RSS

A ne pas rater, la Chine : nouvel acteur méditerranéen

30 Août
Voici de  l’institut de recherche et d’études, avec en particulier un article de notre ami et cher camarade saïd Bel Guidoun… je ne voudrais pas avoir l’air de dire mais quand je suis allée à Oran en 2006  à l’institut de recherche expliquer que la CHine allait devenir un acteur incontournable des relations sud-sud, j’annonçais ce qui devient aujourd’hui une évidence.e n’avais aucun mérite car toute mon hypothèse était patie de la lecture d’un texte de Fidel Castro de 1983 (une sacrée avance sur les événements). il faut inviter saïd à Venissieux… . (note de danielle Bleitrach)

La Chine : nouvel acteur méditerranéen

N° 109 – Été 2019

Initié à l’automne 2013 par le Président chinois Xi Jinping, le mégaprojet OBOR (« One belt, One road »), devenu la BRI (Belt and Road Initiative) avec pour objectif la promotion des relations transcontinentales à une ampleur inédite, suscite bien des attentions et des spéculations. S’il est impressionnant par sa dimension, les dynamiques qu’il implique ne sont pourtant pas forcément nouvelles. La renaissance des routes de la soie était déjà avancée comme hypothèse quelques années auparavant par des économistes. Elle se traduisait par de multiples initiatives, souvent discrètes, mais efficaces, développées en grande partie par des acteurs du bas, et ce depuis l’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001. Avec l’annonce de la BRI, la présence de la Chine dans le monde prend un nouvel essor. Ce qui était une hypothèse se confirme : les routes de la soie renaissent.

Dirigé par : Saïd Belguidoum et Farida Souiah

 

Dossier :

Saïd Belguidoum et Farida SouiahLes nouvelles routes de la soie en Méditerranée

Paul Tourret, Les nouvelles routes de la soie en Méditerranée, construction d’un mythe contemporain ou réalité préoccupante ?

Émilie Tran, Marseille : bientôt un comptoir chinois ?

Jean-Marc Chaumet, Les routes de la soie agricoles : quelle place pour la Méditerranée ?

Saïd Belguidoum et Olivier Pliez, La géographie discrète des réseaux transnationaux entre l’Algérie et la Chine

Jean-Pierre Taing, Les nouvelles routes de la soie au prisme des migrations : les visages de la présence chinoise au Maroc

Yahia H. Zoubir, Les relations de la Chine avec les pays du Maghreb : la place prépondérante de l’Algérie

Elena Aoun et Thierry Kellner, Les relations sino-égyptiennes à l’ère ‘Xi-al-Sissi’ ou la cristallisation d’une forte convergence géopolitique

Mario Esteban et Ugo Armanini, L’Espagne : le chemin vers la Chine passe par l’Europe

Christophe Chiclet, Les Balkans et la Chine : les intermittences d’une longue histoire

Guy Burton, China and the Palestinian-Israeli Conflict

Variations :

Mohammad-Reza Djalili, Politique étrangère de l’Iran : entre religion, révolution et pragmatisme

Dominique Vidal, Israël : la radicalisation s’accélère

Serge Airoldi, « La lumière du futur ne saurait cesser un seul instant de nous blesser »

 

Publicités
 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :