RSS

Fraude, blanchiment, corruption : la « criminalité en col blanc » a explosé depuis 5 ans

06 Juil

https://www.cbanque.com/actu/74750/fraude-blanchiment-corruption-la-criminalite-en-col-blanc-a-explose-depuis-5-ans?fbclid=IwAR0d6LhLVgEg-I8Dclk2o4kWpBizOHD79OQhzbntKHkMts8ffrl7X8wVXBw#Ic8skCTacgU4xvF0.01

  • l’article qui émane d’un site financier (CBanque) tente de montrer que si le chiffre des affaires explose et peut laisser un sentiment renforcé d’impunité ce serait parce que depuis l’affaire Cahuzac les gouvernements s’y intéressent plus. Il faudrait peut-être noter la croissante colère des citoyens, des gilets jaunes aux batailles des élus communistes (Eric et Alain Bocquet) contre l’évasion fiscale.. Peut-être faudrait-il au contraire noter que cette colère devant l’injustice de traitement et le laxisme à l’égard de la criminalité des riches dont les dégâts sur notre vie quotidienne (l’évasion fiscale en France c’est le bufget de l’éducation nationale) sont considérables est tout à fait justifiée et le fait qu’une part importante du budget de l’Etat soit consacrée à cette criminalité témoigne un peu plus de la nocivité de ces gens_là. Si, sans même parler de l’exploitation, de la pression sur les salaires, des frais financiers qui grèvent l’économie et les dépenses folles en armement, on considère ce qu’est le capitalisme, on se dit qu’il faut en finir avec ces gens-là qui détruisent notre vie. (danielle Bleitrach)
image: https://www.cbanque.com/i/media/02i/002737iec9.jpg

Une homme et une valise pleine de billets

© staras – Fotolia.com

Depuis 2013, le nombre d’affaires de fraude fiscale, de blanchiment et de corruption a bondi de 20% en France, pour atteindre plus de 400 000 en 2018. Débordée, la police judiciaire tente de réagir avec la création d’une sous-direction dédiée.

« Entre 2013 et 2018, la criminalité financière a augmenté de 20% (…) » : c’est Thomas de Ricolfis, nouveau patron de la lutte contre la criminalité financière, qui l’affirme dans une interview au Parisien. En 2018, on a ainsi atteint le chiffre de 409 000 nouvelles affaires, un volume record pour cette « criminalité en col blanc » faite de fraude fiscale, de blanchiment et de corruption.

Toutefois, ce n’est pas seulement ce type de criminalité qui a explosé, c’est aussi la volonté des pouvoirs publics de la combattre. 2013, en effet, c’est l’année de « l’affaire Cahuzac », du nom du ministre du Budget de l’époque, condamné depuis pour fraude fiscale. « Dès lors, l’arsenal répressif se renforce », rappelle Thomas de Ricolfis. « Cela a formé un cercle vertueux mais aussi une inflation d’affaires. » Et avec elle, un allongement des délais de traitement, pouvant laisser l’impression d’une forme d’impunité.

Pour accélérer les enquêtes, la police judiciaire inaugure une nouvelle sous-direction consacrée exclusivement à la lutte contre cette criminalité financière. Basée à Nanterre, la SLDCF regroupe plusieurs offices qui travaillaient jusqu’ici de manière séparée. Elle va également recruter pour atteindre à terme 260 personnes, chargées tout particulièrement de la lutte contre la fraude fiscale complexe, qui utilise les paradis fiscaux. Le ministre de l’Economie n’est pas en reste. Bercy inaugure de son côté une nouvelle « police fiscale » composée de douaniers et d’agents du fisc.

En savoir plus sur https://www.cbanque.com/actu/74750/fraude-blanchiment-corruption-la-criminalite-en-col-blanc-a-explose-depuis-5-ans#g0k3WmXrjE8SUGbE.99

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 6, 2019 dans Economie

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :