RSS

La Rutgers University honore Paul Robeson en lui consacrant une place

19 Avr

cette inauguration intervient dans un contexte de manifestation syndicales que n’aurait pas désavoué Paul Robeson et pourtant celui qui a tenté de s’adresser aux invités a été arrêté et repoussé. Mais l’ensemble dit bien comment Robenson qui avait tous les talents mais à qui l’Amérique reprochait ses sympathies communistes est rentré en grace dans une Amérique qui se cherche et ne se contente plus de ses certitudes aticommunistes et de la glorification d’un capitalisme indépassable (note et traduction de Danielle Bleitrach)

L’Université Rutgers a rendu hommage vendredi à  Paul Robeson – un étudiant , citoyen, athlète et activiste  exemplaire – avec l’inauguration d’une place en son nom sur le campus de College Avenue au Nouveau-Brunswick.

« Ce qui était si extraordinaire chez mon grand-père, c’est que plus il réussissait, plus il était riche, plus il était célèbre, plus il était devenu chanteur et acteur accompli, moins il était concentré sur lui-même et plus il était attentif à la souffrance des autres », a déclaré Susan Robeson, la petite-fille de Robeson, une ancienne élève de Rutgers.

Le président de Rutgers, Robert Barchi, le chancelier Rutgers-Nouveau-Brunswick, Christopher Molloy, et environ 500 invités, professeurs, étudiants et anciens élèves se sont joints à elle pour assister à la coupe du ruban du Paul Robeson Plaza, au coin de College Avenue et de Seminary Place.

« Il ne fait aucun doute, comme vous venez de l’entendre, que Paul Robeson est l’un des plus grands des centaines de milliers d’anciens élèves de Rutgers. En fait, nous ne reverrons peut-être jamais autant de talents réunis en une seule personne », a déclaré Barchi.

Le Paul Robeson Plaza du campus de l’Université Rutgers-Nouveau-Brunswick a été dévoilé le vendredi 12 avril 2019.
Catherine Carrera / NorthJersey.com

Cet événement était l’un des nombreux rendant hommage à la vie de Robeson dans la célébration du centenaire de Rutgers, qui a duré un an. Athlète vedette avec une moyenne pondérée cumulative élevée, Robeson obtint son diplôme de valedictorian et prononça le discours d’ouverture le 10 juin 1919.

Plus: Marquez un pour Rutgers: Paul Robeson, autrefois décrié, redevient un grand homme sur le campus

Plus: Basketball Rutgers: Le morceau de l’héritage de Paul Robeson que vous ne connaissez probablement pas

Plus: L’ art et l’activisme sont des leçons de Paul Robeson

Barchi en grève potentielle

La célébration de Robeson par Rutgers, qui est devenue une artiste de scène, une star de cinéma et un activiste mondial, a coincidé avec le hérissement de pancartes sur des bâtiments adjacents manifestation d’ un corps enseignant prêt à lutter contre les inégalités salariales entre les races, les sexes et entre les campus.

Les panneaux avertissaient que « le temps comptait » pour une éventuelle grève et demandaient aux étudiants et aux professeurs de s’inscrire aux piquets de grève.

Rutgers AAUP-AFT et les équipes de négociation des universités se sont rencontrés à plusieurs reprises cette semaine, y compris le vendredi, et des sessions supplémentaires étaient prévues jusqu’au lundi. Les équipes se rencontrent depuis plus d’un an pour tenter de parvenir à un nouvel accord. Les membres du syndicat le mois dernier ont donné à leurs dirigeants l’autorisation d’appeler à la grève dans le cadre des négociations. Si une grève est déclenchée, ce sera la première des 253 années d’histoire de l’école.

Plus: Voici ce qui se passerait si la faculté de l’Université Rutgers se mettait en grève

Constitué de plus de 4 800 professeurs et diplômés, le syndicat souhaite que l’université réponde à ses exigences en matière d’équité salariale, engage davantage de professeurs à temps plein et augmente le salaire des assistants des cycles supérieurs et des assistants d’enseignement, rémunérés en moyenne à 26 000 $. Ils demandent également un salaire minimum de 15 $ pour les étudiants travailleurs.

Malgré la grève imminente, Barchi a déclaré vendredi qu’il n’était pas inquiet.

« Je pense que nous avons une grande faculté ici et que des gens formidables dirigent les syndicats et discutent de cela avec nous », a déclaré Barchi à NorthJersey.com et au réseau américain TODAY NET dans le New Jersey à propos de la menace de grève du syndicat si un accord n’était pas conclu rapidement .

« Je pense que nous sommes sur le point de nous entendre », a déclaré Barchi. «Je suis pleinement convaincu que nous aurons un accord et que nous ne verrons pas ici la moindre interruption de travail. Je ne suis pas trop inquiet.

Une membre du syndicat, Julie Flynn, une enseignante du programme d’écriture de l’école, a tenté de s’adresser aux invités lors de la cérémonie des informations sur les efforts du syndicat et une éventuelle grève, mais les policiers de l’université ont ordonné à la police de l’arrêter parce que ses actions étaient considérées comme des manifestations.

« L’officier de police m’a demandé de me rendre dans une zone réservée aux piquets de grève, très loin de là, ce qui est un problème car Paul Robeson était un activiste et c’est le genre de chose à laquelle il serait favorable », a déclaré Flynn.

L’histoire continue sous la galerie

Mais alors que le soleil se levait à travers un ciel nuageux et que la pluie tombait vendredi après-midi, les négociations sur les contrats ne semblaient pas préoccuper les 500 invités réunis pour célébrer l’un des anciens élèves les plus acclamés de Rutgers, qui se sont battus pour l’égalité des droits. les gens opprimés.

La place comporte huit panneaux de granit noir gravés à l’eau-forte qui décrivent les années Rutgers et plus tard de Robeson: star du football, orateur émérite, Phi Beta Kappa et membre de la société d’honneur Cap and Skull, et entre autres moments remarquables, un chanteur de concert devenu célèbre dans les années 1930 et 1940.

La classe Rutgers de 1971 a fait un don de 241 000 $ pour la création de la plaza sur le campus du Nouveau-Brunswick.

Au coin de la place, une exposition d’art intitulée « Portraits de Paul Robeson » peut être visionnée au Zimmerli Art Museum jusqu’au 28 avril.

Le Nouveau-Brunswick a également célébré l’héritage de Robeson. La ville a été rebaptisée une partie de l’avenue commerciale sur 3 km, l’une de ses artères principales, « Paul Robeson Boulevard ». Il y aura une place dédiée au nom de Robeson avec une statue à Feaster Park, au large de l’avenue Commercial.

« Mon plus grand espoir est que les étudiants d’aujourd’hui s’efforcent de devenir des citoyens du monde qui transcendent les frontières et s’attachent aux problèmes de la paix et de la justice sociale aux quatre coins du monde – et qui, comme Paul, ne craignent jamais de dire la vérité au pouvoir », a déclaré Susan Robeson.

Email: carrera@northjersey.com

Publicités
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :