RSS

A Cuba on exhorte à accroître la résistance au néolibéralisme 

03 Nov
Notre camarade Eric Boquet qui assiste à cette conférence, nous fera certainement un compte-rendu plus exhaustif, mais notons tout de suite que les Cubains sont fidèles à leurs principes, à savoir que l’on signe pas de compromis avec un adversaire qui ne le respectera pas et que face à un tel adversaire, la seule attitude c’est l’attaque. Comme je le raconte dans mes mémoires c’est la stratégie adoptée en 1994, face au choix de résister au blocus, à l’effondrement du socialisme européen. C’est la stratégie encore adoptée face à Trump et au bellicisme désespéré de l’impérialisme, face à la colère des peuples, regrouper les résistances qui sont autant de noyaux épars. Jamais la nécessité d’un nouvel internationalisme n’est apparue plus fortement et quoi qu’on en pense la situation est plus favorable que quand ont été décidés tous les autres internationalismes, il reste à coordonner et à s’unir chacun sur ses bases propres en ayant conscience d’un but commun. Le PCF est pour la première fois depuis longtemps en situation d’entendre ce langage mais il doit poursuivre sa propre rénovation (note de Danielle Bleitrach).

http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2019/11/a-cuba-on-exhorte-a-accroitre-la-resistance-au-neoliberalisme.html

Par Joel Michel Varona PhotosPL : Manuel Muñoa

La Havane, 2 novembre (Prensa Latina) L’intellectuel cubain Abel Prieto a exhorté les forces de gauche à travailler dans cette capitale pour améliorer l’articulation des noyaux de résistance au néolibéralisme.

Il y a beaucoup de noyaux de la culture de résistance, mais ils sont dispersés, et tout doit être fait pour les unir et les faire fonctionner « , a dit Prieto à Prensa Latina lors de la Rencontre de solidarité anti-impérialiste, pour la démocratie et contre le néolibéralisme.

Nous devons travailler de manière coordonnée et de cette manière, nous serons beaucoup plus forts et nous pourrons ouvrir des brèches dans les murs de mensonges et de calomnies orchestrés par les grands centres du pouvoir, a déclaré M. Prieto au Palais des congrès.

Nous vivons des moments cruciaux dans la région, le modèle néolibéral est en crise et surtout il y a des fissures importantes dans tout le mécanisme de domination culturelle qui a soutenu le néolibéralisme, a soutenu l’universitaire.

Prieto a souligné que tant de combattants sociaux pour un monde meilleur sont rassemblés à La Havane, essayant de maintenir les utopies.

Leur présence ici est importante, c’est un moment où les forces de gauche doivent s’unir, a-t-il souligné.

Il a souligné la solidarité internationale avec Cuba, un pays qui est encerclé sans pitié.

Ici, à Cuba, nous ne parlerons pas seulement de questions théoriques ou conceptuelles telles que l’anti-impérialisme, mais nous présenterons également des propositions d’action, ainsi que des moyens de mieux nous coordonner et de mieux nous exprimer, a-t-il fait remarquer.

Le conclave – auquel participent plus de 1 200 participants de 95 et 700 organisations sociales, mouvements de solidarité et partis politiques – s’achève demain.

mv/joe

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=317585&SEO=instan-en-cuba-a-incrementar-la-resistencia-al-neoliberalismo-foto

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :