RSS

Le Venezuela obtient l’appui de l’ONU pour la souveraineté et le dialogue

28 Jan

Je me souviens de Fidel disant qu’il y avait plus d’honneur dans les petits pays des Caraïbes que dans certains grands pays d’Amérique. Il notait aussi l’attitude des Africains qui malgré leur pauvreté avaient toujours résisté aux pressions contre Cuba de la part des Etats-Unis. Tous ces pays sous la menace des Etats-Unis, de la France et d’autres gangsters de la même espèce, témoignent en effet d’un courage que je leur envie. Que l’on ne me raconte pas de niaiseries, rien n’empêcherait que nous allions ne serait-ce qu’à une centaine  dire notre amitié à l’ambassade du Venezuela, à ce personnel diplomatique qui tient bon. Nous sommes en attendant bien contents d’avoir des pays comme la Russie et la Chine pour tenir bon, cela calmera peut-être nos ardeurs et celle de certains membres de la direction du PCF à jouer les défenseurs de droits de l’hommisme face à ceux qui tiennent bon (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Le ferme refus des positions américaines de la Russie et de la Chine, ainsi que le soutien des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes, ont conforté une position majoritaire contre les ingérences étrangères au Venezuela.

Le ferme refus des positions américaines par la Russie et la Chine, ainsi que le soutien des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes, ont conforté une position majoritaire contre les ingérences étrangères au Venezuela. | Photo: EFE

Publié le 26 janvier 2019
Lors de la réunion extraordinaire convoquée par les États-Unis Au Conseil de sécurité, 19 pays sur 35 ont rejeté l’ingérence étrangère au Venezuela.

Le gouvernement vénézuélien a obtenu samedi le soutien de sa  souveraineté devant le Conseil de sécurité des Nations Unies ( ONU ), où 19 pays sur 35 ont exprimé leur opposition à l’ingérence dans les affaires intérieures de la nation sud-américaine et leur appui à un processus de dialogue entre les acteurs nationaux.

La réunion extraordinaire de haut niveau au sein de cet organe a été convoquée à la demande du secrétaire d’État américainMike Pompeo, afin de rechercher un consensus international pour légitimer le coup d’état en cours au Venezuela et la reconnaissance de l’imposition d’un « gouvernement fantoche ».

Cependant, la représentation des États-Unis, de ses gouvernements alliés dans le soi-disant groupe de Lima et d’une partie de l’Union européenne (UE) n’a pas atteint ses objectifs au sein du Conseil de sécurité, où la plupart des pays de tous les continents ont exigé le respect de la souveraineté vénézuélienne.

De cette manière, le ferme refus de la position américaine des grandes puissances dotées du droit de veto, la Russie et la Chine, ainsi que le soutien des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes, ont conforté une position majoritaire contre l’ingérence étrangère au Venezuela.

Le monde a opté pour la démocratie

La Russie était l’une des 19 nations qui ont soutenu le dialogue entre les Vénézuéliens au sujet de l’ingérence. L’ambassadeur de Russie à l’agence, Vasili Nebenzia, a déclaré que « la véritable menace à la paix réside dans les États-Unis et leur volonté de participer au coup d’Etat ».

Avis également appuyé par la Bolivie, qui a dénoncé devant le Conseil que le véritable intérêt de la session convoquée par Mike Pompeo contre le Venezuela réside dans ses ressources naturelles et dans les divergences idéologiques et politiques avec le gouvernement bolivarien. « Quel pays est meilleur après une intervention américaine? », s’est interrogé le représentant bolivien, Sacha Llorenti.

CUBAONU

@CUBAONU

🇨🇺 en no considera que la situación en sea objeto del Consejo de Seguridad; mientras llama a la solución pacífica de las diferencias, así como al pleno respeto al Estado de derecho.

53 personas están hablando de esto

La représentation diplomatique de la Chine a également apporté son soutien. « Nous soutenons les efforts du gouvernement vénézuélien pour défendre la souveraineté et la stabilité du pays (et) nous nous opposons à l’ingérence dans les affaires du Venezuela », a déclaré le diplomate Ma Zhaoxu. « La situation au Venezuela est interne et ne menace pas la paix internationale », a-t-il ajouté.

Pour sa part, l’ambassadeur permanent de Cuba, Anayansi Rodriguez, a déclaré que les agressions contre le gouvernement vénézuélien constituaient une tentative désespérée d’appliquer « une politique infructueuse de changement de régime », qui a été contrecarrée à plusieurs reprises « par la résistance inébranlable de la population vénézuélienne et sa volonté de défendre la souveraineté nationale.  »

Alina R. Duarte@AlinaTelesur

El Salvador: La solución pacífica de los conflictos, el pleno respeto a la no intervención y a la soberanía, y no el uso, o la amenaza del uso de la fuerza son el mejor camino para superar dificultades. 🇸🇻 🇻🇪

26 personas están hablando de esto

Autres phrases à l’appui de la souveraineté du Venezuela

« La situation au Venezuela est un problème interne et ne constitue pas une menace pour la paix et la sécurité internationales. » Guinée équatoriale.

« Ils devraient promouvoir des moyens permettant de créer un environnement favorable au dialogue et à la coopération, qui facilite la résolution des difficultés du peuple vénézuélien. » Afrique du Sud.

« Pour répondre pacifiquement à la situation au Venezuela, le dialogue des parties est nécessaire et la Dominique offre ses bons offices pour faciliter ce processus. » Dominique.

« Nous exigeons le respect de la constitutionnalité du président Nicolás Maduro au Venezuela. » Nicaragua.

Alina R. Duarte@AlinaTelesur

Dominica: “Reconoce al Gobierno reelecto de la República Bolivariana de Venezuela”, “No puede haber un gobierno paralelo en Venezuela”, “La comunidad internacional debe ampliar esfuerzos para consolidar la paz, consolidar la reconciliación sin derramamiento de sangre” . 🇩🇲

36 personas están hablando de esto

« C’est le peuple du Venezuela qui doit choisir son propre parcours sans aucune ingérence ». Mexique

« Les dirigeants des Caraïbes resteront attachés à la situation au Venezuela. Nous appelons à un dialogue pacifique et rejetons toute ingérence dans les affaires intérieures de ce pays. » La Barbade.

« La pire solution pour le Venezuela est de renforcer son isolement international. » Uruguay.

« La solution pacifique des conflits, le respect intégral de la non-intervention et de la souveraineté, et non le recours ou la menace du recours à la force, constituent le meilleur moyen de surmonter les difficultés. » El Salvador.

>>  Arreaza à l’ONU dénonce le coup d’État et affirme « Le Venezuela est irrévocablement libre! »

Publicités
 

Une réponse à “Le Venezuela obtient l’appui de l’ONU pour la souveraineté et le dialogue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :