RSS

Evo Morales : les USA prétendent s’emparer des  ressources naturelles du Venezuela

11 Fév

Morales a interrogé les dirigeants qui avaient choisi de soutenir l'autoproclamation de Guaidó en tant que "président en charge" du Venezuela.

Morales a interpelé les dirigeants qui avaient choisi de soutenir l’autoproclamation de Guaidó en tant que « président en charge » du Venezuela. | Photo: @evoespueblo

Publié le 10 Février 2019 (il y a 17 heures 20 minutes)
Selon le président Evo Morales, Les États-Unis pratiquent leur politique interventionniste avec de supposés conflits démocratiques pour s’approprier les ressources naturelles des pays.

Le président de la BolivieEvo Morales a déclaré samedi qu’au Venezuela il n’y a pas de conflit démocratique, mais que les États-Unis cherchent à s’approprier les ressources naturelles de la nation sud-américaine, et a dénoncé le député de l’Assemblée Nationale irresponsable, Juan Guaidó, qui, par ses actions, cherche à générer une guerre en Amérique latine.

 

« Au Venezuela, ce n’est pas un problème de démocratie ou de dictature, ce n’est pas un problème de Maduro, le problème est le pétrole vénézuélien et les EtatsUnis veulent s’approprier les ressources naturelles « , a déclaré Evo dans un discours tenu aux usines d’Oruro.

Le dirigeant bolivien a confirmé que le pays d’Amérique du Nord cherchait des prétextes pour appliquer une politique interventionniste, ce qui explique pourquoi les États-Unis soulèvent de supposés conflits démocratiques dans l’intention de s’approprier les ressources naturelles des pays.

Evo Morales a affirmé que lorsqu’il y avait une politique interventionniste américaine, la Bolivie avait perdu « 21 millions de dollars et (…), le loyer du pétrole était de 3 000 millions de dollars ». Cependant, il a répété que pendant son mandat, le montant de la rente du pétrole avait atteint 37 millions.

De même, le président a interpelé ses homologues qui ont choisi de soutenir la proclamation de Guaidó en tant que « président en charge » du Venezuela.

Evo Morales Ayma

@evoespueblo

Rechazamos las declaraciones del autoproclamado Juan Guaidó, que ha afirmado que permitiría una intervención de en . Nos preguntamos qué piensan ahora los hermanos presidentes que han reconocido a Guaidó, de esa declaración que llama a una guerra en América Latina

Après sa déclaration arbitraire, Guaidó a été reconnu par les États-Unis, 13 des 14 pays membres du groupe de Lima et la plupart des États membres de l’ Union européenne, à quelques exceptions importantes comme l’Italie.

La Russie, la Bolivie, la Chine, Cuba, l’Iran et la Turquie, parmi d’autres pays, ont réaffirmé leur soutien au gouvernement constitutionnel et légitime du président Nicolás Maduro.

Publicités
 

Une réponse à “Evo Morales : les USA prétendent s’emparer des  ressources naturelles du Venezuela

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :