RSS

Sergueï Oboukhov: La tension qui règne avant les élections – une tentative pour contrecarrer un changement de cap pacifique en Russie

10 Août

nouvelle mise en garde du parti communiste sur la nature des manifestations à la veille des élections. Le KPRF dénonce ceux qui font régner le chaos pour empêcher un changement pacifique, mais il note qu’une grande partie des manifestants « chair à canon » des libéraux vient innocement protester contre des normes anti-démocratiques. Les marionnettitste doivent être distingués des gens innocents, et ceux-ci doivent être libérés. Enfin, il faut en finir avec les manipulations électorales et adopter une autre politique comme le propose le KPRF, autrement on aboutira au chaos voulu par l’étranger. (note et traduction de Danielle Bleitrach)

9 août 2019 10h30 – Parti communiste
Sergueï Oboukhov: La tension qui régnait avant les élections - une tentative pour contrecarrer un changement de cap pacifique en Russie

Secrétaire du Comité central du Parti communiste, Sergei Obukhov

L’escalade de tension avant les élections ressemble à une tentative pour contrecarrer un changement de cap pacifique en Russie, qui, outre le Parti communiste, est déjà dénoncéepar plusieurs représentants sains des autorités, a déclaré le secrétaire du Comité central du Parti communiste, Sergei Obukhov.

Sergueï Oboukhov a rappelé que, en temps voulu, les organisateurs de la « perestroïka » avaient empêché, avec l’aide de « l’opération spéciale du Comité de contrôle de l’état », d’empêcher la signature du nouveau traité de l’Union et de préserver l’unité de la Patrie de l’Union.

«Les libéraux au pouvoir (y compris ceux qui portent les vêtements « officiels ») comprennent que le Parti communiste est le seul danger pour eux. Par conséquent, le parti est soumis à une pression énorme. À Moscou, pour des raisons ridicules, des candidats du parti communiste sont en train d’être destitués et la Cour suprême (ainsi que la commission électorale de Moscou) ignore la position de la CEC. Une nouvelle « anarchie » – le retrait de la liste du parti communiste à Vladikavkaz. Le «filtre municipal» bloque les gagnants potentiels des élections régionales, tels que les candidats du parti communiste A. Morozov de l’oblast de Vologda ou de Namsyr Mandzhiev de Kalmoukie. Et à Saint-Pétersbourg, V. Bortko, candidat au second tour du Parti communiste de la Fédération de Russie, a présenté des bureaux de vote dans … la région de Pskov et publie déjà des « avertissements » sous un prétexte farfelu (citations de K. Simonov et R. Kipling, des photos sur  fond de la dforterese paul et Pierre). en vue de les retirer de l’élection, « 

Si l’on analyse les  manifestations actuelles à Moscou, il convient de distinguer les « marionnettistes » qui  effectuent une « reconnaissance au combat » de différentes variantes du « Maidan » et ceux qui sont vraiment insatisfaits des autorités et emmenés dans la rue en tant que « chair à canon »  «Lors d’une conférence de presse des dirigeants du parti communiste à Interfax , le parti communiste a défendu des citoyens protestataires ordinaires. Par exemple, Yuri Afonin a  développé la position du chef du Parti communiste de la Fédération de Russie, en affirmant que le parti sépare clairement les organisateurs de manifestations de masse et les simples citoyens  et demande la libération de tous les simples citoyens arrêtés, a expliqué le secrétaire du Comité central du Parti communiste.Sergueï Oboukhov a rappelé que le chef du parti communiste  avait également évoqué la position «glissante» du maire Sobianine dans le contexte de la crise politique actuelle à Moscou. «D’une part, Sobyanin a beaucoup fait pour Moscou. Mais d’autre part, 3 à 4 autres manifestations de ce type dans la capitale et e capital politique qu’il a accumulé sera détruit », at-il déclaré.

«Dans Interfax, le chef du Parti communiste a clairement énoncé la position du Parti communiste sur l’éventuelle manifestation commune du parti communiste et des libéraux. Nous voyons qu’ils ne soutiennent pas le parti communiste quand  nous subissons une répression. Et il a rappelé le silence des libéraux lorsqu’ils ont condamné Bessonov lors de la persécution de Grudinin et de la privation de son mandat en tant que député de la Douma d’Etat à la Commission électorale centrale. Gennady Zyuganov a noté que les organisateurs de la manifestation libérale ne présentaient aucun programme pour le développement futur de la Russie. Par conséquent, avant de vous unir à qui que ce soit, vous devez décider qui représente quoi », a déclaré Sergei Obukhov.

«Il est évident qu’une« réparation »urgente de la législation électorale est nécessaire pur qu’il existe des normes de la démocratie réelle. Et sans discuter et adopter l’alternative créative proposée par le Parti communiste, la situation à Moscou et dans le pays ne peut évoluer que dans le sens du chaos et de la destruction », at-il conclu.

Publicités
 
 

Une réponse à “Sergueï Oboukhov: La tension qui règne avant les élections – une tentative pour contrecarrer un changement de cap pacifique en Russie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :