RSS

Pologne : célébrer Pâques, pas Pessah ?

23 Avr
 

La première partie de mes mémoires (il y en 4) qui traite à la fois de mes origines polonaises et du rôle joué par la Pologne dans la chute du communisme européen consiste en la découverte grace à Monika mais aussi à Krasucki à quel point Walesa et Begin mènent le même combat réactionnaire.

Les deux prix Nobel de la paix polonais sont aussi insupportables l’un que l’autre…Ce genre de nouvelles, dont nous rendons compte ci-dessous, émane de la Pologne que l’on dit éternelle dans son antisémitisme ne peut que confirmer ce stéréotype.

Pourtant comme vous le verrez dans mes mémoires il n’y a pas de génération spontanée même en matière d’antisémitisme..Mon interprétation d’une simplicité quasi biblique est que pas plus les Polonais que les Ukrainiens ou les Hongrois et encore moins les Moldaves ne sont satisfaits du capitalisme; ils n’en veulent pas, pour leur faire supporter leurs exploitation et la dégradation de leur vie, la seule solution est de raviver un nationalisme qui s’avère toujours anti-russe et antisémite..

Déjà la noblesse féodale qui gouvernait ces pays en usait ainsi et l’Eglise appartenait à cette caste féodale, alors on poursuit les bonnes vieilles recettes qui s’accompagnent toujours d’une vassalité à d’autres puissances malgré le nationalisme exacerbé, de l’Autriche-Hongrie aux USA et à l’Allemagne de madame merkel.

Du côté juif qui ont cru fonder des kibboutz et qui se retrouvent avec des scandales immobilier à répétition et des rabbins fous, la guerre, là aussi il faut inventer l’ennemi… on leur raconte que tout le monde leur en veut et il suffit de laisser monter la sauce des deux côtés, sans parler quelques rancunes autochtones comme la guerre d’Algérie et les pteds noirs chassés de leurs terres… Et comme on avouera que depuis 2000 ans plus le dernier siècle ils ont quelques raisons d’avoir quelques préventions sur le sujer, on ne s’en sort pas…

ce qui se passe dans les ex-pays socialiste, dans le cadre de l’Union Européenne dans lequel l’Allemagne a repris son offensive vers l’est… Tandis que nous Français nous poursuivons notre vieille tactique du morcellement des empires… Comme le disait Brecht, les Allemands sont les meilleurs en tout parce qu’ils sont des perfectionnistes, la phrase exacte de Brecht est: « Nous les allemands nous sommes des perfectionnistes qu’il s »agisse du cirage des parquets ou de l’extermination des juifs »… Et Goebbels se plaignait déjà que le communisme ait émoussé le magnifique antisémitisme des peuples de l’Europe centrale…

Merci à Monika qui est la seule polonaise que j’ai rencontrée qui ne soit pas stupidement antisémite, pour les autres il y a toujours un moment où ça se révèle y compris quand ils se prétendent juifs comme Begin.

Mais voir un ambassadrice des Etats-Unis prise dans cette mélasse a quelque chose de satisfaisant, parce que c’est eux qui dans le cadre de la guerre froide ne se sont pas montré très regardant sur « les défenseurs des libertés » qu’ils nourrissaient… Et qui ont donné et continuent à donner à l’OTAN l’impulsion que l’on sait et qui nous ruine tous sauf les marchands d’armes qui s’avèrent en France des patrons de presse.

Plus on est de fous plus on rit.

Remarquez que pour les initiés cela ne vaut pas la situation en Ukraine où un oligarque juif entouré de sa garde prétorienne néo-nazie flanqué de ses deux supporters Bernard henri levy et rafael Glucksmann, a réussi à imposer comme président un acteur juif à des gens à qui on fait jour après jour biberonner de l’antisémitisme, je vous promets que je n’exagère pas…

Tout ça parce que le peuple n’en peut plus du capitalisme et que les communistes sont interdits tandis que défilent les néonazis avec torches et sylboles, tandis que les mêmes mènent la guerre sivile contre les russophones du Donbass avec notre assentiment à tous et notre russophobie..

J’espère que malgré les efforts des uns et des autres jamais la France ne connaîtra pareille stupidité historique, malheureusement c’est mal parti, il est temps de remettre les pendules à l’heure ne serait-ce qu’en retrouvant la bonne vieille lutte des classes et pas celle des races.

Tant que libéralisme et xénophobie joueront à s’opposer pour mieux s’entretenir, tant que Macron et Le Pen ce sera bonnet blanc et blanc bonnet ces malheureux pays de l’est seront le miroir grossissant de notre absence de perspective.

note de Danielle Blaitrach

L’Ambassadrice des États-Unis à Varsovie, Georgette Mosbacher, a souhaité aux Polonais un joyeux Pessah et de joyeuses Pâques. Ses deux tweets, postés respectivement samedi et dimanche, ont provoqué l’ire de certains en Pologne qui lui ont reproché d’offenser ce pays « où la majorité de la population est de confession catholique ».
La juriste Krystyna Pawłowicz, membre du PiS et bien connue pour ses positions particulièrement conservatrices, a vu une « provocation » dans ces vœux de l’Ambassadrice. Robert Bakiewicz, un activiste d’extrême-droite à l’origine de l’organisation de la Marche de l’indépendance à laquelle se joignent des membres du gouvernement, a de son côté déclaré : « Le Christ est mort et ressuscité aussi pour vous, païens et traîtres de Juifs ».Quelques soutiens sont venus rappeler que la Pologne « accueille une petite communauté de confession juive ».Pour mémoire, en février 2019, le Sommet de Visegrad qui devait se tenir en Israël a été annulé après que Varsovie ait décidé le retrait de sa participation, en réaction aux propos tenus par le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, concernant la complicité de la Pologne durant l’Holocauste. Il avait déclaré que de nombreux Polonais avaient collaboré avec les nazis et participé à la destruction des Juifs durant l’Holocauste. Puis rappelé les propos du défunt Premier ministre israélien Yitshak Shamir, qui avait en son temps affirmé que tout Polonais « avait sucé l’antisémitisme avec le lait de sa mère ».Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki avait immédiatement réagi, qualifiant ces déclarations de « racistes et inacceptables ».L’Ambassadrice américaine à Varsovie était alors intervenue, demandant à I. Katz de présenter des excuses à la Pologne et notant que deux puissants alliés comme Israël et la Pologne, également puissants alliés des États-Unis, ne devraient pas avoir recours à ce genre de déclarations.

Sources : Haaretz, The Associated Press.

Publicités
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :