RSS

« La République populaire de Donetsk est l’œuvre du soulèvement populaire »

16 Mai

 

La Pravda №50 (30837) 16 mai 2019

Auteur: Stanislav RETINSKY, secrétaire du Comité central du Parti communiste de la République populaire de Donetsk.

http://wpered.su/2019/05/16/dnr-rezultat-tvorchestva-mass/

 

À Donetsk, des manifestations solennelles ont été organisées pour célébrer le Jour de la République.Il y a exactement cinq ans, le 11 mai 2014, lors d’un référendum, l’écrasante majorité des habitants de la région de Donetsk s’était prononcée en faveur de la création d’un État souverain. En l’honneur de cet événement dans la capitale de la DNR, un concert de gala a été organisé, auquel environ 40 000 personnes ont participé.Un rôle de premier plan dans ce festival revenait aux représentants du Parti communiste de la République populaire de Donetsk.

RAPPELANT LES ÉVÉNEMENTS d’il y a cinq ans, Boris Litvinov, premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de la République populaire de Donetsk, a déclaré: «Lorsque le coup d’État a eu lieu à Kiev en février 2014, la patience du peuple du Donbass a débordé. Le 7 avril, le Congrès des représentants des collectivités territoriales, des partis politiques et des organisations publiques de la région de Donetsk a adopté la loi sur la proclamation de l’indépendance de la République populaire de Donetsk et la Déclaration sur la souveraineté de la République populaire de Donetsk. Après cela, un gouvernement provisoire a été formé avec 8 coprésidents. J’étais chargé de superviser l’organisation du référendum. Aujourd’hui, ils essaient de nous imposer l’opinion qu’il y aurait eu une sorte de «main de Moscou» dans les événements du Donbass. Je déclare en toute responsabilité: il n’y avait pas de Moscou ici. C’était le travail des masses de la région de Donetsk.  »

Le guerrier et internationaliste letton Benes Ayo, installé à Donetsk depuis 2014, note que les événements survenus il y a cinq ans dans le Donbass avaient une signification sociale profonde. Selon lui, le référendum prévoyait l’instauration d’un système social plus progressiste dans la RPD. Il raconte:

«À la tête de notre révolution, comme dans beaucoup de mouvements de libération nationale et de révolutions démocratiques populaires du passé, se trouvaient les communistes. Ils ont fabriqué des tracts pour soutenir la tenue d’un référendum sur l’indépendance, organisé des rassemblements et des piquets de grève sous la bannière rouge de la fédéralisation de l’Ukraine et de la séparation du Donbass de l’Ukraine. Ils étaient en poste sur la place Lénine, faisant de la propagande politique. Puis beaucoup d’entre nous ont rejoint les rangs de la milice nationale.

Les slogans importants des communistes étaient: « Vive la nationalisation! », « A bas les oligarques! », « Restaurons l’URSS! ». La Déclaration d’indépendance de la RPD, adoptée le 7 avril 2014, a déclaré que les citoyens de la RPD sont les détenteurs de la souveraineté et la source du pouvoir de l’État, que les problèmes les plus importants liés au développement de la république, ses relations avec les autres États, doiventêtre soumis à un débat public ou à un référendum. La République crée les conditions nécessaires au libre développement et à la protection des formes de propriété reconnues par la Constitution, qui excluent l’appropriation des résultats du travail d’autrui, et la priorité est donnée aux formes collectives. Il a été souligné que les habitants de la République populaire de Donetsk avaient la propriété exclusive de la terre, de son sous-sol, de son espace aérien, de l’eau et des autres ressources naturelles se trouvant sur le territoire de la république.

En d’autres termes, la Déclaration de souveraineté proclamait le pouvoir du peuple et la priorité des formes sociales de propriété des moyens de production. Cela signifie que notre révolution de libération nationale avait une signification sociale profonde et prévoyait l’instauration d’un système social plus progressiste dans la RPD. »

Les communistes du monde entier déclarent leur solidarité avec le Donbass. Ainsi, le Parti communiste de la Fédération de Russie a reconnu les résultats des référendums dans les régions de Donetsk et de Lougansk. Depuis cinq ans, il envoie des convois humanitaires dans le Donbass et demande que soient fournis des documents russes aux résidents des RPD et des RPL. Le Parti communiste de la Fédération de Russie jouit d’un grand prestige parmi les dirigeants des deux républiques et parmi la population de la région de Donetsk. Cela est confirmé par la participation de la délégation du Parti communiste aux célébrations organisées à l’occasion de la Journée de la République.

Lors des célébrations à Donetsk, il n’y avait pas que les communistes, mais aussi des représentants des partis de droite. Dans le Donbass, non seulement les forces de gauche, mais également les forces de droite luttent contre le nationalisme ukrainien. Ceci est confirmé par la participation aux festivités de Gunnar Lindemann, membre du parti « Alternative for Germany » (AFD).Il est un invité fréquent à Donetsk. L’année dernière, il était observateur aux élections en RPD. Il est reçu au plus haut niveau. En même temps, Lindeman, comme son parti, est connu pour ses déclarations contre les migrants et les musulmans.

Voici comment les communistes allemands expliquent ce comportement de droite. «Le soutien imaginaire du Donbass par des membres individuels de l’AFD est dû, d’une part, à l’intérêt de certains représentants du capital allemand, qui ont bénéficié des relations économiques avec la Russie. D’autre part, la population allemande, malgré la propagande officielle antirusse, est dominée par des sentiments opposés à la guerre et, comme le montrent les sondages, elle ne considère pas la Russie comme une menace pour l’Allemagne. AFD spécule sur ces sentiments. Elle est également hypocrite dans le domaine social, car elle poursuit une politique néolibérale », a déclaré Renate Kopp, membre du comité central du parti communiste allemand.

Elle pense qu’en réalité, «l’alternative pour l’Allemagne» n’a rien à voir avec l’antifascisme ni avec la solidarité avec les républiques du Donbass. La solidarité avec les travailleurs de cette région doit être renforcée par les communistes et les autres forces de gauche du monde entier.

Traduction MD pour H&S

Publicités
 

Une réponse à “« La République populaire de Donetsk est l’œuvre du soulèvement populaire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :