RSS

Les retombées positives d’une stratégie catastrophique, mais faut pas que ça dure trop…

10 Nov

Résultat de recherche d'images pour "Glucksmann est conseiller du président Mikheïl Saakachvili,"

 

Les camarades de ma cellule trouvaient le bilan un peu rude et cherchaient quelques éléments « positifs », nous en avons trouvé deux : nous n’avons pas suivi le chemin des italiens et des espagnols, enfin pas encore… et nous avons conservé le nom de communiste.

Avec mon optimisme naturel (et un certain sens de l’humour) je me dis que « l’effacement », notre disparition du paysage politique n’a pas que des aspects négatifs. Quand André Chassaigne déclare avec beaucoup de lucidité que grâce à une obstination quasi diabolique dans « l’erreur », on a réussi à faire sortir le PCF du champ politique (enfin je traduis ses propos plein de lucidité et de bon sens), ces derniers jours je me suis dit que ce n’était pas plus mal vu la nature du dit champ politique.

L’autre jour j’ai écouté rafaêl Gluksman, qu’en dire?  :

D’abord, encore un qui se présente en rassembleur de la gauche en créant un mouvement de plus.mais il n’y a pas que ça…

L’Afrique a été traditionnellement un terrain dans lequel des politiciens venaient puiser des fonds de campagne, mais après la chute de l’URSS, les oligarques et leurs régimes se sont montrés tout aussi généreux pour s’acquerir quelques porte-voix en France… Si en plus l’individu qui acceptait ce rôle avait le soutien de la CIA, l’affaire était dans le sac et il pouvait venir à Paris fonder une quelconque ONG droits de l’hommistes, et si de curcroît il bénéficiait des fonds de Soros, le pactole.

Rafaêl Gluksman n’est pas le plus célébre de la portée, le maître étant l’inéffable BHL, mais il a un passé non dénué de mérite. Les pères ont beaucoup fait pour créer l’équivalence entre nazisme et communisme, le fils s’est pris pour un chevalier de la liberté en allant toucher les dividendes de la corruption.

quand on connait le personnage, ses exploits en Géorgie avec l’incroyable cocaïnomane, dictateur prévaricateur président Mikheil Saakachvili dont il a été conseiller de 2008 à 2012, tandis que son épouse de l’époque était la chef de la police, jusqu’à ce qu’ils se fassent virer et que le dit Saakachvili soit poursuivi par un mandat international. Ce qui n’empêche pas cette fine équipe d’attérrir Odessa pour y cautinonner le massacre de 46 personnes brulées vive à la maison des syndicats;… V là encore, Saakachvili a fini par se faire jeter par les Ukrainiens, en s’accusant tous de corruption,

Voilà pour les titres du dit Glucksman à « rassembler la gauche ». bref la manière dont ce sauveur de la gauche s’est mouillé avec les pires canailles déconsidérées à l’est pour les beaux yeux de la CIA, on se dot qu’il n’ya rélellement plus qu’avec l’actuelle direction du PCF qu’il a des chances de vendre sa salade « unitaire »et avec quelques déchaînés du bocal toujours prêts à répondre présents dès que la CIA lance une campagne tout en se prétendant « compagnons de route », les mêmes qui en leur temps on soutenu l’ineffable Robert ménard…. Entre nous tous les autres ne se démarquent pas de Macron qui a de plus en plus de mal pourtant à paraître crédible internationalement;… C’est dire les conditions d’une campagne électorale pour les Européennes dans pareils équipages politiciens, alors que tout le monde en a marre de ces gens là, de leurs leçons, de leur faux humanisme et vrai mépris du peuple…

Ce qui est sûr c’est que l’éuipe au pouvoir nous laisse pour les Européennes dans une mélasse pas possible. C’est pouquoi, si l’on peut considérer que la catastrophe stratégique qui a été la leur n’a pas que des aspects négatifs quand la gauche c’est ça… quand sa politique européenne, y compris celle d’un Benot hamon ne se distingue que très peu de celle de Macron, on doit également ne pas perservérer dans l’erreur et tenter de sortir du piège dans lequel nous sommes enfermés avec le candidat tête de liste qu’ils ont lancé dans la bataille et qui s’y livre avec courage. Le tout c’est de ne pas l’utiliser pour des compromis vaseux avec des gens qui n’ont plus aucune crédibilité en dehors du tout petit monde médiatique que l’on confond abusivement avec le champ politique.

Laisser entendre que georges marchais aurait cautionné si peu que ce soit la monstrueuse équivalence du totalitarisme est une mauvaise action. Parce que j’ai été une de celle qui a rédigé le 25 e congrès, je puis témoigner de l’avoinée que j’ai prise avec Gisele Moreau pour avoir présenté un bilan trop négatif de l’URSS lors de ce COngrès. Il existe encore les témoins et je puis dénoncer cette manipulation de notre mémoire mais nous n’avons que trop cautionné cette vision qui contribue de manière plus durable à notre effacement en tant que parti communiste. Un effacement beaucoup plus nocif quand toute la jeunesse lit dans les livres scolaires cette monstrueuse équivalence que la direction entérine… Un obstacle à notre capacité novatrice à définir un socialisme à la française… il y a effacement et effacement…

Perseverare est diabolique, ce serait comme une bataille « unitaire » à Marseille alors que tout Marseille vomit ceux qui ont conduit la ville là où elle en est, à commencer par Deferre, dont gaudin fut déjà l’adjoint à l’urbanisme, la sainte alliance s’étant nouée toujours et encore contre les communistes…. je me tairais sur l’actuelle baisse de popularité de mélenchon et le nombre de gens qui se demandent à quel titre il prétend représenter les Marseillais.

Là nous ne sommes plus dans le registre d’une gauche anticommuniste par essence se ridiculisant des des médias complice, nous sommes dans la mort de pauvres gens, la corruption prend l’allure de huits corps disloqués sous un amas de gravat à cause de tous ceux qui ont couvert et ne cessent de couvrir la sainte alliance entre promoteurs immobiliers et marchands de sommeil… Le monde découvre le parc Corot cette invraisemblable copropriété, si misérable que même les dealers désertent… Mais ce que le Monde ne dit pas c’est cette conception de l’urbanisme encore à l’oeuvre aujourd’hui, celle qui a consisté à vendre à des chômeurs les cités HLM que la ville, le département refusent d’assumer… C’est ce que macron poursuit avec sa politique du logement comme il crée des territoires isolés qui ne sont plus desservi par un service public, mais laissés à des autocars qui roulent au diesel, voir au bricolage du co-voiturage, le tout assorti d’une nouvelle taxe d’écologie punitive. la pauvreté punie jusqu’à ce que mort s’ensuive à Marseille on connaît et elle a eu des complices de droite, de gauche et d’extrême-droite tous unis sur la nécessité de culpabiliser la misère.

les communistes sont peut-être effacés du paysage politique, tel qu’il prétend s’imposer aux Français, mais vu son pourrissement c’est peut-être leur chance s’ils savent reconstruire le parti ce qui ne sera pas une mince affaire. A écouter les Marseillais, leur colère, je me dis qu’effectivement notre « effacement’ de ce paysage là est peut-être un atout si nous savons ré-apparaître pour ce que nous sommes… Il n’y a que nous parce que même le Front national ne peut pas récupérer tant il est déconsidéré, déchiré par les luttes intestine…

Bref grâce à toutes nos erreurs stratégiques, il nous reste la virginité, j’espère que certains ne songent pas à la vendre pour un aÏoli marseillais.

Le plus gros du travail est devant nous et il faut des gens déterminés pour le mener.

Danielle Bleitrach

Publicités
 

Une réponse à “Les retombées positives d’une stratégie catastrophique, mais faut pas que ça dure trop…

  1. SARTON Bernard

    novembre 12, 2018 at 1:51

    Je pense que tu as raison et ce Congrès doit remettre le mouvement communiste français sur une voie révolutionnaire avec un outil performant comme le PCF . Nous ne sommes pas « vierges » des erreurs passées , surtout depuis l’affreuse signature du programme commun que des Roland Leroy, Fizbin etc …nous ont imposé pour en définitive asseoir l’hégémonie du PS de Mitterrand sur l’électorat de gauche. Les militants communistes ,nourris de discipline, ont laissé au fil des années et des élections les directions successives du PCF se mettre à la remorque du PS en jouant un jeu contestataire très médiocre et sans résonance populaire . Aujourd’hui enfin « la discipline » n’a plus court car trop c’est trop. Il faut espérer que ce Congrès extraordinaire sera enfin , non pas un renouveau, mais un retour aux sources du marxisme sur le plan théorique et aussi du léninisme sur le plan d’une stratégie révolutionnaire qui aboutira à la victoire populaire.
    La colère populaire est très présente dans les masses avec des revenus moyens autour de 1000 à 1500 euros. La grande bourgeoisie mondialisée n’a plus besoin de beaucoup de travailleurs pour ses profits et ses résidences huppées qu’elle affectionne pour cacher sa vie dispendieuse et ses vices immoraux. Elle utilise quelques valets de pacotille pour maîtriser au mieux les différents gouvernements occidentaux qui préservent son pouvoir économique. Elle se fout de la misère des masses qui ne servent plus à rien dans le circuit de production et préfère qu’elles s’entretuent dans des guerres civiles comme nous le voyons au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique latine.
    Les communistes sont donc au pied du mur pour organiser ces masses populaires pour qu’elles renversent tous les pouvoirs bourgeois et construisent une autre société communiste pour remplacer la société capitaliste qui a fait son temps historique après 5 siècles de domination sans partage.
    La « grève générale insurrectionnelle » doit être préparée minutieusement pour aboutir à la victoire sinon la grande bourgeoisie mettra en place un pouvoir très autoritaire dont Macron est l’amorce aujourd’hui . Le Dictateur n’est pas encore connu, mais il est déjà préparé dans les conciliabules des oligarques dans le secret de leurs résidences de Neuilly et de Paris. Ne soyons pas des naïfs sur le plan électoral , car le scrutin actuel majoritaire à deux tours ne permet aucune victoire électorale pour une prise du pouvoir. La 5ème république tient le coup depuis la fin du gaullisme car elle a été très bien pensé par Debré et De Gaulle pour permettre la domination bourgeoise sur la société à long terme. La 6ème république populaire est un leurre tant que la 5ème n’est pas mise à terre avec ses institutions autoritaires. Alors sortons des sentiers battus d’un « démocratisme petit bourgeois » qui se reflète encore dans la tête de liste aux européennes avec Brossat. Cette élection, boudée par le peuple, sera un bon sondage grandeur nature des différentes opinions populaires dans le pays et aussi du rejet de la construction bourgeoise de l’Europe. Les communistes ne peuvent se résoudre au déclin du pays , leur internationalisme les pousse à la coopération militante dans tous les pays du monde, mais il doivent avant tout se préoccuper de l’avenir de leur nation respective comme le font Cuba-Chine-Vietnam-Corée-Bolivie et même le Vénézuéla. Tous les révolutionnaires font des erreurs ou des fautes, encore faut-il qu’ils en tirent des leçons pour l’avenir comme les communistes russes-italiens-espagnols et même yougoslaves et pays de l’est européen. L’avenir communiste est à notre porte car le système capitaliste se meurt avec une bourgeoisie incapable et corrompue jusqu’à la moelle.
    Ce Congrès peut devenir historique comme celui de 1920 et ainsi nous serons fiers du travail accompli pour une victoire décisif sur le capital .

    Bernard SARTON , section d’Aubagne

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :