RSS

Dmitry Novikov: anticommunisme et russophobie – crimes contre l’humanité

21 Nov

En appelant à la sentimentalité du public, on n’a que trop tendance à oublier que les communistes ceux d’URSS et ceux de Chine aujourd’hui ont pris des décisions qui ont réellement pesé sur la pauvreté et sur les guerres. C’est pourquoi l’anticommunisme par rapport aux problèmes actuels de l’humanité est un crime.La remarque pourrait être étendue aux rôle des communistes français du moins durant le temps où le rapport à gauche était en leur faveur et que leur poinds permettait des réalisations que l’on veut détruire aujourd’hui. (note et traduction de danielle Bleitrach)

21 novembre 2019 16h30 – Parti communiste
Dmitry Novikov: anticommunisme et russophobie - crimes contre l'humanité

«Ceux qui sont engagés dans l’anticommunisme, convertis à l’anti-soviétisme, et dans  l’anti-soviétisme, convertis à la russophobie, luttent non seulement contre les réalisations des générations passées, ils ne nie  pas seulement l’histoire du 20ème siècle. Ils commettent un crime contre les générations présentes et l’avenir de l’humanité.  » Cette déclaration a été faite par le premier vice-président du Comité central du Parti communiste, Dmitry Novikov, lors de l’inauguration à la Douma d’Etat de l’exposition de photos « Far from Home », consacrée au problème des réfugiés dans le monde.

Le vice-président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie a souligné que pendant la majeure partie du XXe siècle, nombre des problèmes les plus complexes ont effectivement été résolus. «Peut-être pas aussi vite que nous le voudrions, mais ils ont admis des décisions. Ces décisions ont pu être prises parce que notre pays était un grand pays, qui s’appelait l’Union des républiques socialistes soviétiques. Un pays qui a réussi à résoudre les problèmes sur son territoire et à les résoudre dans le monde entier », a rappelé Dmitry Novikov.

À son avis, la République populaire de Chine offre aujourd’hui un exemple de résolution de problèmes majeurs, qui « sans ces décisions ne pourraient pas sortir de la pauvreté avec confiance, il ne s’agit pas de de milliers, pas des centaines de milliers, pas des millions, mais des centaines de millions de personnes».

En conclusion, Dmitry Novikov a qualifié l’exposition de photos « Loin de chez soi » de « foire sur l’espoir ». « Nous espérons que les jeunes générations liront les bons livres, prendront les bonnes décisions pour eux-mêmes et suivront la bonne voie afin de réduire les troubles, la pauvreté, les calamités, les réfugiés, les souffrances et les injustices dans le monde », a-t-il déclaré.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :