RSS

A sa demande, le président Trump s’est entretenu avec le président Carter à propos de la Chine

22 Avr

Voici l’avis du président Carter dont la sagesse commence à être appréciée aux Etats Unis sur les raisons pour lesquelles la Chine pourrait dépasser les Etats-Unis. Inutile de signaler que la même leçon pourrait être apportée à l’UE et singulièrement à la France.  (note et traduction de Danielle Bleitrach)

L’ancien président Jimmy Carter et son épouse, Rosalynn Carter, lors de l’investiture du président Trump le 20 janvier 2017. Samedi, Trump et Jimmy Carter ont parlé pour la première fois de la Chine.

Paul J. Richards / AFP / Getty Images

Une version de cette histoire a été publiée pour la première fois par la station membre WABE .

Le président Trump a invité  l’ancien président Jimmy Carter pour la première fois à discuter avec lui ce week-end.

Carter a révélé cette nouvelle lors de son prêche  habituel d’école du dimanche dans son église d’origine, l’église baptiste Maranatha de Plains, en Géorgie, dimanche matin.

Au debut de cette année, Carter a envoyé à Trump une lettre contenant des conseils sur la gestion de la relation américano-chinoise. Carter avait  supervisé la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 40 ans.

Samedi soir, Trump a appelé Carter pour en parler. C’était la première fois qu’ils parlaient, dit Carter. Il a ajouté que Trump lui avait dit qu’il était particulièrement préoccupé par la « progression de la Chine ».

Carter a dit qu’il était d’accord avec Trump sur cette question.

« Et savez-vous pourquoi? » a dit Carter « J’ai normalisé les relations diplomatiques avec la Chine en 1979. Depuis 1979, savez-vous combien de fois la Chine a été en guerre avec qui que ce soit? Aucune. Et nous sommes restés en guerre », a-t-il déclaré. (La Chine et le Vietnam ont mené une brève guerre frontalière au début de 1979, des semaines après la normalisation des relations entre les États-Unis et la Chine.)

Carter a déclaré que les Etats-Unis étaient « la nation la plus belliqueuse de l’histoire du monde » en raison de leur volonté d’imposer les valeurs américaines à d’autres pays, et il a suggéré qu’au contraire  la Chine investissait ses ressources dans des projets tels que les chemins de fer à grande vitesse plutôt que  dans des dépenses de la défense. .

« Combien de kilomètres de chemin de fer à grande vitesse avons-nous dans ce pays? » a-t-il expliqué aux fidèles qui l’écoutaient: 

« Nous avons gaspillé, je pense, 3 000 milliards de dollars », a déclaré Carter, faisant référence aux dépenses militaires américaines. « La Chine n’a pas perdu un seul centime sur la guerre, et c’est pourquoi elle nous devance. À presque tous les égards.

« Et je pense que la différence est que si vous prenez 3 billions de dollars et que vous le mettez dans l’infrastructure américaine, il vous restera probablement 2 billions de dollars. Nous aurions un chemin de fer à grande vitesse. Nous aurions des ponts qui ne s’effondreraient pas. Nous aurions des routes bien entretenues et notre système éducatif serait aussi bon que celui de la Corée du Sud ou de Hong Kong, par exemple.

« Je ne comparais pas mon pays de manière négative avec la Chine », s’est exclamé Carter. « J’ai été amùené à dire cela  parce que j’ai reçu un appel téléphonique la nuit dernière. »

L’ancien président a déclaré comprendre que Trump s’inquiète de ce que la Chine surpasse les États-Unis en tant que superpuissance économique mondiale.

« Je ne crains pas vraiment cemoment, mais cela inquiète le président Trump et je ne sais pas pourquoi. Je ne le critique pas – ce matin », a déclaré Carter aux éclats de rire du public.

La Maison Blanche a confirmé la conversation dans un communiqué publié lundi.

« Le président Jimmy Carter a écrit au président Trump une belle lettre sur les négociations en cours avec la Chine. Samedi, ils ont eu une très bonne conversation téléphonique au sujet de la position du président Trump sur le commerce avec la Chine et de nombreux autres sujets », a déclaré le communiqué, qui n’était pas attribué à un porte-parole.

Une grande partie de la leçon du dimanche  de Carter était axée sur la paix et la gentillesse et a été donnée devant un public principalement composé de visiteurs, dont beaucoup s’étaient inscrits du jour au lendemain pour le service.

Depuis le mois dernier, Carter est devenu le président le plus ancien du pays .

Publicités
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :