisager une «réorientation de la politique américaine envers l’Irak» et elle pourrait inclure une  participation plus active des États-Unis dans la fourniture de pièces de haute technologie »pour les efforts de modernisation de l’Irak.

Il a conclu en disant que les Etats-Unis pourraient avoir besoin de donner plus de soutien à l’Irak dans la guerre contre l’Iran.

La guerre Iran-Irak a commencé le 22 Septembre 1980 et a duré huit ans.

Saddam avait envahi à cause d’un différend territorial sur le Chatt al-Arab, la voie d’eau qui formait la frontière entre les deux pays.

Il se sentait aussi menacé par la révolution islamique qui avait amené l’ayatollah Khomeini au pouvoir en Iran l’année précédente.

Mais ils considéraient Saddam comme un tyran brutal et il sous-estimé leur dévouement à leur nouveau chef.

La guerre a finalement pris fin avec un cessez-le-feu sous l’égide de l’ONU qui a été accepté par les deux parties.

Saddam Hussein : rencontre avec des conseillers militaires en 1980

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le janvier 24, 2017 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Daily Mail : un rapport secret de la CIA datant de 1983 dit que l’Amérique a encouragé Saddam Hussein à attaquer la Syrie pour mettre la main sur l’oléoduc Med et Golfe 

  1. Desbessel jean-Pierre

    janvier 24, 2017 at 5:38

    Soros mérite de crever, pas de mourir

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :