RSS

Kirk Douglas, légende hollywoodienne et star de Spartacus, décède à 103 ans

06 Fév
  • Annonçant la mort de son père, son fils Michael Douglas dit que la star à la mâchoire carrée de Paths of Glory et Lust For Life laisse un héritage «  qui durera des générations  »nous dit cet article de The Guardian. J’ajouterais que c’est un homme éminemment  conscient, au delà du star système. Son livre « le fils du chiffonnier » est un véritable régal tant il ne s’en laisse pas conter par la célébrité et se souvient d’avoir dû en baver lui le fils d’un chiffonnier immigrant juif , n’oubliait jamais ses origines et ce qu’il avait du faire pour en sortir. Se moquant de John Wayne qui se prenait pour John Wayne et ne craignant pas – c’est là son principal titre de gloire – de mettre le nom de Dalton Trumbo  que le macarthysme avait placé en tant que communiste sur une liste noire au générique du film sur Sapartacus dont il fut non seulement acteur mais producteur. (note et traduction de Danielle Bleitrach)
L'acteur américain Kirk Douglas est décédé à l'âge de 103 ans. Sa mort a été annoncée par son fils Michael Douglas, qui a déclaré que la star de Spartacus laisse un héritage "qui perdurera pendant des générations"
 L’acteur américain Kirk Douglas est décédé à l’âge de 103 ans. Sa mort a été annoncée par son fils Michael Douglas, qui a déclaré que la star de Spartacus laisse un héritage « qui perdurera pour les générations ». Photographie: Sunset Boulevard / Corbis via Getty Images

Kirk Douglas , comme il se désignait lui-mêle en tant que «fils de chiffonnier» qui était  la dernière grande star de l’âge d’or d’Hollywood, est décédé à l’âge de 103 ans.

Son fils Michael a annoncé la nouvelle dans un communiqué publié sur Instagram mercredi soir.

«Pour le monde, il était une légende, un acteur de l’âge d’or du cinéma qui vivait bien dans ses années d’or, un humanitaire dont l’engagement envers la justice et les causes auxquelles il croyait établissait une norme à laquelle nous aspirions tous», dit le communiqué.

« Mais pour moi et mes frères Joel et Peter, il était simplement papa, pour Catherine, un beau-père merveilleux, pour ses petits-enfants et arrière-petits-enfants leur grand-père aimant, et pour sa femme Anne, un mari merveilleux. »

« La vie de Kirk a été bien remplie, et il laisse un héritage cinématographique  durera pour les générations à venir, et une histoire en tant que philanthrope de renom qui a travaillé pour aider le peple et apporter la paix à la planète », a déclaré Michael. «Permettez-moi de terminer avec les paroles que je lui ai dites lors de son dernier anniversaire et qui resteront toujours vraies. Papa – Je t’aime tellement et je suis tellement fier d’être ton fils. »

Né Issur Danielovitch Demsky dans une famille d’immigrants juifs russes pauvres , Douglas a estimé qu’il avait occupé jusqu’à 40 emplois avant de devenir célèbre en tant qu’acteur. Cet acharnement entêté  à survivre pourrait le définir.  Même à l’âge mûr, l’acteur avait la réputation d’être un client difficile – à la fois à l’écran et en dehors. « J’ai fait carrière en jouant les fils de putes », a-t-il admis une fois.

Kirk Douglas à Spartacus
Pinterest
 Kirk Douglas à Spartacus.
Photographie: Pictorial Press Ltd / Alamy / Alamy

Douglas a fait ses débuts à l’écran dans le film The Strange Love of Martha Ivers en 1946 avant de donner ce qui allait prouver sa performance révolutionnaire, en jouant aux côtés de Robert Mitchum et Jane Greer dans le film noir classique Out of the Past. Avec sa mâchoire carrée, son menton fendu et ses yeux glacés, il a ensuite perfectionné une image alpha-mâle impitoyable sur des films tels que Champion, Ace in the Hole, I Walk Alone et The Bad and the Beautiful.

Douglas était également actif dans les coulisses. Sa société de production, Bryna Productions, a joué un rôle déterminant dans le développement de ce qui se révélerait être ses deux plus grandes films- Paths of Glory et Spartacus, toutes deux réalisées par Stanley Kubrick.

Parmi les autres rôles clés, il y a les rôles d’aventures et de cape et d’épée dans The Vikings et sa performance en tant que cow-boy des temps modernes condamné dans Lonely are the Brave de 1962. Pour faire bonne mesure, il a tourné sept films en face de Burt Lancaster, couvrant toute la gamme de Gunfight à l’OK Corral au thriller politique Seven Days en mai.

Douglas a été nominé aux Oscars à trois reprises – pour Champion, The Bad and the Beautiful et Lust For Life – mais a dû se contenter du prix honorifique qui lui a finalement été décerné en 1995. En 1981, il a reçu la Médaille présidentielle de la liberté de son ami Jimmy Charretier.

Dans les années 1970, la star-système  de Douglas était en déclin. Il a été jugé trop âgé pour jouer le rôle de RP McMurphy rebelle dans sa mission de longue date d’adapter le roman de Ken Kesey, One Flew Over the Cuckoo’s Nest. Le film a ensuite été produit par son fils Michael, avec Jack Nicholson dans le rôle principal.

Malgré un AVC débilitant en 1996, Douglas a continué d’être actif. Il a fait sa dernière apparition à l’écran en 2004 – incarnant un réalisateur mourant dans le drame à petit budget et il  est apparu dans une biographie  personnelle, Before I Forget, au théâtre Culver à Culver City, en Californie, en mars 2009. Au cours des années suivantes il est devenu un blogueur de célébrités actif et a avoué que sa dernière grande ambition était de rencontrer l’actrice Angelina Jolie – «à condition que ma femme me le permette».

Dans son autobiographie de 1988, The Ragman’s Son, Douglas a rappelé son ascension depuis la pauvreté – via un travail de groom et un passage en tant que lutteur professionnel – vers la liste A d’Hollywood. «La vie est comme un scénario de film B», a-t-il conclu. «C’est aussi ringard. Si quelqu’un m’offrait de filmer l’  histoire de vie  je la refuserais sans état d’âme »

Il laisse dans le deuil son épouse, Anne Buydens, et ses trois fils: Michael, Joel et Eric.

 
Poster un commentaire

Publié par le février 6, 2020 dans CINEMA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :