RSS

Archives de Catégorie: humour

Le Sovkhoze Lénine : Un petit coin d’URSS dans la banlieue de Moscou

  Le « Sovkhoze Lénine » est situé à la périphérie de Moscou sur l’autoroute Kachirskoe. Cette ferme d’Etat a été créée en 1928.

Le sovkhoze Lénine est en outre célèbre parce qu’il est le point de ralliement des convois humanitaires envoyés vers le Donbass par le parti communiste de la fédération de Russie. Pour avoir un idée de l’aide fournie, il faut savoir que  : le 22 juillet, on en était déjà au 39ème (contre 33 pour l’aide officielle de Moscou). http://cccp-2.su/blog/43045567549/Kusochek-SSSR-v-Podmoskove   Le principal produit de la ferme est la fraise [il s’agit en fait d’une variété de fraises appelée en russe klubnika – et non  zemlianika comme la grosse fraise ordinaire – et qui est bien plus parfumée ; cependant elle ne convient pas aux gros réseaux de distribution car elle ne se conserve pas, NdT]. Cette année [2013], il en a été recueilli 1000 tonnes. En outre, sont cultivés : des pommes de terre, avec un rendement de 430 quintaux l’hectare, des légumes, des pommes. Il y a aussi du bétail avec une production de 8 100 litres de lait par vache et par an. Le bénéfice net de la ferme pour 2012 était de 250 millions de roubles [3 559 841 €]. Par décision des actionnaires, les dividendes annuels ne sont pas versés, et tous les bénéfices visent à augmenter les salaires et les services sociaux des travailleurs.

Quels sont les résultats de cette politique? Pour les travailleurs agricoles, l’entreprise prend en charge 50% du coût du logement, l’employé paie la moitié restante en 15 ans, sans intérêts, bien sûr, ni frais supplémentaires. Pour les jeunes médecins et les enseignants, l’entreprise agricole est prête à fournir un prêt sans intérêt pendant 15 ans pour acheter des appartements dans ces bâtiments. Les immeubles sont construits par le sovkhoze ​​et les prix pour les jeunes spécialistes sont fixés au minimum. Les appartements restants sont vendus à leur valeur de marché.

Aire de jeux (jamais vu une si belle «toile d’araignée » pour les enfants).

La rénovation du terrain de sport de l’école est prise en charge par la ferme.

Complexe sportif (il y en a un second dans la Maison de la Culture, également entretenu aux frais de la ferme). Je n’ai pas réussi à faire de bonnes photos à l’intérieur, mais il y a des rings de boxe, un grand nombre de simulateurs, en gros, tout l’équipement nécessaire.

Il y a beaucoup de sculptures de ce genre sur le site  

Le parc est magnifique. Au milieu d’un bassin est installé un jet d’eau illuminé la nuit, mais au moment de la photo malheureusement il était éteint.

Un distributeur automatique de lait (la première fois que j’en vois un)

Pas eu le temps de faire la visite de la clinique. Cependant, je vous laisse deviner qui assure l’entretien, la modernisation et paie régulièrement les médecins, les infirmières? Qui fournit les ambulances? En revanche, nous avons visité ce lieu. Non, ce n’est pas le chalet du directeur, mais l’école maternelle.

La maternelle, d’une superficie de 6000 mètres carrés, a été construite entièrement aux frais de la ferme. Elle accueille gratuitement les enfants des salariés, et les enfants des environs sur liste d’attente ».

Terrain de sports pour les enfants

L’une des trois aires de jeux. A l’entrée. Hall 1 Hall 2 Hall 3 : je n’ai pas fait de plan large, parce que nous étions un groupe de 35 personnes et il était impossible de photographier sans avoir quelqu’un dans le viseur. L’escalier montant au premier étage Un coin de la salle de gym Je pense que vous avez remarqué que dans le jardin il y a pas mal de personnages de Disney. Le Directeur de la ferme est au courant. Alors maintenant, le parc se peuple de nouvelles statues sur ​​la base des contes de Pouchkine.     Naturellement, dans le village, il y a des statues de Vladimir Lénine. c

Le Directeur de la ferme GRUDININ Pavel. Avec ce communiste, la ferme vit et évolue. La devise de Pavel Nikolaïevitch: « Vous ne pouvez pas être riche dans un pays pauvre »

Le salaire moyen des travailleurs est de 54 000 roubles [768 € – le salaire moyen à Moscou en 2013 était de 689 € NdT]. Chaque année, à l’occasion du 9 mai, les anciens combattants reçoivent de la ferme une aide financière de 75 000 roubles. Les retraités qui travaillent à la ferme sont envoyés chaque année dans des centres de repos et de cure.

Tous les employés de l’école maternelle sont des anciens travailleurs agricoles du sovkhoze, qui suite à la modernisation de la production ont été transférés dans de nouveaux emplois sans réduction de salaire. Dans le processus de modernisation, l’effectif du personnel a été réduit de 900 à 320, et le volume de production a augmenté de 5 fois. Les dirigeants de la ferme avec leurs employés ont repoussé quatre tentatives d’abus de biens et prise de possession de la part d’escrocs et de voleurs. En conclusion, on peut dire que « la construction du socialisme dans un seul sovkhoze » est une tâche parfaitement réalisable quand on a les dirigeants qu’il faut.

La récolte de fraises se fait à l’aide de « saisonniers » moscovites, payés en nature : 10% de leur récolte : « A partir du 22 juin (2015), le Sovkhoze Lénine invite tous ceux qui veulent participer à la récolte des fraises ! Votre travail sera rétribué à hauteur de 10% de votre récolte de la journée. Les navettes sont à prendre au métro Domodiédovo. rassemblement à partir de 6 h et jusqu’à 7h30 tous les matins près du magasin « Paninter ». Le trajet A/R est gratuit. Vous travaillerez jusqu’à 13.00 – 14.00 environ, ensuite vous recevrez votre part de la cueillette et on vous reconduira en bus jusqu’au métro. Prenez avec vous un casse-croûte et de la boisson, et un récipient pour recevoir votre salaire en nature. » … et bien sûr, on peut en manger autant qu’on veut durant la cueillette ! La direction conseille de venir plutôt en semaine, le WE, ils sont obligés de refuser du monde. http://an-crimea.ru/page/news/48548/ Une publicité « décalée » fait le buzz sur Youtube Une jeune évaporée en petite tenue se délecte de fraises dans les champs du sovkhoze. Elle est délogée à coups de chevrotine par une solide gardienne des biens socialistes. Apparaît un slogan : « Le glamour pour les pétasses, les vitamines pour le peuple ». https://www.youtube.com/watch?v=BgWOKY21nxc&feature=player_embedded http://www.liveinternet.ru/tags/%F3%F0%EE%E6%E0%E9+%EA%EB%F3%E1%ED%E8%EA%E8/

Le Sovkhoze Lénine a menacé d’abandonner la cueillette des fraises à cause du FAS Le Sovkhoze Lénine près de Moscou, qui est le plus grand producteur russe de fraises, a commencé à limiter la récolte en raison des graves problèmes de ses ventes dues aux mesures d’interdiction de la part du département de Moscou du Service antimonopole fédéral (FAS), a déclaré jeudi « Interfax » se référant au directeur Pavel Groudinin. Il a rappelé que l’année dernière la ferme a reçu l’autorisation du gouvernement de Moscou de faire la vente directe des cagettes de cette variété de fraises (qui ne se conservent pas) près des stations de métro, en contournant les nombreux intermédiaires. Cet été, le FAS Moscou a interdit cette vente directe, voyant là une violation de la loi, et aussi… une perte sèche en terme de bakchich et autres dessous de table. « Toutes nos démarches administratives, auprès de fonctionnaires exigeant de nous l’un ou l’autre papier, sont restées vaines, » – a déclaré le directeur général de la ferme. Il a dit que maintenant il devait attendre la décision du gouvernement de Moscou, qui se réunit le mardi, parce que la décision n’a pas été prise cette semaine. « Mais la cueillette des fraises se fait chaque jour, et elle ne peut pas attendre la permission, » – se plaint GRUDININ. Et de rappeler que la date limite pour la vente des fruits est au maximum de deux jours, et le pic de la récolte ne dure que deux semaines. Selon Groudinine, en ce moment l’exploitation récolte plus de 60 tonnes de fraises chaque jour. Elle est vendue dans la région de Moscou, lors de foires les week-end et le long des routes. Mais cela ne suffit pas. «Sur les 63 tonnes récoltées hier il reste encore 28 tonnes », – a déclaré Groudinine. Il a dit que, en 2014, où il n’y avait pas tous ces problèmes, on cueillait à la ferme 102 tonnes par jour de fruits. Mais maintenant, il est nécessaire de limiter la collecte au niveau de 40 tonnes par jour, « bien que la maturation des fraises ne se soumette pas à ces restrictions. » Groudinine a admis que les chaînes de supermarché reçoivent « sans enthousiasme » ses fraises moscovites, qui doivent être vendues en quelques jours. Elles préfèrent garder en rayon pendant des semaines des fruits importés insipides qui ont l’air d’être en « caoutchouc ». « Et tout cela dans un contexte d’appels à la substitution des importations » – a-t-il dit. De qui se moque-t-on ?

 
2 Commentaires

Publié par le août 9, 2015 dans humour

 

Hollande: la synthèse des faux culs… 

AIDE-MOI A T’AIDER !

Le président français se vante d’avoir été au coeur des négociations pour éviter une sortie de la Grèce de la zone euro. je livre sans commentaire aux lecteurs de ce blog, l’article paru aujourd’hui dans le soir.be .:

..
«Aide moi à t’aider»: François Hollande a relaté mardi ses discussions avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras juste après la victoire du non au référendum en Grèce, qui faisait planer la menace d’une sortie du pays de la zone euro.

«Je lui avais conseillé de ne pas faire ce référendum alors même qu’il l’avait annoncé parce qu’il pouvait trouver un accord sans cette procédure», a affirmé M. Hollande lors de son traditionnel entretien du 14 juillet.

« Vous devez donner des preuves »

Après la victoire du non, les deux hommes se sont appelés. «Je lui ai dit: ‘maintenant tu es plus fort dans ton pays, c’est sûr avec ce référendum, mais tu es plus faible en Europe. Est-ce que vous voulez rester ou pas dans la zone euro?’», a raconté M. Hollande. «’Si vous voulez rester, vous devez donner des preuves. La France vous soutiendra mais vous devez donner des preuves’», a-t-il poursuivi.

«Je lui ai donné cette formule: ‘aide moi à t’aider, aide la France à aider la Grèce’», a exhorté M. Hollande. «Et la Grèce a fait des gestes qui étaient attendus et la France a aidé la Grèce».

Si le quotidien belge se moque discrètement de « l’aide » de Hollande, toute la presse internationale anglo-saxonne, espagnole s’indigne devant ce qui est infligé aux Grecs : Ici par exemple les espagnols: DERNIERE HEURE : LA Troïka exige que le premier ministre grec se livre à des ébats sexuels avec un porc et retransmet la scène à la télévision.

ÚLTIMA HORA: La Troika exige que el primer ministro griego practique sexo con un cerdo y lo retransmita por televisión

YERAY CALVO
blogs.publico.es|Par Diario Publico
« appelez des accords ce qui a été signé entre l’Europe et la Grèce est comme appeler séjour de détente  Mathausen »
 
3 Commentaires

Publié par le juillet 14, 2015 dans humour

 

Poroshenko propose un job à Tony Blair …

Poroshenko offre un job à Tony Blair en lui proposant de prendre en main les réformes libérales de l’Etat ukrainien… Attention il va vouloir bientôt nous piquer Macron et Valls, on peut lui faire un prix d’ami s’il nous débarrasse du lot en ne se limitant pas au PS d’ailleurs…

Et après quand ils sont tous réunis à Kiev dans le palais présidentiel, on fait le coup de la java de la bombe atomique de Boris Vian dont la bombe n’avait qu’une  portée de 3m50… Mac Cain qui a déclaré que la décision d’Hiroshima et Nagasaski était la meilleure sera chargé d’actionner le détonateur et après il ira se mettre à toute vitesse au milieu des autres pour la photo…

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 18, 2015 dans humour

 

Dans un louable accès de sincérité

juin

We know not what is good until we have lost it: Mikheil Saakashvili, who actively supported the Euromaidan turmoil that toppled President Viktor Yanukovych, now asserted that it will take 20 years to reach the social level of Yanukovych's Ukraine.
L’ancien président géorgien Saakachvili, le belliciste nommé par Porochenko gouverneur de la région d’Odessa, a déclaré :  « Aujourd’hui, l’Ukraine est le pays le plus pauvre d’Europe. Si vous arrêtiez subitement le déclin économique et si l’Ukraine reprenait le chemin de la croissance  chaque année à un taux de 4 %, au bout de 20 ans nous atteindrions le niveau de 2013. Ce sera seulement au bout de ces deux décennies que l’on reviendra aux indicateurs économiques de l’Ukraine de Ianoukovitch. ». http://timer-odessa.net/…/saakashvili_lish_cherez_20_let_uk…
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 15, 2015 dans actualités, Europe, humour

 

La réflexion du jour : du compréhensible à l’inadmissible

Le premier ministre Manuel Valls en compagnie de Michel Platini (à gauche), avant le match FC Barcelone-Juventus de Turin (3-1), samedi 6 juin.

Que Manuel Valls ait préféré aller voir jouer le FC Barcelone au lieu de s’enquiquiner au Congrès du PS est plus qu’humain. En matière de spectacle il n’y avait pas photo.

Qu’il l’ait fait aux frais de la République est dans les mœurs de cette classe politique arrogante et qui se croit tous les droits, du planton au chef de l’Etat, toutes tendances confondues. Ils ne sont pas tous prévaricateurs mais revendiquent leur confort et dans le fond le droit à un traitement privilégié, jusqu’où ça va, ça dépend… Est-ce une excuse qu’ils soient tous comme ça et que chaque pouvoir politique donne ainsi droit au privilège ?

Cette banalisation  a néanmoins une incidence. Si j’accepte volontiers de verser un mois de ma pension de retraite dans le seul impôt sur le revenu, cela m’embête de voir que ma contribution est en totalité bouffée en aller retour vers un stade… Moi, je donne de bon cœur pour la santé, l’éducation, pas pour l’armement et pour les menus plaisirs de nos élites… Cela dit quand je poursuis mes comptes, je considère que le fait que le  dépensier prédecesseur s’indigne est une franche rigolade. Parce que les deux et d’autres ne font jamais le rapport entre ce qu’on exige d’un enseignant, d’une infirmière des services publics et leur argent de poche… Là est le problème…

Sur quel critères recrute-t-on des gens pareils, les considère-t-on comme les seuls dignes de la fonction? , Le crière est encore celui du spectacle, est sélectionné celui qui peut ou non se payer une campagne électorale et les soutiens capitalistes qu’elle exige de la presse à l’entreprise, tout le reste n’est pas sérieux., Ce qui détermine la nature des économies à faire et de qui ils peuvent les exiger.
Mais l’impardonnable est qu’ils nous prennent pour des cons au point de nous expliquer que c’est pour sauver la FIFA de la corruption grâce à un contact au sommet avec Michel Platini qu’il y a eu cet urgent déplacement..Celui qui aime le foot en rit aux larmes et celui ou celle qui ne l’aime pas ne voit même pas en quoi il y a excuse, et pourtant hier à l’Assemblée nationale, après Hollande tout le PS allait répétant ce genre d’idiotie…

Il est vrai qu’ils doivent bien nous mépriser pour les supporter dans leurs œuvres, et accepter de les cautionner périodiquement. Il est vrai que quand on voit le choix que les institutions nous préparent, les trois prétendants pré-sélectionnés : Hollande, Le Pen et Sarkozy on se demande jusqu’où on ira dans la politique du pire…  et comme ça se dégrade de jour en jour, 5 ans après nous serons mûrs pour Manuel Valls… Qu’est qu’il pourra encore « assumer » en ce temps-là et que restera-t-il à brader?

En France 2015, 3 millions d’enfants vivent ,sous le seuil de pauvreté.

Jusqu’où pourra-t-on faire diversion en allant attaquer un camp d’immigrés après avoir laissé la situation se pourrir, après avoir cautionné tous ceux qui provoquent ces exodes massifs? … Tout ça pour montrer qu’on est pour l’ordre, oui mais toujours pour les mêmes…  J’assume dira-t-il .  Vous voyez ce n’est pas grave de s’enquiquiner à un Congrès du PS, sinon que quand on tire le fil de l’ennui, il y a une logique celle du mépris…

Danielle Bleitrach

 
2 Commentaires

Publié par le juin 9, 2015 dans humour

 

la réflexion du jour: le congrès du PS !

LA NATURE A HORREUR DU BIDE !

je reste communiste parce que tout le monde peut-être socialiste même Hollande, Manuel Valls, Macron et les autres… Cela dit attention les contrefaçons se multiplient… Dites Lénine et s’il se signe, c’est un faux…

danielle Bleitrach

 
3 Commentaires

Publié par le juin 6, 2015 dans humour, mon journal

 

Robespierre revient …


hôtel de ville de paris, 4 juin 2010. Le maire de Paris, Bertrand Delanoé, récompense Lorànt Deutsch de la médaille de la Ville pour son ouvrage « Métronome ». Ouvrage qui fait grincher des dents certains historiens.

En 2009, Le maire socialiste de paris remet au très royaliste et très imaginatif Roland Deutsh le prix de la ville de Paris…

Mélenchon dénonce  Stéphane Berne  et ses secrets d’histoire, le Point proteste : Robespierre revient…

Il est vrai qu’il nous manque quelques incorruptibles quand Sarkozy s’approprie la République…

Dans le fond « l’époque » ce sont  les républicains de Sarkozy avec en chambellan Stéphane Bern qui nous fait pleurer sur les malheurs de Marie Antoinette et Louis XVI…  Ce sont les féministes débiles du PS qui ont comme héroïne cette demi-mondaine royaliste qu’était Olympe de Gouges, faisant campagne pour sauver le roi et dénoncer la plèbe qui s’était attaqué au maire d’Etampe, un « accapareur »…

Sans parler du royaliste fantaisiste Lorent Deutsh devenu historien officiel de la mairie socialiste de Paris…

Dans le négationnisme, Il est difficile d’aller plus loin que le soutien à la junte de Kiev quand elle proclame que les Russes ont envahi l’Ukraine avant d’envahir l’Allemagne ou le président polonais quand il interdit la ,présence russe à la célébration de l’anniversaire d’Auschwitz… Mais pas la moindre protestation, on regarde ailleurs…

Le record reste néanmoins le très négationniste président Hollande qui a choisi d’effacer  les communistes de  l’histoire de la résistance et de leur interdire le panthéon…

On attend la suite en se demandant qui ils vont bien pouvoir réhabiliter quelle cocotte faisandée, quel arrogant prince, quel colonialiste massacreur pour éduquer nos chères tête blondes dans le respect des puissants…

Si la géographie ça sert à faire la guerre, l’histoire inculquerait la servilité…

Robespierre revient…

 
Poster un commentaire

Publié par le mai 30, 2015 dans histoire, humour

 
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 516 autres abonnés