RSS

Cachez ce marx que je saurais voir… est-ce bien raisonnable ?

03 Sep
L’image contient peut-être : plante, fleur, arbre, herbe, plein air et nature

Jacques Gerber

Mardi 3 septembre, statue de Marx dans un champ de la région de Tver en Russie (© Olga Starikovskaya, 2015)

j’ai raconté mon retour à l’université, les mots que l’on n’ose plus prononcer et le marxisme devenue « sociologie généraliste »… gramsci mis en prison par mussolini avait inventé des concepts pour dire l’interdit. Le marxisme était devenu la philosophie de la praxis, ça avait une autre gueule que « sociologie généraliste », mais il est vrai que les inventeurs de ces concepts masques n’attendent pas d’être mis en prison pour renier leur jeunesse folle… Il suffit de penser « carrière »…

Etonnez-vous qu’il en soit ainsi puisque le Parti communiste (qui a miraculeusement conservé ce nom malgré les injonctions répétées de ses derniers ou avant-derniers dirigeants, se montre tout aussi frileux. Sans parler de l’humanité qui n’ose remonter son rouge jupon plus haut que la référence à ce social démocrate de jaurès…

prenons le « salon du livre » (parce qu’il faut bien l’appeler ainsi à la fête de l’humanité :

A la fête de l’humanité, « le salon du livre »

Il y aura 8 exemplaires de mon livre « le temps retrouvé d’une communiste à la cité du livre, plus quelques autres livres de Delga.

Au stand de delga vous trouverez en revanche tous les livres de delga en nombre suffisant.

C’est le même régime pour les autres maisons d’édition marxistes, qui seront encore moins bien représentées que Delga, par exemple le Temps des cerises.

Quant aux auteurs acceptés dans la cité du livre, il y en aura une cinquantaine et Annie lacroix Riz représentera à la fois delga et le temps des cerises, plus son dernier livre paru chez Armand Colin.

Voilà vous savez tout, nous avons obtenu une petite victoire, la présence de ces 8 livres dans la cité du livre. mais je vous avise que j’ai déjà des demandes pour des débats en province autour de mon livre. je vous en ferai part cela nous aidera à nous rencontrer.

Roselyne la toute puissante tenancière de la cité du livre qui organise l’offre à ceux qui iront à la fête de l’humanité n’agit ainsi que parce qu’elle se sent appuyée… par les maîtres es censure du quotidien qui ne craint pourtant pas de demander périodiquement de l’aide aux communistes.

Alors d’après vous pourquoi les choses se passent-elles ainsi? je vais vous raconter une dernière anecdote.

le livre que je viens d’écrire connait un bon succès essentiellement grâce à certains textes comme celui de Pierre Alain Millet, mais aussi le bouche à oreille. Nombreux sont les camarades qui me téléphonent qui me disent leur intérêt voir plus pour ce livre.

Voici la discussion que j’ai eu avec l’un d’entre eux hier. Il appartient à une section où le manifeste a fait 67 % du parti.Il voudrait que mon livre soit discuté en section mais il ne sait pas comment s’y prendre, parce que les minoritaires sont vraiment malheureux, ils ne parlent que de Pierre laurent, vantent ses mérites et le reste de la section qui comme tous les communistes ne souhaite pas les divisions, les ménage.
Que faire? dernièrement il a été dit dans une réunion que ceux qui lisent devraient faire part de ce qu’ils ont lu aux autres, me dit mon interlocuteur, alors moi j’ai envie de leur parler de ton livre mais ils vont exploser…

.je lui réponds: si tu es convaincu que mon livre peut aider non seulement à mieux comprendre un passé encore lourd et qui nous paralyse mais aussi aujourd’hui et demain, tu dois le proposer sans problème et dire simplement:

« son auteur, danielle Bleitrach, est membre du parti, elle est à jour de ses cotisations, a fait campagne pour Iann Brossat, de deux solutions où vous la censurez parce que c’est une ennemie du parti, alors là il faut l’exclure et argumenter sur cette exclusion, mais si vous encaissez ses cotisations vous devez lui laisser des droits que vous accordez à des sociaux démocrates, celui de défendre ses idées.

Entre nous devoir traiter tous ces gens comme de grands blessés et les ménager de peur qu’il perdent le peu de références qui leur reste, n’est pas la preuve de leur force au contraire, mais c’est fou le temps qu’ils nous font perdre alors que face aux attaques du capital je ne suis pas sure que nous en ayons beaucoup…

Que dire quand vous êtes interdit en tant qu’auteur dans le cité du livre, quand l’humanité poursuit sa censure, je ne suis pas la seule… puisque à ce que j’ai cru comprendre le tout puissant apel muller interdit un article sur Assange… Même si ce dernier n’est pas marxiste sa situation est infiniment plus douloureuse que la mienne et lui mettre un bâillon montre jusqu’où ces gens peuvent aller… Pour les supporter, il faut beaucoup de ténacité et autant d’humour, mais lénine le disait déjà : « la patience et l’ironie sont les vertus du bolchévique »…  Il ne me reste plus à faire comme Marx: prolonger mes vacances en attendant les débats qui me permettront de vous rencontrer…

Danielle Bleitrach

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le septembre 3, 2019 dans COMPTE-RENDU de LIVRE, HISTOIRE

 

Une réponse à “Cachez ce marx que je saurais voir… est-ce bien raisonnable ?

  1. lemoine001

    septembre 3, 2019 at 3:47

    A Paris VIII l’essentiel des écrits de Marx se trouve, non pas sur les rayons du département philosophie mais, en économie dans la rubrique « autres doctrines économiques et sociales » au milieu de quelques autres fantaisistes !

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :