RSS

Fort soutien des Nations Unies au gouvernement bolivarien du Venezuela (connaître les pays qui ont voté pour)

30 Jan

 

Un soutien manifeste au gouvernement du président Nicolás Maduro dans ses efforts pour préserver la paix et le maintien des institutions démocratiques a exprimé mercredi 57 pays membres du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

L’information a été fournie par l’Ambassadeur Jorge Valero, Représentant permanent du Venezuela auprès de l’ONU à Genève, qui a indiqué qu’il s’agissait d’une victoire éclatante pour le gouvernement et le peuple vénézuéliens contre la campagne médiatique internationale visant à promouvoir les tentatives de renversement du gouvernement bolivarien.

M. Valero a déclaré que la déclaration commune avait été lue par le représentant permanent de Cuba à l’ONU à Genève, l’ambassadeur Pedro Luis Pedroso, au nom de 57 pays d’Amérique latine, d’Europe, d’Afrique et d’Asie, comme une preuve convaincante que la révolution bolivarienne avait un vaste soutien, non seulement du peuple vénézuélien, mais du monde entier.

« Les gouvernements du président Maduro et du Venezuela reçoivent tous avec une joie sincère et une immense gratitude cette noble manifestation de solidarité et d’amitié de la part de pays qui représentent des millions et des millions d’êtres humains qui en disent assez de l’ingérence au Venezuela et exigent le respect de la souveraineté de la patrie de Simón Bolívar et Hugo Chávez « , a déclaré Valero.

Valero a souligné que cette nouvelle victoire de la diplomatie de paix bolivarienne est un coup dur pour les secteurs en déclin qui misent encore sur la violence face aux appels du président Nicolás Maduro au dialogue et à la paix, auxquels de vastes secteurs de la société continuent de faire partie intégrante. Venezuela

Lors de son discours à titre national, M. Valero a déclaré: « Merci infiniment aux pays qui ont soutenu la déclaration commune en faveur du Venezuela, qui a été lue aujourd’hui par l’honorable représentant permanent de Cuba, l’ambassadeur Pedro Luis Pedroso », a déclaré l’ambassadeur du Venezuela.

Il a souligné que cet appui écrasant réaffirme que le gouvernement présidé par Nicolás Maduro Moros est soutenu par la plupart des gouvernements et des peuples du monde.

Ci-dessous la déclaration commune en faveur du Venezuela:

  1. Nous reconnaissons qu’il est impératif que tous les États respectent la souveraineté de la République bolivarienne du Venezuela, conformément aux principes universels de non-ingérence dans les affaires intérieures énoncés dans la Charte des Nations Unies.
  2. Nous pensons que le peuple vénézuélien est le seul responsable de la détermination de son avenir sans ingérence extérieure.
  3. Nous appuyons le Gouvernement constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela dans son engagement à préserver la paix et les institutions démocratiques du pays, ainsi que sa détermination à garantir le plein respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Venezuela.
  4. Nous appuyons l’appel répété du président Nicolás Maduro Moros au dialogue politique entre les différents secteurs qui font la vie au Venezuela, dans le but de préserver la paix et de garantir la stabilité des institutions démocratiques du pays.
  5. Nous saluons les efforts louables déployés en faveur du dialogue politique et de la paix par l’Union des nations de l’Amérique du Sud (UNASUR) et par les anciens présidents espagnols José Luis Rodríguez Zapatero; Martín Torrijos du Panama; et Leonel Fernández, de la République dominicaine, avec l’envoyé spécial du Saint-Siège.
  6. Nous soutenons également l’intégration des pays d’Amérique latine et des Caraïbes dans la promotion du dialogue politique au Venezuela, à savoir: El Salvador, le Nicaragua, la République dominicaine, l’Uruguay et les États membres de la CARICOM.
  7. Nous condamnons toute action qui perturberait la paix, la tranquillité et la stabilité démocratique, compromettrait l’institutionnalité démocratique de la République bolivarienne du Venezuela et menacerait sa souveraineté.
  8. Nous pensons que la communauté internationale devrait promouvoir les capacités et fournir une assistance technique, à la demande du pays concerné, afin de relever les défis du pays en matière de droits de l’homme.

Cette déclaration a été signée par les pays suivants: Russie, Chine, Inde, Afrique du Sud, Iran, Vietnam, Algérie, Égypte, Jordanie, Koweït, Émirats arabes unis, Pakistan, Iraq, Liban, Libye, Angola, Éthiopie, Palestine, Qatar, Biélorussie, Arabie Saoudite, Azerbaïdjan, Syrie

Il est également soutenu par les pays suivants: Équateur, Bolivie, Cuba, Nicaragua, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Saint-Kitts-et-Nevis, Dominique, Bahreïn, Comores, Djibouti, Somalie, Soudan, Tunisie, Yémen, Corée du Nord, Érythrée et Namibie.

Il est également approuvé par le Laos, les Philippines, le Soudan du Sud, la République du Congo, le Burundi, le Zimbabwe, le Myanmar, le Timor Leste, le Tadjikistan, Oman, la République démocratique du Congo, le Nigéria, la Guinée équatoriale, la Mauritanie, le Mozambique et le Togo.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :