RSS

A propos d’une déclaration d’Etienne Chouard sur son « ignorance » des chambres à gaz : le salaud sartrien

16 Juin

L'enfance d'un chef

Lors de mon interview sur Rasdio Galère, l’animateur Bernard Genet a très bien caractérisé ceux à qui je ne pardonnais pas: « ce sont des salauds au sens sartrien du terme »…

Quand Etienne Chouard, une fois de plus le 10 juin déclare :  : « Que je dise quoi ? Que je dise ’’les chambres à gaz ont existé’’, de manière tranchée, non ambiguë ? » répond Chouard. « Je peux le dire si vous voulez, mais rendez-vous compte du truc. Je n’ai jamais rien lu là-dessus. »

Pourquoi une telle « dénégation » parce que l’homme a fait rapidement les comptes: ce que lui rapporte le négationnisme dans son public, à la limite il dit qu’il s’en fout, son seul problème c’est de conserver son public. C’est un cas extrême de ce qu’on fait ou comment on fait un intellectuel en le forçant à se ranger derrière le consensus qui lui rapporte.

Il y a le méchant ou même le pervers, celui qui ferait le mal pour le mal, c’est très rare… le salaud est quelqu’un qui fait le mal pour son bien à soi… par pure médiocrité. C’est par exemple l’enfance d’un chef, un type qui est le fils d’un patron d’usine dans une ville de province et qui cherche sa vocation, se sent étranger à tout, vide. Un jour par hasard il découvre que parce qu’il a refusé de serrer la main à un juif, il est entouré de l’estime générale et ça lui rapporte… Il va devenir un chef, il aura un public en devenant un dirigeant de l’extrême-droite, un chef… il a un public…

C’est ce que Kant appelle le renversement des motifs, c’est-à-dire soumettre leur devoir et la loi morale à leur médiocre confort, en l’occurrence au public qu’un intellectuel ou un pseudo-intellectuel se donne par cette adhésion à l’idéologie nazie. Je connais suffisamment personnellement Etienne Chouard et son itinéraire pour mesure à quel point l’analogie est frappante.

« Que le cœur humain est creux et plein d’ordures ! » disait Pascal. C’est qu’il n’est rempli que de soi.

Exactement le contraire de ce qu’a été pour moi et mes contemporains le choix communiste.

Danielle Bleitrach

 

 
1 commentaire

Publié par le juin 16, 2019 dans extrême-droite

 

Une réponse à “A propos d’une déclaration d’Etienne Chouard sur son « ignorance » des chambres à gaz : le salaud sartrien

  1. CCCP-Trégor

    juin 17, 2019 at 11:46

    D’accord avec le propos.
    Mais Etienne Chouard pour moi n’est pas un intellectuel, il a connu son heure de gloire en 2005. Mais pour avoir vu une vidéo présentant un débat sur les Européennes, il s’est montré d’un creux absolu, jouant celui qui doute de tout sauf de sa propre pensée (si on peu encore parler de pensée à son propos). C’est le genre de triste individu qu’aime les médias.

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :