RSS

La Russie et l’Allemagne plaident pour la préservation de l’accord nucléaire avec l’Iran

13 Jan

C’est également la position de la Chine qui attribue la crise ouverte entre les Etats-Unis et l’Iran à la dénonciation par Trump de l’accord nucléaire (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Poutine et Merkel ont examiné le transit du gaz russe à travers l'Ukraine.

Poutine et Merkel ont examiné le transit du gaz russe à travers l’Ukraine. | Photo: Al Mayadeen

Publié le 11 janvier 2020

« Tous les moyens diplomatiques doivent être utilisés pour que cet accord international […] soit maintenu et que toutes les parties qui y participent s’acquittent de leurs obligations », a déclaré le chef de l’Etat russe.

Le président russe Vladimir Poutine a tenu une réunion à Moscou avec la chancelière allemande Angela Merkel, où ils ont convenu de la nécessité de préserver l’accord signé en 2015 par tous les moyens nécessaires.

 

« Tous les moyens diplomatiques doivent être utilisés pour garantir le maintien de cet accord international […] et le respect par toutes les parties impliquées », a déclaré le chef de l’Etat russe lors d’une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel.

Merkel a déclaré qu’il était nécessaire de faire tout son possible pour maintenir l’accord entre l’Iran et le groupe 5 + 1. L’Allemagne a promis d’utiliser tous les outils diplomatiques possibles pour atteindre cet objectif.

Valeria A. Rodriguez@varodri19

Putin y Merkel se conocieron

Presidente ruso: Rusia y Alemania quieren una adhesión continua al acuerdo nuclear de Irán.
El canciller alemán insistió en que su país utilizaría todos los medios diplomáticos para preservar el mundo.

Ver imagen en Twitter

5

Pour sa part, le président russe a déclaré que l’Iran avait réduit ses engagements envers l’accord à cause de son abandon par le gouvernement des États-Unis (US) et l’inaction de l’Europe à cet égard. Il a également insisté sur le fait que les mesures prises par Téhéran dans le Plan d’action conjoint global (PIAC ou JCPOA) sont réversibles, comme les autorités perses l’ont assuré.

La visite de Merkel en Russie se déroule dans un contexte de tension entre la Maison Blanche et l’Iran, l’envoi de troupes turques en Libye et la réduction du pays perse de ses engagements envers le pacte nucléaire.

Les deux dirigeants prévoient de discuter de la situation en Syrie et en Ukraine. L’Allemagne et la Russie ont eu des liens économiques profonds, désormais renforcés par le développement du projet Nord Stream 2 qui acheminera le gaz russe dans les foyers allemands et d’Europe occidentale.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :