RSS

La République populaire de « Donetsk a refusé de repousser le référendum.

08 Mai

10
Hier, comme nous l’avions signalé ici, Le Président Poutine avait proposé de surseoir au référendum dans le Donbass, à Dontesk et à Luganska

La République populaire de Dontesk a refusé.

Le refus a été motivé de la manière suivante: La décision a été prise lors d’une réunion des députés le 8 mai à l’unanimité à Donetsk. « ont Voté 78 députés.

« Ce n’est pas notre décision, c’est la décision du peuple du Donbass. Les gens du Donbass ont eu la chance de réaliser cet exploit, et nous n’avons pas le droit de le priver de cette chance, « a déclaré un porte-parole de la République de Donetsk.

Les Participants à la réunion ont noté qu’ils répondaient « respectueusement » au Président russe Vladimir Putin, mais qu’on ne pouvait plus arrêter le processus référendaire. Il a exprimé sa gratitude à Poutine pour ce qu’il « a diffusé l’existence du référendum aux quatre coins du monde. »

 
2 Commentaires

Publié par le mai 8, 2014 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La République populaire de « Donetsk a refusé de repousser le référendum.

  1. salimsellami

    mai 8, 2014 at 11:22

    A reblogué ceci sur salimsellami's Bloget a ajouté:
    En définitive, #Botul et tutti quanti l’ont cherché, ils vont l’avoir dans le fion la #Quenelle !

     
  2. Jeanne Labaigt

    mai 8, 2014 at 1:26

    Si j’ai bien compris ce que disait Poutine hier c’est qu’il fallait:
    1- repousser la date du referendum prévu par Donetzk,
    mais 2- que l’attaque par l’armée de Kiev de ses concitoyens devait cesser.
    Ce n’était pas un ultimatum, mais cela était dit en même temps dans le même entretien.
    Poutine suggérant que Donietzk commence le processus pour que s’engage enfin une discussion.
    Ce qui me paraît très intelligent, un peu ce qu’avait dit Sapir dans l’article que vous avez mis en ligne hier.
    Poutine disait aussi que les troupes russes s’étaient retirées de la frontière, ceci dans un langage diplomatique pouvait aussi bien signifier que cela faisait beau temps que c’était fait (depuis le dernier accord de la semaine du 1er mai,transgressé par les nervis d’Odessa et le massacre) que signifier que s’était un retrait nouveau, Poutine disant en tous les cas que c’était vérifiable par les moyens de détection moderne.
    Depuis hier,
    1- L’Otan déclare que « les troupes russes ne donnent aucun signe repérable de leur retrait », si ce retrait a eu lieu il y a une semaine, c’est sûr qu’il n’y a pas de nouvelle preuve ! Mais cela signifie, je crois,un refus de la solution russe, et surtout une fin de recevoir de la part de l’Otan de toute solution incluant les populations insurgées de l’Est et du sud de l’Ukraine qui exprimeraient leur volonté directement.
    2- La junte de Kiev, continue à s’organiser pour attaquer « son » peuple militairement, avec même semble-t-il (propagande ou réalité) des missiles « grèle » qui sont des armes redoutables surtout dirigés contre des villes pleines d’habitants, ses concitoyens;
    3- Donetzk ne veut pas changer la date du referendum,cela vient seulement d’être mis en ligne sur le site de RIA-Novoti et je ne l’ai pas vu sur le site de la voix de la Russie.
    Ici nous le savons depuis environ une heure et demie, pourquoi ce retard à en faire état ?

    Bref, la marche aux hostilités est relancée, toutes les possibilités de faire baisser la tension semblent irrémédiablement être refusées par Kiev, l’Otan, les forces oligarchiques des différents féodalismes.
    Et pendant ce temps là exclusion du groupe du PKU à la Rada, vétérans molestés, nervis nazis paradant et assassinats de jeunes infirmières …

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :