RSS

NOTE DE LA COMMISSION DU PCP SUR LA LUTTE ET LE MOUVEMENT DES FEMMES

21 Nov

Résultat de recherche d'images pour "femmes portugaises communistes"

25 novembre: Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, en attendant une déclaration du PCF qui me convienne autant que celle-là (note et traduction de Danielle Bleitrach)

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes approche à grands pas et le PCP réaffirme son engagement à mettre en œuvre des mesures pour le prévenir et le combattre.

Prévenir et combattre la violence domestique

La violence domestique est un fléau social qui englobe des facteurs économiques, sociaux, psychologiques et culturels ainsi que divers contextes personnels et sociaux.

Il est nécessaire de renforcer les mesures menant à une réponse publique articulée et décentralisée dans ses différentes dimensions. D’abord, c’est important:

– Renforcer les ressources financières, techniques et humaines des services publics dans les centres de santé et les hôpitaux, les écoles et universités, les forces de sécurité, la police judiciaire, les procureurs, les tribunaux et les services de sécurité sociale, afin qu’ils puissent pleinement se conformer leur rôle dans la détection, la signalisation, l’orientation, la protection et la défense des femmes, en assurant un soutien psychologique, social et juridique adéquat;

– Fournir ces services avec les moyens nécessaires et adapter la formation spécialisée de ceux qui y participent est une condition nécessaire pour résoudre les problèmes et les faiblesses existants.

Ces objectifs, qui sont basiques, ne trouvent pas de réponse dans le transfert de responsabilités aux municipalités prévu dans le décret-loi n ° 101/2018 du 29 novembre ou dans le programme gouvernemental, malgré la déclaration selon laquelle il est prévu de mettre fin à la violence domestique.

Le transfert de compétences aux autorités locales dans le domaine de la justice, notamment en matière de prévention et de lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique et le soutien aux victimes d’infractions constitue une option permettant de dévaluer le rôle de l’État dans ces domaines en les autorités locales ne sont pas enétat de pouvoir assumer leurs responsabilités.

Une telle option est contraire à une réponse publique cohérente et articulée qui garantit, dans le domaine de la violence domestique, l’égalité sur tout le territoire national. Sous prétexte de proximité, l’objectif est de tenir l’État responsable en cherchant à associer les municipalités à l’exercice de compétences allant au-delà de la coopération qu’elles peuvent et doivent fournir.

Pour la PCP, il est nécessaire d’évaluer les instruments créés, ainsi que le degré de mise en œuvre de l’ensemble des mesures envisagées, en soulignant, entre autres, la résolution du Conseil des ministres. prévention et lutte contre la violence domestique.

Avec le renforcement indispensable de la protection des femmes, avant et après l’octroi du statut de victime, la PCP considère que la rapidité de l’évaluation des risques est essentielle.

Les programmes destinés aux agresseurs devraient être évalués afin de renforcer leur rôle dans la prévention de la récurrence de la violence domestique.

De même, il est important de réfléchir aux critères de la violence domestique et des décès tragiques de femmes, qui exposent de manière inacceptable les victimes et les membres de leur famille, dans les médias et les informations, dans une banalisation permanente de la violence contraire à sa prévention.

Critères dont les conséquences ont conduit l’ERC, sur la base d’une étude réalisée en 2018, à établir, sans résultat connu, des lignes directrices à suivre par les opérateurs de signal ouvert pour la couverture des crimes de violence domestique, à savoir: investir dans le cadre de reporting sur la réalité de la violence domestique et ne pas limiter sa représentation aux situations d’homicide; contextualiser les faits et mettre en évidence ce qui permet de comprendre le problème social; éviter les relations de cause à effet entre le crime et les caractéristiques des personnes impliquées, ainsi que les références aux causes possibles pouvant justifier une agression et simplifier le phénomène social; contribuer à la formation d’une opinion publique informée et rejeter le sensationnalisme dans l’actualité;

Rendre visibles d’autres dimensions importantes de la violence

La position du PCP est claire. La prostitution est une forme dégradante d’exploitation et de violence qui oblige les pouvoirs politiques à assumer la responsabilité de leur prévention et de leur combat en mettant en œuvre des programmes de sortie pour les femmes prostituées.

Il rejette la légitimation de la marchandisation du corps des femmes par le biais de la « maternité de substitution » et la transformation de l’enfant en objet contractuel et en produit négociable, en violation de ses droits fondamentaux.

Les situations de violence et de déni de droits dans les situations de conflit armé, y compris le viol de femmes et d’enfants, en particulier dans les guerres d’agression contre des pays et des peuples, soulignent l’importance de la lutte contre la guerre et de la défense de la paix solidarité et coopération entre peuples et États souverains, égaux en droits.

Le PCP continuera d’intervenir pour lutter contre le silence de la violence au travail, avec des conséquences très fortes pour les secteurs à forte concentration de femmes, en s’engageant à lutter contre l’exploitation du travail, la précarité, des rythmes de travail très élevés, la dérégulation du les femmes une double journée de travail douloureuse et inhumaine.

La violence au travail n’a pas de réponse dans le programme gouvernemental du PS concernant le harcèlement au travail, les situations de répression, l’intimidation des travailleurs et l’épuisement qui ont été successivement démasqués par les organisations de travailleurs de tous les secteurs. Le gouvernement choisit d’approuver la législation du travail et l’organisation du temps de travail au service des grandes entreprises, tout en proposant des solutions fausses et irréalistes pour concilier la vie familiale, professionnelle et personnelle.

Respecter les droits des femmes

Pour le PCP, la lutte contre la violence à l’égard des femmes est indissociable de l’élimination de l’exploitation par le travail, des inégalités et de la discrimination entre hommes et femmes, ainsi que de la réalisation de la politique patriotique et de gauche, résolue à faire respecter les droits des femmes, créer les conditions pour qu’ils vivent, travaillent et participent sur un pied d’égalité.

Le PCP considère qu’en plus de lutter contre les causes économiques et sociales de l’exploitation, des inégalités et de la discrimination (qui elles-mêmes nourrissent et reproduisent les diverses dimensions de la violence), il est essentiel de s’attaquer aux facteurs culturels, d’intervenir pour vaincre les préjugés et les stéréotypes, de stimuler changement de comportement et de mentalité, prise de conscience sociale que l’égalité dans la vie n’est pas seulement une aspiration juste des femmes, mais également une condition de progrès, de justice sociale et de démocratisation du pays.

La lutte des femmes est une lutte essentielle pour le progrès social

La PCP exprime sa confiance que la lutte des femmes pour l’exercice de leurs droits et contre l’exploitation et la discrimination sera victorieuse et que c’est grâce à cette lutte que l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes sera réalisée.

 
1 commentaire

Publié par le novembre 21, 2019 dans femmes, INTERNATIONAL

 

Une réponse à “NOTE DE LA COMMISSION DU PCP SUR LA LUTTE ET LE MOUVEMENT DES FEMMES

  1. Morvan56

    novembre 21, 2019 at 7:04

    Féminicides : ils osent tout ! Le gouvernement baisse le budget de sa « grande cause »
    http://www.pcf.fr/f_minicides_ils_osent_tout_le_gouvernement_baisse_le_budget_de_sa_grande_cause

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :