RSS

Bolivie : Lancement d’une agence de presse sur la résistance au coup d’Etat

27 Nov

La toute nouvelle agence de la Bolivie  » Resistencia  » a été créée comme une réflexion militante sur l’offensive médiatique du coup d’État bolivien et comme une alternative de communication qui dénonce, analyse et raconte ce qui se passe en Bolivie à partir de l’action de journalistes clandestins dans ce pays mais aussi d’autres journalistes dans des pays amis, en particulier l’Argentine. Nous relayons volontiers et nous espérons que vous en ferez autant. Comme le dit la proclamation: donnez-vous la joie d’un acte de liberté (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société).

Par Santiago | Photo Rolando Andrade Stracuzzi

L’Agence bolivienne de la résistance (ABR) est née en tant qu’outil journalistique plurinational pour faire face au coup d’État perpétré contre le président Evo Morales, par l’intermédiaire du gouvernement des États-Unis, de la police, des forces armées et de l’oligarchie raciste bolivienne.

Il s’agit d’une initiative d’un groupe de journalistes et de communicateurs de la Bolivie qui sont actuellement cachés, avec la coopération de collègues qui travaillent en Argentine et dans d’autres régions d’Amérique latine.

Après le coup d’État, nous avons décidé, de manière désintéressée, de nous mettre au service du peuple bolivien en proposant un travail journalistique dénonçant les violations des droits de l’homme ou la fourniture de la richesse du pays altiplanique-amazonien aux sociétés américaines et européennes.

La toute nouvelle agence a été créée en tant que reflet militant de l’offensive médiatique du coup d’État bolivien et en tant qu’alternative communicationnelle dénonçant, analysant et relatant ce qui se passe dans le pays voisin.

En raison de la rapidité vertigineuse des événements, ABR construit ses outils technologiques et ses supports au fur et à mesure, et bénéficie de la solidarité active d’autres médias du camp populaire, démocratique et anti-impérialiste, y compris de l’Agence journalistique de Buenos Aires (AgePeBa).

Des vidéos, des photos, des textes et d’autres documents circulent également à partir des comptes Facebook, Instagram et Twitter (@AgenciaBoliviaR).

ABR dispose d’une salle de rédaction mobile et clandestine en Bolivie et d’une autre à Buenos Aires. Jusqu’à présent, le groupe de professionnels qui l’intègre fournit un service journalistique soutenu par les différentes plates-formes des réseaux sociaux. Les deux salles de rédaction réfléchissent, rédigent et éditent un bulletin d’information distribué exclusivement dans les principales villes boliviennes.

Inspiré par les enseignements du journalisme militant de Rodolfo Walsh, ABR a pour principe: « La terreur est basée sur le manque de communication. Casser l’isolement. Vivre  la satisfaction morale d’un acte de liberté. Vaincre la terreur. Faites circuler cette information ».

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :