RSS

Première annonce sur le futur

06 Fév

voilà ce que je puis déjà vous annoncer c’est que je vais changer de site, avec l’aide d’un certain nombre d' »experts »je vais prendre un site payant et qui offrira donc plus de possibilités.

J’ai proposé à mes hommes de l’art, un format plus magazine où les titres seraient visibles, un triptyque qui permettrait d’avoir, premièrement un déroulé des actualités à la manière de notre blog actuel, et deux rubriques alimentées de manière moins quotidienne, l’une consacrée au cinéma, l’autre à des textes que nous considérons Marianne et moi comme fondamentaux, appelant à la réflexion de nos lecteurs.

Puisqu’il est question de cinéma, retournons à Godard que j’ai déjà cité (1): « Deux histoires nous accompagnent, dit-il dans un entretien en 1997. L’Histoire qui s’approche de nous accompagne à pas précipités et une autre qui nous accompagne à pas lents. Les pas précipités, c’est terminé pour moi: je suis entré dans l’histoire à pas lents »

Moi aussi, le temps est passé pour moi et je supporte de plus en plus mal de subir les frottements du quotidien et parfois les médiocrités. J’ai la chance infinie d’avoir toujours autant de plaisir à lire, à aller au cinéma et à marcher dans le soleil.

Marianne qui est lancée dans un grand changement de vie et de lieu de résidence ne sera pas réellement disponible avant le mois de mai, moi je vais changer un peu de vie, en faisant de ce blog un lieu qui ne s’intéressera pas directement au combats politiciens ou électoraux. Donc c’est un projet qui prendra du temps et aura besoin d’un certain rodage.

J’ai non pas six mais en fait douze caisses d’archives et livres consacrés pour l’essentiel à l’histoire du PCF. Pour le moment, je ne suis pas tentée mais peut-être que cela se déclenchera. Le contexte me rebute, on verra.

danielle Bleitrach

(1) Danielle Bleitrach : Bertolt Brecht et Fritz Lang, le nazisme n’a jamais été éradiqué. Lettemotif. aout 2015 P.374

52) la photo de l’article est  de John Heartfield , j’aimerais bien retrouver l’article d’Aragon intitulé John Heartfield et la beauté révolutionnaire. c’est un texte je crois de 1933 qui est fondateur de l’analyse de la photographie dans l’histoire.

 
2 Commentaires

Publié par le février 6, 2020 dans mon journal

 

2 réponses à “Première annonce sur le futur

  1. jantcolin

    février 6, 2020 at 7:43

    PAYANT: OK, je comprends… …mais à que prix (pour un retraité de la fonction publique que je suis !!!) ???

    J-Antoine COLIN, architecte et enseignant, retraité hors Marseille, mais que tu as connu…

    >

     
  2. daniel arias

    février 6, 2020 at 10:01

    Danielle dit qu’elle va prendre un site payant, pas faire un site payant.
    En tout cas moi qui ait découvert ce blog sur le tard, quelle mine, quelle énergie !
    Bravo ! Encouragements.
    Petit clin d’oeil à votre passion pour le cinéma, en vous lisant j’écoute une reprise d’une musique d’Eduard Artémiev faite par un jeune guitariste russe:

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :