Près de 300 personnes ont partagé le repas solidaire proposé vendredi 27 décembre à Tours.
Près de 300 personnes ont partagé le repas solidaire proposé vendredi 27 décembre à Tours.
© Photo NR, Julien Coquet

Les agriculteurs, jusqu’à présent discrets, ont apporté leur soutien à la lutte contre la réforme des retraites, à Tours. En proposant un repas « solidaire » boulevard Béranger, ce vendredi midi.

Derrière la soupe au potimarron offerte gracieusement, un message fort : « ne pas lacher contre la réforme des retraites ».

Le banquet « solidaire » proposé ce vendredi 27 décembre midi, à Tours, a vocation à occuper le terrain de la lutte sociale durant les fêtes. Opération réussie pour la Confédération paysanne, syndicat à l’appel duquel ont répondu près de 300 personnes.

« C’est notre manière de montrer notre soutien aux grévistes », explique Romain Henry, apiculteur à Lémeré, entre Richelieu et Chinon. Les agriculteurs, que la réforme ne pénalisera pas, sont restés discrets sur le sujet jusqu’à présent.

Nous sommes souvent seuls dans nos exploitations, loin des villes. Difficile pour nous de libérer du temps pour manifester.

Thierry Bouvet, pêcheur et membre de la Confédération paysanne.

A l’issue du repas, des conférences, des concerts et des moments d’échanges doivent permettre « de nourrir notre propre réflexion », fixe l’un d’eux.

Julien COQUET@JuCOQUET

Banquet populaire en faveur des grévistes à pour maintenir la pression contre . 300 personnes nourries par les agriculteurs de la @ConfPaysanne

Vidéo intégrée