RSS

L’ONU alerte sur la situation dans le Donbass

13 Jan

 Plus de 1,4 million de personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans le Donbass


Alors que les combats s’intensifient dans le Donbass, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a publié le 11 janvier un rapport dans lequel l’organisation s’inquiète de la situation humanitaire de la région.

Un père tient son enfant dans les bras à la suite du bombardement de son village, Louganskaïa, dans l’Est de l’Ukraine, par les forces armées ukrainiennes, mercredi 2 juillet. Crédits: Valeri Melnikov, Ria Novosti

Selon le dernier bilan de l’ONU, plus de 1,2 million de personnes ont fui la région depuis le début du conflit dans le Sud-Est de l’Ukraine, au printemps dernier. Au total, 633 523 personnes ont ainsi quitté leur domicile pour s’installer dans d’autres régions d’Ukraine, et 593 622 autres se sont réfugiées dans les pays voisins, principalement en Russie.

Les Nations Unies soulignent que 5,2 millions de personnes vivent encore dans les zones de conflit. Parmi elles, 1,4 million, particulièrement vulnérables, ont actuellement besoin d’une aide humanitaire d’urgence, indique le rapport.

Le document précise que des milliers de personnes ne peuvent se procurer les biens de première nécessité. « Au-delà des problèmes financiers, beaucoup de gens ne peuvent s’approvisionner ni en nourriture, ni en médicaments – ce, en plein cœur de l’hiver », poursuit le rapport de l’OCHA. Par ailleurs, dans la région de Lougansk, 1000 ménages, représentant environ 3000 personnes, sont toujours privés d’électricité, de chauffage, de gaz et ont urgemment besoin d’eau potable et d’équipements pour l’hygiène.

Outre cette situation humanitaire désastreuse, les organisations présentes sur place constatent un renforcement de l’activité militaire et une intensification des hostilités. « De nombreux témoignages attestent que des missiles ont été tirés aux alentours de Donetsk et Lougansk, ce qui prouve que le cessez-le-feu est régulièrement violé », rapportent les observateurs de l’OCHA envoyés dans le Sud-Est de l’Ukraine entre le 27 décembre 2014 et le 9 janvier 2015. Au cours de cette période, les observateurs de l’ONU ont enregistré « un certain nombre d’enlèvements, ainsi que des cas de détentions arbitraires par les forces de l’ordre ukrainiennes », soulignent les experts.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU déplore cette intensification des combats, qui empêche les organisations humanitaires d’acheminer l’aide à la population. Comme le signale l’ONU, le niveau des soins de santé ne cesse de se détériorer. Les observateurs dénoncent le manque de médicaments, d’essence pour les ambulances et de personnel, la majorité des médecins et des aides-soignants ayant quitté le territoire.

D’ici fin janvier, l’organisation humanitaire World Food Program (WFP) a tout de même prévu de distribuer aux personnes déplacées 40 000 colis alimentaires et 30 000 bons de nourriture d’une valeur de 45$. De son côté, le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a l’intention d’étendre son aide et de distribuer 30 000 colis alimentaires aux réfugiés à travers l’Ukraine.

La question des soins de santé dans le Sud-Est de l’Ukraine sera étudiée en détail le 15 janvier au siège de l’ONU à Genève, qui accueillera une conférence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des donateurs internationaux. En revanche, le sommet à quatre – France, Allemagne, Russie et Ukraine – qui devait se tenir jeudi 15 janvier  à Astana n’aura pas lieu en raison de l’absence de progrès dans la mise en oeuvre d’un cessez-le-feu dans la région du Donbass. Plus grave, les ministres des affaires étrangères ukrainien, russe, allemand et français réunis dans la soirée du lundi 12 janvier à Berlin n’ont pas pu fixer de date pour un nouveau sommet sur l’Ukraine au Kazakhstan et ont annoncé la poursuite des efforts diplomatiques pour une sortie de crise.

Entre mi-avril 2014 et le 6 janvier 2015, 4808 personnes, dont 45 enfants, ont été tuées –incluant les 298 victimes du crash du boeing de la Malaysia Airlines – et 10 468 personnes blessées, indique le rapport.

2

Mais où est donc passé Charlie?

 
1 commentaire

Publié par le janvier 13, 2015 dans Uncategorized

 

Une réponse à “L’ONU alerte sur la situation dans le Donbass

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :