RSS

Syrie : Damas envoie des troupes pour faire face à l’opération turque dans le nord de la Syrie

13 Oct

Une offensive de l'armée gouvernementale syrienne (archive photo)

  • Si la nouvelle se confirme c’est effectivement la seule solution et les Kurdes sur le terrain ne peuvent que s’y résoudre tant ils ont été lâchés par leurs « alliés » de la coalition qui sont aussi des membres de l’OTAN. C’est ce que nous n’avons cessé de répéter tant aux Kurdes que ceux qui les entretenaient dans leurs illusions. Ceux qui ont entretenu les Kurdes dans l’illusion de ce qu’ils pouvaient attendre d’une telle coalition portent une lourde responsabilité. Espérons que ce ne sera pas le début d’un nouvel embrasement (note de Danielle Bleitrach).

Des unités de l’armée syrienne se dirigent dans le nord du pays pour faire face à l’«agression turque», a annoncé l’agence syrienne Sana. Les autorités kurdes ont de leur côté déclaré s’être mises d’accord avec Damas sur le déploiement de forces syriennes le long de la frontière turque pour repousser l’offensive turque.

Damas a envoyé des troupes dans le nord de la Syrie où la Turquie mène une opération militaire, a annoncé dimanche 13 octobre l’agence syrienne Sana.

«Des unités de l’armée syrienne se déplacent vers le nord pour faire face à l’agression turque», a indiqué l’agence, sans fournir d’autres détails sur la mobilisation de l’armée syrienne.

Les autorités kurdes ont de leur côté déclaré s’être mises d’accord avec Damas sur le déploiement de forces syriennes le long de la frontière turque pour repousser l’offensive turque.

La chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen avait précédemment annoncé que l’armée syrienne pourrait prendre le contrôle des villes frontalières de Manbij, dans l’est du gouvernorat d’Alep, et de Kobané, dans le nord de ce gouvernorat, ces prochaines 48 heures.

Source de paix: opération aérienne et terrestre

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le 9 octobre 2019 avoir lancé l’opération Source de paix dans le nord-est de la Syrie pour créer une zone tampon à la frontière sud de la Turquie et assurer le retour des réfugiés syriens.

Le même jour, l’aviation turque a porté des frappes contre Ras al-Aïn et d’autres villes frontalières syriennes. Ankara a ensuite annoncé le début de l’opération au sol. Le ministère turc de la Défense nationale a déclaré le 11 octobre avoir pris le contrôle de Ras al-Aïn. Selon l’agence Anadolu, l’armée turque s’est emparée le 13 octobre de la ville de Tall Abyad.Plusieurs pays et organisations ont appelé la Turquie à cesser son opération qui a fait dès le jour de son lancement des victimes dans les rangs de milices kurdes.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :