RSS

Les néo-nazis patrouillent dans les rues de l’Ukraine pour déjà y remplacer la police

18 Fév

MERCREDI 14 FÉVRIER 2018

Quand je pense aux combats qu’il a fallu mener contre ceux qui nous présentaient la révolution ukrainienne comme la revendication de la liberté contre la méchante Russie et les vestiges de l’URSS. Qu’il se soit trouvé des B.H.L des Glucksman pour un tel enfumage mais qu’ils aient été relayés par les Clémentine Autain et autres trotskistes, qu’ils aient entretenu le silence du parti et de l’Humanité montre bien à quelle pression le parti a été soumis sur toutes les questions internationales. Jusqu’à quand allons-nous relayer les expéditions libyennes, les pseudo libérateurs de la Syrie et ceux de l’Ukraine, pour partout favoriser l’implantation fasciste avec l’OTAN ? Oui le bilan est indispensable pour que nous puissions élaborer une politique en liaison avec d’autres partis communistes, dans le respect de nos positions mais dans la fraternité d’une lutte contre la guerre et le fascisme (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Néonazis de la Druzhyna à travers les rues de Kiev

Depuis le coup d’État de 2014, nous avons à peine entendu parler de l’Ukraine. Pratiquement tout ce qui concerne la guerre civile qui ravage l’est du pays passe inaperçu.

Le 4 février, des groupes de citoyens sont descendus dans les rues de Kiev. Ils protestaient, ce qui n’a rien de nouveau, puisque  les citoyens mécontents de leur état et du gouvernement  ont augmenté, jusqu’à c’est devenu une habitude presque chaque semaine.

Des citoyens ont protesté contre la soi-disant «Druzhyna» , une organisation para-policière qui, dans certaines villes, se substitue au  travail de la police.

Ces volontaires sont légalisés « Sur la participation des citoyens à la protection de l’ordre public et à la frontière de l’Etat »cela permet aux organisations privées de patrouiller dans  les villes avec la police. Cette loi leur permet de réclamer papier d’identité   et des permis de conduire aux citoyens, d’assigner à comparaître pour des crimes mineurs, d’arrêter et de livrer les gens à la police, de pénétrer dans des stades ou des cinémas pour arrêter des individus. Ils jouissent d’autres priviléges spéciaux pour la défense des citoyens et dans bâtiments administratifs contre les troubles de masse.

Cependant, ils ont déjà déclaré qu’ils feraient cela même s’il n’y a pas de présence policière, puisqu’ils ne le voient pas formé pour assurer la loi et l’ordre, alors ils agissent déjà contre les graffeurs, les parieurs ou les salles de jeux illicites.

Le Druzhyna est une milice, généralement formée par des vétérans de l’ATO (Opération antiterroriste), qui soit après démobilisation, handicap ou autres , a cessé de servir sur le front, à l’est du pays, et sont retournés dans leurs foyers.

Il a été créé par Ihor Kashka, Artem Klimin et Maksym Klymka, les trois vétérans de la guerre. L’organisation est déjà présente dans 18 régions du pays et dans plusieurs villes telles que Tcherkassy ou Lustk, et est déjà considérée comme une organisation civique pour la protection de l’ordre public. Il y a 600 activistes à Kiev où ils sont reconnus comme ONG, en attendant de légaliser leurs rôles. Ils ont plus de 1000 membres à travers le pays.

Les chefs exercent leurs fonctions d’administration de la milice, qui est la branche armée du parti politique Corps national fondé en 2016 par Andriy Biletsky, l’homme qui dirige vraiment les fils de discussion, parlementaire actuelle dans la Rada Suprême (Rada suprême) de l’ Ukraine , position obtenue en 2014 grâce au président Porochenko pour son travail au sein de l’ATO.

Depuis 1991, lorsque l’Ukraine est devenue indépendante, Biletsky a sauté d’un parti politique à l’autre en permanence à la recherche d’une occasion d’enraciner ses idées fascistes. Avant de fonder le Corps national en 2016, il a été dès le début des opérations dans la zone de l’ OAB dans le Bataillon Azov,  – organisation néo nazie reconnue.

Le monstre que l’ impérialisme a créé en Ukraine après le renversement de M. Ianoukovitch est  utilisé comme une arme contre la Russie,  et l’ OTAN comme but ultime.

http://www.descifrandolaguerra.es/el-nacional-socialismo-vuelve-a-patrullar-calles-en-europa/

Plus d’ informations: 

– Le coup d’ Etat fasciste en Ukraine se réunit 4 ans (Maidan 1) 
– Un tireur d’ élite géorgienne donne les noms de ceux qui regorgeait la foule sur la place Maidan 
– néo ukrainienne – nazis veulent un seconde Maidan

Résultat de recherche d'images pour "urss vingt ans après. retour de l'ukraine en guerre"
Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le février 18, 2018 dans Europe, GUERRE et PAIX, Russie

 

3 réponses à “Les néo-nazis patrouillent dans les rues de l’Ukraine pour déjà y remplacer la police

  1. etoilerouge

    février 19, 2018 at 1:08

    Le gouvernement européiste MACRON se tait . Qui ne dit mot consent, le fascisme à la française.

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :