RSS

Samir Amin : « un acte odieux, mais la faute est à la France et aux États Unis »

18 Jan

0

9.01.15 – Nous avons joint Samir Amin par téléphone à Paris. Philosophe et économiste, directeur du Forum du Tiers Monde, basé à Dakar, il commente l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo.

propos recueillis par Giuseppe Acconcia

Pourquoi les terroristes ont-ils frappé si durement au cœur de l’Europe ?

C’est une conséquence directe de la politique occidentale en Libye. En particulier le Sud du pays est devenu une base d’approvisionnement gigantesque. Cette région a été stratégique pour la France, sans elle l’armée française n’aurait pas pu intervenir au Sahel. Je dirai même plus. Je crois que l’exécution des attaques a une relation avec l’avancée de l’armée française au Tchad ces derniers jours. Les jihadistes ont voulu réaffirmer que le Sud de la Libye doit rester leur base et une terre de personne. Évidemment tout ceci est ensuite la conséquence directe des attaques de l’Otan contre le colonel Muammar Khadafi en 2011.

Qui est donc le vrai responsable de ces actions. Est-ce peut-être le cas de mettre en discussion la politique occidentale au Moyen Orient ?

Il s’agit d’un odieux acte de terrorisme de soi-disant islamistes qui ont une compréhension très particulière de l’Islam et de la religion. Mais la responsabilité de ces attentats est de la France et des États Unis. Les puissances occidentales continuent à soutenir l’Arabie Saoudite, le Qatar et les pays du Golfe. Ils accordent tout à ces pays, qui donnent un soutien gigantesque au terrorisme. Pour être plus clair, les puissances occidentales considèrent l’alliance avec les pays du Golfe comme un fondement de la politique néo-libérale. La deuxième erreur occidentale est d’avoir combattu les autocrates qui ont cherché à mettre un frein à l’Islam politique, de Saddam Hussein à Muammar Khadafi. Par exemple en Iraq Saddam Hussein bien qu’il réussissait à assurer la coexistence entre chiites et sunnites a été brutalement destitué. Et Khadafi avait clairement contenu les dérives islamistes en Libye.

Y a-t-il des responsabilités spécifiques de la France ?

La France a une responsabilité de plus : avoir soutenu les islamistes en Algérie, en les présentant comme des victimes de la dictature de l’armée. Une partie de ces islamistes s’est réfugiée en Arabie Saoudite mais aussi en Europe : en Grande Bretagne encore plus qu’en France.

Pourquoi les puissances occidentales ont-elles intérêt à continuer de fomenter le terrorisme international ?

Le seul objectif des puissances occidentales est de faire avancer leur politique néo-libérale. Pour ceci, pour elles, le monde se divise en deux : les pays qui soutiennent inconditionnellement le néo-libéralisme sont les seuls amis de l’Occident, même s’il s’agit d’odieux islamistes ; les pays récalcitrants sont par contre des ennemis de la dictature du capital international. Dit autrement, les puissances occidentales ont un seul critère : le libéralisme absolu. A ceux qui le soutiennent on pardonne tout. Et la démocratie n’a rien à voir avec cela.

Parmi les terroristes certains auraient fait référence à Al Qaeda au Yemen pendant les attaques.

Ça ne m’étonne pas, au Yemen pendant des années les islamistes ont été soutenus par les États-Unis pour leur fonction anti-communiste, ensemble avec l’Arabie Saoudite. Dans ce cas la bataille était contre le « danger » national populaire de l’ex Yemen du Sud.
Une interview de Samir Amin

Est-ce plausible qu’il s’agisse de jihadistes avec des passeports européens, comment cela s’explique-t-il ?

Les puissances occidentales ont toléré que des citoyens européens partent pour la Syrie pour combattre Bachar Al Assad. Ce mécanisme a été soutenu par la Turquie et par d’autres gouvernements occidentaux . Mais il faut faire attention à ne pas tomber dans l’islamophobie. La majorité écrasante des immigrés qui vivent en France, croyants ou pas, ne sont pas du tout fanatiques de l’Islam réactionnaire. Par contre il ne faut pas sous-estimer que soient impliqués beaucoup d’athées et des convertis à ces mouvements radicaux. Les terroristes, comme d’habitude, sont bien préparés. La même chose advint avec les Talibans en Afghanistan qui avaient été entraînés par la CIA au Pakistan. Et ainsi ces « jihadistes européens » ne sont pas des amateurs, probablement ils se sont formés en Syrie et en Iraq. C’est pour cela qu’ils sont extrêmement efficaces.

Pourquoi c’est la presse qui a été choisie comme objectif ?

Les terroristes ont choisi un objectif « intelligent ». Leur but est de diffuser la terreur dans les médias. L’objectif, en dernière analyse, est celui d’obliger l’Occident à renoncer à la laïcité et à la liberté d’expression.

il manifesto.it

 
2 Commentaires

Publié par le janvier 18, 2015 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Samir Amin : « un acte odieux, mais la faute est à la France et aux États Unis »

  1. Jeanne Labaigt

    janvier 18, 2015 at 2:07

    Je souscris totalement à cette analyse.
    Je rajoute que je crains que ce ne soit l’Algérie qui maintenant deviennent la cible de la déstabilisation la plus déterminée.
    Dans la confusion idéologique la plus complète.
    La veille des attentats de Paris il y avait ouverture d’un procès de « miliciens » algériens dans le Gard.
    Je fais le rapprochement avec cette phrase de Samir Amin dans ce texte:
    « La France a une responsabilité de plus : avoir soutenu les islamistes en Algérie, en les présentant comme des victimes de la dictature de l’armée. »

    En tous les cas ce que j’en tire moi comme leçon c’est :
    1- que le mot d’ordre et la glose autour de « je ne suis pas Charlie » est tout aussi ambigüe que le slogan publicitaire « je suis Charlie ».
    L’attribution de toute la responsabilité à ceux que l’on qualifie sur certains sites d’irresponsables coupables est un leurre destiné à cacher la responsabilité des responsables politiques de ce système capitaliste et impérialiste.
    2- et surtout qu’un Parti Communiste français, parti de classe, parti ouvrier, parti marxiste, parti internationaliste nous manque et qu’on ne peut que faire la constatation: il n’existe plus.
    Pas seulement un parti compassionnel et fusionnel, pas seulement un parti aux traditions presque réduites à un folklore, mais un parti intellectuel-collectif, un parti qui aurait su nous unir pour la lutte et une résistance qui ne soit pas que posture.
    Bref, un parti clair sur sa finalité et sa raison d’être : l’abolition du capitalisme.

     
  2. Norton

    janvier 19, 2015 at 9:37

    Objectif intelligemment choisi ou évidence animale de survie grégaire? Parce que finalement,QUI se sent en sécurité dans notre troupeau?
    Je sais une chose,…une bonne partie de l’humanité est incapable de situer la France sur une carte,…mais partout,on sait qu’on a coupé la tête d’un roi sur l’autel de la tyrannie…

    Un objectif d’une telle puissance symbolique,siffle la fin de la partie…

    L’humanité Musulmane,et plus encore,…l’humanité opprimée…,gagne sa révolution.Faisons lui bon accueil…En révolutionnaires…

    Et tirons profit ensemble de cette leçon commune…Fin du cauchemar,…ou fin de l’Histoire…

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :