RSS

Algérie : Courage et bravoure de la femme algérienne toujours aux avants postes des combats pour les libertés

27 Oct

Un ami d’Alger nous transmet cette information :
Tout mon respect et toute mon admiration pour la journaliste Loualich Naima
Elle vient d’annoncer sur sa page FB son refus de couvrir les élections prévues les 12 décembre, rejetées par le hirak et de servir la poropgande du système au pouvoir, en écrivant:
« Quitte à avoir un destin de mendiante, je jure de ne jamais trahir la voix du peuple dont je suis issue et auquel ma voix se plie depuis le 22 février »
Elle n’est pas la première journaliste à se se révolter contre la censure et le bâillonnement de la liberté de la presse en Algérie, notamment du secteur public devenu un instrument de popagande et de désinformation aux mains de la issaba au pouvoir
L’on se rappelle que la journaliste Meriem Abdou de la radio publique Chaîne3 et présentatrice de l’émission L’Histoire en marche avait annoncé publiquement sa démission de ses fonction de Rédactrice en chef et de l’encadrement de la radio au lendemain des manifestations anti 5e mandat.
Meriem Abdou a fait son annonce dans un poste publié sur Facebook dont voici le texte intégral : :
« Quand on se dit journaliste, responsable d’une rédaction, le principe de base est de donner l’info, au moment où elle se déroule, telle qu’elle se déroule avec rigueur et objectivité.
Et qu’on n’a pas les moyens ont fait de son mieux mais certainement pas faire l’impasse sur un événement aussi visible et flagrant que les marches du 22 février… » Et c’est pour ce fait que j’ai décidé ; moi Meriem Abdou, de déposer dès demain ma démission de mon poste de Rédactrice en chef membre de l’encadrement de la chaine 3 et de me consacrer uniquement à mon émission L’histoire En Marche, je refuse catégoriquement de cautionner un comportement qui foule aux pieds les règles les plus élémentaires de notre noble métier. »
L’honneur de la profession de journaliste est sauvée par les femmes journalistes algériennes
Le maintien de la mobilisation pour la changement est pour une large mesure le résultat de la mobilisation de la femme algérienne
Que personne nous vienne nous dire que la question de l’égalité en droits entre les hommes et les femmes est une source de divisions à ne pas soulever maintenant
Ce droit, les femmes l’arrachent par leur combat quotidien , par leur courage et leurs sacrifices

DZVID.COM
Naïma Loualiche, journaliste à l’ENTV vient d’annoncer son refus de couvrir la mascarade électorale du 12 décembre. « Suis appellée à couvrir aussi bien la campagne électorale que ses préparatifs elles-mêmes un peu partout, ici comme ailleurs, sur un médias foncièrement propagandiste…
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 27, 2019 dans Afrique, femmes, INTERNATIONAL

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :