RSS

Archives de Catégorie: humour

Auschwitz libéré par les Ukrainiens: cesser de se moquer de l’histoire (Moscou)

Ministère russe des Affaires étrangères

20:56 21/01/2015
MOSCOU, 21 janvier – RIA Novosti
 Le gouvernement Polonais frise un sommet, après avoir refusé d’inviter les Russes pour la commémoration de la libération d’Auschwitz, dans le silence pourtant total des médias français dont la complaisance atteint elle-même des sommets, a trouvé le moyen de résoudre une affaire somme toute scandaleuse sur le plan historique en rajoutant une louche de grotesque: ce sont les Ukrainiens qui ont libéré Auschwitz, sans doute en allant envahir l’Allemagne selon la brillante analyse de son premier ministre actuel…les médias français et leurs journaleux reprendront probablement ces âneries ou se contenteront comme d’habitude de la boucler. (danielle Bleitrach)

Le ministère russe des Affaires étrangères a invité mercredi la Pologne à cesser de se moquer de l’histoire et d’outrager la mémoire de ceux qui ont libéré l’Europe lors de la Seconde Guerre mondiale.

« Il faut cesser de se moquer de l’histoire et de pousser l’hystérie antirusse jusqu’à insulter la mémoire de ceux qui ont sacrifié leurs vies pour libérer l’Europe », lit-on dans un communiqué de la diplomatie russe.

Le ministre polonais des Affaires étrangères Grzegorz Schetyna a déclaré mercredi sur Polskie Radio que le camp de concentration nazi Auschwitz-Birkenau fut libéré par des Ukrainiens lors d’une opération effectuée par le Premier front ukrainien. D’après le ministre, « en ce jour lointain de janvier, des soldats ukrainiens ont ouvert les portes du camp et libéré les prisonniers ».

Selon Moscou, « il est difficile de soupçonner d’ignorance un fonctionnaire du niveau de Grzegorz Schetyna », car « tout le monde sait que le camp Auschwitz-Birkenau a été libéré par l’Armée Rouge ». Le communiqué souligne notamment que « tous les peuples ayant combattu au sein de cette armée ont fait preuve d’héroïsme ».

« Il est aussi à noter qu’avant novembre 1943, le Premier front ukrainien s’appelait Front de Voronej et encore plus tôt, Front de Briansk », a conclu le ministère russe des Affaires étrangères.

 
1 commentaire

Publié par le janvier 22, 2015 dans Europe, histoire, humour

 

Les cons ça ose tout … c’est même à ça qu’on les reconnait…

A Villejuif, ils débaptisent le parvis Georges Marchais…

A Angoulême ils créent du mobilier urbain comme à Guantanamo…

Pour fêter la Noël et cette chrétienté dont ils s’affirment les tenants quand il s’agit d’en faire une manifestation de la haine des autres…

Danielle Bleitrach

PS, j’aime bien cet interview d’Olivier marchais sollicité par une journaliste de l’Humanité.

 
1 commentaire

Publié par le décembre 27, 2014 dans humour

 

Odessa résiste avec « l’esprit d’Odessa »

lundi 24 novembre 2014

Alors que Poroshenko  disait  qu’Odessa était devenue la ville de Pravy sektor, mais  Odessa c’est la dérision, comme l’expliquait mon ami Ivan, l’esprit d’Odessa. Tu te souviens Ivan de ce jour où je n’ai cessé de te demander « qu’Est-ce donc que l’esprit d’ODESSA?  » Tu m’a répondu par une anecdote: un odessite confronté à la répression policière et qui s’en joue feint de s’indigner : , « mais que font donc les services secrets! »,  j’ai pensé à Babel et j’ai compris ce que tu me racontais.., un port, sa liberté, le ghetto et sa dérision…
Donc Odessa   a répondu à la dernière provocation de Porochenko qui est venu dire ici qu’il allait anéantir le Donbass. , Les Odessites refusent la répression, la mise au pas… . Permettez moi de vous dire en tant que Marseillaise, en tant qu’amie que nous vous attendons pour commencer avec vous une histoire et pour diffuser partout vos combats et pour rire avec vous de ceux qui croient vous avoir domptés… .

. Avec un jeu de laser, le drapeau de Novorossia se met à danser sur la façade du bâtiment de l’Administration de la région. .
 je ne sais pas pourquoi mais je vois bien mes copains avec qui Marianne et moi avons passé des jours si intenses en train de faire ça comme d’avoir écrit au pochoir sur les murs de cette maison : l’Ukraine est morte le 2 mai, date du massacre dans la maison des syndicats…  Je ne sais si c’est vous mes amis, mais j’admire tous ceux qui, comme vous résistent et le font avec « l’esprit d’Odessa »… Te souviens-tu Ivan quand je t’ai demandé : mais qu’Est-ce que donc que l’esprit d’Odessa?
     merci à Karine Bechet-golovka qui a signalé cette video…

 
1 commentaire

Publié par le novembre 24, 2014 dans extrême-droite, guerre et paix, humour

 

quelqu’un connait-il cette musique et d’où elle vient ?

2

ça y est je me disais aussi…
Franck keplacki

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 8, 2014 dans humour, misique

 

LA FÊTE DE L’HUMA A NOVOSSIBIRSK

- c’est la 3ème ville de Russie !
– c’est la première fois depuis la fin de l’URSS que les communistes dirigeront une ville de cette importance
– les communistes russes considèrent cette victoire comme historique, un point d’appui pour la conquête du pouvoir en Russie, qui est la prochaine étape

Sur la participation, un peu moins de 31%, commentaires à la TV:
– c’est une tendance habituelle ces dernières années (en 2011 aussi, moins de 32%
– les chiffres des précédentes municipales étaient artficiellement gonflés par ce que l’on appelle en russe « administrativny ressours » (diverses manières d’inciter les gens à voter).

Sur l’influence du PCFR à Novossibirsk, il faut savoir qu’ils organisent tous les ans depuis 2008 une « Fête de la Pravda », sur le modèle (revendiqué) de la Fête de l’Huma, avec un succès croissant, voici d’ailleurs une video sur une fête dont les communistes français reconnaitront l’esprit inimitable :

 
 

Il se passe toujours quelque chose du côté du détroit de Berhing… Une pétition pour l’adhésion de l’Alaska à la Russie recueille 22.000 voix

1-crimee-1980-urss-otan-cassini

Un habitant d’Anchorage (en Alaska) a déposé une pétition le 21 mars sur le site de la maison Blanche proposant l’adhésion de l’Alaska à la Russie. Elle a déjà recueillie 22.000 voix. Au moins 100.000 personnes doivent signer la pétition pour que les autorités américaines examinent la question..
25

« Votez pour la sécession de l’Alaska des Etats-Unis et son rattachement à la Russie », lit-on dans la pétition déposée par un habitant d’Anchorage (en Alaska).

Selon le pétitionnaire, « des Sibériens russes traversèrent le détroit de Béring et commencèrent à s’installer sur la côte de l’Arctique il y a 16 à 10.000 ans. Des Russes commencèrent à s’installer sur la côte arctique alors que les Aléoutes habitaient sur l’archipel des îles Aléoutiennes. Ce sont l’arpenteur Gvozdev et navigateur assistant I.Fedorov, membres de l’équipage du navire Saint-Gabriel, qui se rendirent les premiers en Alaska le 21 août 1732, lors de l’expédition Shestakov et Pavlutski entre 1729 et 1735″.

L’Alaska, l’Etat le plus étendu des Etats-Unis, est un ancien territoire russe d’Amérique, vendu aux États-Unis en mars 1867 pour la somme de 7,2 millions de dollars en or, soit 4,74 dollars au kilomètre carré. Au XIXe siècle, on appelait cette région « l’Amérique russe ».

Fort de toute cette argumentation, donc 22.000 habitants de l’Alaska se sont prononcés pour ce rattachement et ce en moins de quatre jours.

Si Le Tchoukotka, c’est-à-dire la partie Russe du détroit a un vaste territoire grand comme la France mais avec seulement 50.000 habitants, l’Alaska (ce qui veut dire « continent » en aléoute) est l’État des États-Unis le plus étendu et le plus au nord du pays avec une superficie totale de 1 717 854 km2. Il est peuplé de 731 449 habitants1. Jack LOndon a décrit le pays en disant que le whisky gelé peut y servir de presse papier une bonne partie de l’année.

Pour ceux qui n’auraient pas lu « les variations saisonnières des sociétés eskimos » de Marcel Mauss, je rappelle que ces peuples vivent sur les côtes. L’exploitation du pétrole d’Alaska et le réchauffement climatique a engendré une véritable catastrophe écologique. ON peut s’interroger sur l’origine d’une telle initiative: on peut peut-être y voir les résultat d’un certain mécontentement face à cette destruction de l’environnement. Mais j’ai envie de me raconter qu’il s’agit là des résultats d’un accès militants de mes chers Tchous communistes qui après avoir récolté tout l’argent possible pour leur frère de Crimée ont été pris d’un accès de prosélytisme envers ceux d’Alaska. Ils se sont invités à partager les longues nuits conviviales d’hiver (toujours selon Mauss), ils ont discuté du présent, des nuages sur l’avenir, ils ont dénoncé une cession hâtive du territoire, et voilà le résultat… je me demande ce qu’en pensent Obama et sarah Palin qui souvenez-vous était gouverneur d’Alaska et ne rêvait que de mettre au pas Russie et Chine, entre autres…

j’imagine, j’imagine… mais il s’agit d’Anchorage, la capitale de l’Alaska, une ville relativement peuplée par rapport à son hinterland et qui ne ressemble pas aux maisons collectives eskimos hivernales de Mauss, et pourtant complètement débordée par son environnement sauvage, ours, rennes et autres animaux sont sans cesse présents à proximité des immeubles de plusieurs étages… Pourtant cette pétition et l’adhésion qu’elle emporte est bien réelle…

danielle Bleitrach

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 25, 2014 dans Asie, histoire, humour

 

De Cholem Aleikhem au CRIF, les souvenirs de Kiev et les temps présents

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et quand on a un certain nombre de membre de sa famille nés à Tarnow en Galicie et qui ont terminé après moult pérégrination pour échapper à ces charmants individus dans un bled dont la construction avait été financée par IG.Farben du nom d’Auschwitz, on s’interroge sur les raisons qui poussent certains à leur confier le ministère de la Défense d’un pays sous protectorat de l’UE? D ‘où mon accord avec la remarque pertinente de Guy Konopnicki (cité par danielle Bleitrach

Marrant le mot d’ordre du CRIF : « la haine des juifs ça suffit ». Il ne manquerait plus qu’on en redemande, qu’on se plaigne de ne pas être assez détestés… Attendez, attendez, c’était juste pour rire, à quoi ça sert d’être juif si nous n’avons plus droit d’en rire ? Bon, on parle d’autre chose… Vous avez vu le juif qui veut absolument se mettre entre les Ukrainiens et les Russes ? Lui, il me fait vraiment rire. D’après Shalom Aleichem, à Kiev, c’était formidable pour les juifs : ils avaient un quartier rien que pour eux, et quand l’un d’eux se retrouvait dans une autre partie de la ville, il y avait toujours quatre types, au moins pour le ramener.

Guy Konopnicki.

 
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 459 autres abonnés