RSS

PCP : João Ferreira: « Ce n’est pas parce que nous avons des Portugais » aux plus hautes positions de l’UE que les intérêts sont défendus

05 Juil
la position de nos camarades portugais a le mérite de dire clairement ce qu’il en est, de l’UE aussi bien que ce que nous pouvons en attendre quel que soit le positionnement géographique (pas national) des dirigeants de la dite UE. Nous aurions intérêt en tant que PCF a avoir les liens les plus étroits avec ce parti (note et traduction  de danielle Bleitrach)
Monde

 

João Ferreira, du PCP, a déclaré ce mercredi « Ce n’est pas à cause de la présence de responsables portugaises dans l’exécutif  des institutions de l’Union européenne que les intérêts portugais sont défendus par eux », en se référant à la candidature de Pedro Silva Pereira à la présidence de Parlement européen.

En ce qui concerne le discours de David-Maria Sassoli, qui a été nommé à la présidence du Parlement et qui s’exprimait ce jour-là  sur les questions humanitaires et le désir de travailler avec la société civile au Parlement européen, João Ferreira a déclaré qu’il s’agissait « d’un discours prononcé par quelqu’un impliqué dans un consensus qui s’était formé quelques heures auparavant pour déterminer l’élection des plus hauts postes « des institutions européennes.

« Nous parlons de quelqu’un qui va voter en faveur du ministre allemand de la Défense du Président de la Commission européenne, Mme Lagarde du Président de la Banque centrale européenne, c’est-à-dire que nous parlons de quelqu’un qui fait partie du consensus qui a déterminé l’orientation de la L’Union européenne, une voie qui a si souvent ignoré les jeunes et ceux qui ont cherché refuge vers l’ Europe, alors que celle-ci  leur a tourné le dos et les a laissés mourir en Méditerranée.  »

« Il est nécessaire que les mots et la pratique soient cohérents, coïncidents, et cela n’arrive pas très souvent. Nous avons ces beaux discours prononcés au moment de la prise de fonction, mais ils sont immédiatement oubliés dans la pratique », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est des priorités de la législature actuelle, João Ferreira a déclaré qu’il « discuterait très d’abord le budget de l’Union européenne pour la période de sept ans comprise entre 2021 et 2027 ».

« Nous allons discuter des fonds du budget de l’Union européenne que le Portugal recevra », compte tenu de la perspective actuelle selon laquelle le pays « devrait bénéficier d’une réduction des sommes allouées à la cohésion économique et sociale », a-t-il déclaré.

« Nous devons lutter, non seulement contre cette réduction, mais pour le renforcement des fonds pour une raison très simple: il est maintenant évident que la politique  de l’Union européenne n’a pas empêché les disparités de développement et les inégalités entre pays « .

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 5, 2019 dans Europe, INTERNATIONAL

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :