RSS

Ma décision par Danielle Bleitrach

16 Sep

 

je viens de laisser un message à mon éditeur, je lui demande d’arrêter les dépots de mon livre et surtout de ne pas le rééditer.Avec ce qui a déjà été écoulé ils sont rentrés dans leur frais et de toute facon dans la manière dont ils se sont conduit à la fête de l’humanité en renforçant comme par hasard la stratégie d’étouffement des liquidateurs, ils ont montré le peu d’estime qu’ils avaient pour ce livre et ses combats. il n’y a pas de « méthode » de la part de l’éditeur il y a tout au plus inconséquence… Les véritables coupables sont ceux qui m’ont interdite à la cité du livre et qui m’ont censurée jusque sur la liste ian Brossat après l’être depuis plus de 20 ans dans l’Humanité. Alors je dis clairement si les choses ne changent pas et si à 81 zns on joue encore avec moi le coup de pied de l’âne, je n’ai aucune raison de penser qu’il existe autour de moi un collectif.

Il s’agissait d’un livre qui parlait de « NOUS » ce Nous en ce qui me concerne s’avère une illusion, dans ce cas cela devient indécent pour moi de parler de mes peines et de mes souffrances pour que vous vous appropriez mieux une histoire qui fut notre. La fiction d’un individu qui vous ressemble traversant l’Histoire permettait selon moi d’ader à penser le mémorable de nos existences. je me suis trompée, il ne reste plus que l’impudeur et donc j’interromp la diffusion.

Je suspend moi-même tous les débats qui étaient envisagés sauf celui de venissieux parce que ce sont les seuls qui depuis des années mènent des combats sur le fond, sur le socialisme, sur l’internationale et qui ne se lancent pas dans un gadget où l’un efface l’autre pour éviter les debats de fond.

Je viendrai donc parler de stratégie et de socialisme, mais aussi dire adieu à tous (vous m’excuserez de ne pas me croire obligée à ce barbarisme qui se prend pour du féminisme et qui consiste a ajouter un e et même des points). Ce sera sans doute la dernière fois que vous entendrez parler de moidans le pCF, je pense que ceux qui depuis des années me censurent, organisent la diffamation peuvent se réjouir,:bravo vous avez gagné, vous avez eu la peau de danielle Bleitrach » Il ne se trouve plus personne pour la défendre, pour protester devant la manière inqualifiable dont vous la traitez.

Il reste la question du blog, ce fut une telle joie de travailler avec marianne à faire connaitre ce que sans nous vous auriez souvent ignoré, Marianne peut sans doute le reprendre, sur ce point j’écoute son conseil: vas à la plage à la ciotat, reposes-toi et à Venissieux on verra ce qu’on fait.Mais il est clair que jusqu’au 4 et 5 octobre il entre en sommeil.

Durant ce temps marianne déposera ses précieuses traductions, le blog est à elle.

je demande à chacun d’éviter de déposer sur mon mur quoique ce soit.

danielle Bleitrach

le site « les crises », sans me demander mon avis a publié ce texte, Pam de venissieux m’écxrit et me dit « je ne comprends pas »:

voici ma réponse:

Cher Pam, Tu ne comprends pas pourtant c’est clair.

 

1) ce que je reproche à mon éditeur est un péché veniel, à savoir qu’il s’est débrouillé à la dernière minute de sortir un nouveau livre sur Assange, c’est moi qui ai écrit la pétition, j’étais donc d’accord avec l’actuion en faveur d’Assange, mais pas que des affiches, une campagne militante étouffe la parution de mon livre. Mais ce n’est pas de leur faute, ni celle des militants, la faute en incombe à ceux qui ont créé avec l’assentiment de tous l’étouffement de mon livre ce dont je me moquerai s’il ne s’agissait pas d’un combat.

 

2) non seulement j’ai été interdite à la cité du livre, non seulement il ne s’est pas touvé un stand fédéral pour m’odffrir l’occasion d’un débat, mais cerise sur le gâteau a été interdit la publication de l’article de l’avant -garde dans la liste Ian Brossat ouverte à tous les membres du parti. ceux qui ont lu ce livre savent que c’est une ode au parti et qu’il faut être aussi anticommuniste que les anciens dirigeeants du parti, les actuels de l’humanité pour l’interdire.

 

3) depuis plus de 20 ans je suis interdite par ces gens là qui ont réduit le parti à ce qu’il est, en proie à toutes les diffamations. Il y a eu le 38ème congrès, auquel j’ai participé, la campagne de Ian Brossat dans laquelle je me suis investie, un camarade m’a fait remarquer à quel point je paraissais ne pas m’apercevoir que nous étions dans « la majorité », non je ne m’en aperçois pas, ni dans les Bouches du Rhône, ni dans le secteur international, ni dans la cité du livre, ni dans l’humanité. C’est difficile quand on ose humilier comme on m’humilie alors que ceux qui ont pratiqué l’abstention voir le vote pour melenchon tiennent le haut du pavé.  je n’ai pas démérité. J’ai 81 ans ma vie a été droite, mes combats ceux d’une communiste, je ne mérite en rien ce que je subis. Rien n’a changé ça c’est même aggravé.

 

4) j’en tire la leçon qui s’imposer, je serais prête à me battre encore longtemps si je n’étais pas aussi seule que ce que je le suis, exposée à la haine dans l’indifférence générale. J’ai longtemps pensé : si les Cubains tiennent je dois tenir. Mais tenir toute seule est impossible, c’est de la stupidité politique. Je me sens désavouée injustement et donc inefficace, souffrir, pleurer toute seule comme cela m’arrive est alors du pur masochisme.

 

5) mon livre avait un but collectif, si cela doit être les élucubrations d’une isolée qui raconte sa vie, aucun intérêt cerla me répugne même car j’ai l’impression d’avoir trahi des proches en vain et il vaut mieux arrêter.

 

6) il n’y a qu’à venissieux que j’ai rencontré ce collectif qui s’intéresse au sociazlisme, à notre stratégie, c’est pourquoi je viendrais vous parler et vous dire adieu.

 

7) je ne laisse pas ma carte, elle n’est pas à ces genslà. mais je ne me situe plus dans les combats du parti. et la question de ce que je vais faire du blog est ouverte. Si marianne est d’accord nous continuerons la mise en relation avec l’international, la culture, le cinéma, mais sans me situer dans « une majorité » qui ne veut pas de moi.

 

amicalement

 

danielle

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 16, 2019 dans Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :