RSS

Kiev assimile le communisme au nazisme. Une décision scandaleuse selon le centre de Wiesenthal

09 Avr
  • Ucraina equipara comunismo e nazismo. Centro Wisenthal: "Decisione oltraggiosa"
  • Le droit de Kiev interdit les symboles et la propagande en faveur du communisme. Jusqu’à 5 ans de prison pour les contrevenants. Protestation de l’organisation de l’historique « chasseur » de criminels nazis. Le 9 avril 2015 la Rada, le Parlement ukrainien a approuvé à une large majorité (254 en faveur sur 307) un projet de loi gouvernemental qui met sur un pied d’égalité le communisme et le nazisme en interdisant leurs symboles, leur propagande et le déni de leur caractère « nuisible ». Pour les délinquants sont prévus jusqu’à 5 ans de prison.« Avec cette loi, le régime communiste en Ukraine de 1917 à 1991 est reconnu comme criminel et accusé d’avoir promu une politique de terreur d’État, » dit un passage de la Loi, qui donne la même définition pour le nazisme.

    « Une décision scandaleuse ». Le centre de Wiesenthal et son  directeur Efraim Zuroff à Jérusalem a ainsi  défini la Loi. Un « gros mensonge qui transforme les auteurs en victimes », a accusé Zuroff dénonçant la tradition du nationalisme ukrainien. La décision du Parlement ukrainien -s’est plaint Zuroff « tente de détourner l’attention des crimes de l’Ukraine pendant la Shoah et le nazisme et le communisme faussement assimilés ». « À cet égard, l’Ukraine c’est juste la dernière des anciennes républiques soviétiques post-communistes, dirigé par les pays baltes à adopter une telle loi, « a déploré l’ancien collaborateur et successeur de Simon Wiesenthal, chasseur de criminels nazis historiques et collaborateurs.

  • PS : ne pas oublier que le même jour la même rada par 271 voix, sur environ 307 membres présents dans la salle d’audience, a adopté la Loi « sur le statut juridique et le respect pour la mémoire des participants à la lutte pour l’indépendance de l’Ukraine au XXe siècle. » entièrement consacré à la réhabilitation de l’armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA, acronyme ukrainien).
    L’UPA responsable, entre autres, du massacre de près de 100 000 Polonais, dont des femmes et des enfants et des pogromes contre les juifs et les communistes après la fin de la seconde guerre mondiale.
 
4 Commentaires

Publié par le avril 9, 2015 dans HISTOIRE

 

4 réponses à “Kiev assimile le communisme au nazisme. Une décision scandaleuse selon le centre de Wiesenthal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :