RSS

Julian Assange traîné hors de l’ambassade équatorienne en criant « Le Royaume-Uni doit résister »

11 Avr

Par ailleurs on apprend (voir en fin de l’article) que L’Équateur obtient 10,2 milliards de dollars du FMI et de la Banque mondiale
Assange vendu par le président traître de service Lenin Moreno (note de Danielle Bleitrach)

REGARDER Julian Assange traîné hors de l'ambassade équatorienne en criant "Le Royaume-Uni doit résister"

La vidéo montre Julian Assange, cofondateur de Wikileaks et lanceur d’alerte, tiré de force hors de l’ambassade d’Équateur à Londres, avant d’être placé dans un véhicule de la police.

Dans des images exclusives de l’agence vidéo Ruptly de RT, on voit un Assange échevelé avec une longue  barbe blanche être conduit hors du bâtiment par plusieurs hommes le tenant par les membres.

On peut entendre Assange crier: «Le Royaume-Uni… doit résister…» avant que ses paroles ne soient étouffées alors qu’il est forcé de monter à bord d’un véhicule de police. Il va maintenant être conduit au Tribunal de Westminster.

Dans ses mains il tenait un exemplaire de l’ouvrage   » L’histoire de l’état de sécurité nationale « , écrit par l’intellectuel américain Gore Vidal, contenant les critiques de l’auteur sur l’appareil de sécurité des États-Unis.

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter

Jean Robin@JeanRobin54

Julian Assange was arrested while holding a book about the National Security State by Gore Vidal

84 people are talking about this

Le lanceur d’alerte vit dans l’ambassade depuis sept ans sous le couvert de l’asile politique, abandonné plus tôt dans la journée par l’Équateur

L’Équateur a obtenu 10,2 milliards de dollars de crédits de la part d’organismes internationaux, principalement le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, avec lesquels le gouvernement précédent avait rompu, a annoncé mercredi le président Lenin Moreno.

« Nous allons recevoir plus de 10 milliards de dollars à des taux inférieurs à 5 % en moyenne et sur des durées de jusqu’à 30 ans », a déclaré le chef de l’État à la télévision.

Il a précisé que le FMI verserait 4,2 milliards, les 6 milliards restants étant pourvus par la Banque mondiale, l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque intéraméricaine de développement (BID), la Banque de développement d’Amérique latine et le Fonds de réserves latino-américain.

« Nous avons vécu des temps difficiles, mais le fait que le monde ait confiance en nous et nous croie démontre que nous sommes sur la bonne voie », s’est félicité le président.

Après son élection en 2017, M. Moreno avait renoué les relations avec le FMI, avec lequel son prédécesseur socialiste Rafael Correa (2007-2017) avait rompu.

M. Moreno accuse M. Correa, réclamé par la justice équatorienne et qui se trouve actuellement en Belgique, d’avoir plongé le pays dans une grave crise économique et financière. Pour réduire les dépenses de l’État, le gouvernement actuel a décidé de supprimer 25 000 postes restés vacants dans la fonction publique et de réduire de 5 % la rémunération des fonctionnaires les mieux payés.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :