RSS

ce mardi 10 décembre tandis que la France manifestait… à Santiago… Une femme communiste à l’honneur…

11 Déc

Santiago. Mardi 10 décembre

Résultat d'image pour Carmen Hertz

 

Journée des Droits de l’Homme, au Chili journée du souvenir des années de la dictature, et aujourd’hui lutte qui continue contre toutes les violations des Droits de l’Homme perpétrées par les forces de l’ordre depuis plus de 50 jours.

Pour commémorer cette journée, un grand rassemblement au Stade National, d’autres actions au Musée de la Mémoire, à la Chambre des Députés… Et cette année le prix des Droits de l’Homme a été attribué à une femme, Carmen Hertz, députée communiste, pour toutes les batailles qu’elle a menées depuis 1973. Elle est devenue la référence morale pour ce qui touche aux Droits de l’Homme.

C’était aussi jour de grève nationale pour les employés du Ministère des Finances, l’occupation des collèges et lycées à Temuco, une ville du sud du Chili… Hier à Conception (la troisième ville du pays) énorme rassemblement de femmes. Jeudi les fédérations étudiantes manifesteront. Et je ne donne que quelques exemples de tout ce qu’il se passe.

Ce weekend sera celui du « référendum des maires » pour la Constitution. Au début du mouvement, avant l’accord du 15 novembre pour une nouvelle Constitution, c’était un expédient qu’avait accordé la droite. Mais l’idée a été reprise par le mouvement social qui a réussi à imposer son bulletin de vote. Celui-ci comportera une vingtaine de questions : pour ou contre la nouvelle Constitution, vote obligatoire ou non, interdiction ou non de se présenter à des élections si on a été condamné pour corruption ? Les questions de la Santé, les salaires, les retraites, l’école, etc… doivent-elles être intégrées à la Constitution ? Et aussi : les peuples indigènes doivent ils avoir un quota de sièges réservés ? Faut-il imposer la parité homme-femme ? Le vote obligatoire à toutes les élections ?…

Sur les 346 communes du Chili, plus de 200 ont annoncé leur participation, 51 refusent totalement (uniquement de droite ou d’extrême-droite). Il en reste 90 environ qui n’ont pas encore choisi. Chaque nouvelle commune gagnée est une petite victoire.

Ce vote est uniquement consultatif. Il ne remplace pas le référendum du 26 avril 2020. Néanmoins les résultats et la participation seront regardés de près.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 11, 2019 dans Amérique latine, Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :