RSS

Ils titrent : « C’est historique, la CFDT devient le premier syndicat de France ».

12 Déc

C’est l’ère des grandes manœuvres médiatiques du pouvoir des riches, l’enjeu est toujours le même empêcher la combativité de s’exprimer, renforcer au plan politique l’extrême-droite comme exutoire à la colère et les organisations de collaboration de classe. Si la réalité ne correspond pas à leurs vœux, ils la fabriquent.(note de Danielle Bleitrach)

Dans le courant de l'après-midi de ce mardi 11 décembre on a vu fleurir une campagne de pratiquement toute la presse système (Libération, Le Monde, Les Echos, Challenges, Le Point …) titrant dans leurs éditions en ligne :
"C'est historique, la CFDT devient le premier syndicat de France".

 

 

 

 

 
Pourtant plusieurs faits devraient conduire à une certaine prudence :
 
1) Aucune donnée précisément chiffrée n'a été officiellement proclamée, seuls des pourcentages ont été fournis.
 
2) A l'heure actuelle, du dire même d'instances officielles (Courrier des maires) pour le secrétaire d'état auprès du Ministre de l'Action et des Comptes publics,  Olivier Dussopt il faut être prudent sur les résultats à présent annoncés et attendre le 20 décembre pour la publication des résultats définitifs .
 

__________________________________________

Courrier des maires du 11/12/2018

Au plan national, la CGT sortirait en tête des élections professionnelles 2018 avec 21, 8% devant la CFDT (19%) et FO (18,1%) selon les résultats des élections aux comités techniques des trois versants de la fonction publique. L’équilibre issu des élections de 2014 serait donc conservé. Mais ces résultats sont annoncés « avec prudence » par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des comptes publics, Olivier Dussopt, puisqu’ils demeurent provisoires jusqu’à l’expiration du délai de recours et donc jusqu’à la publication des résultats définitifs le 20 décembre

__________________________________________

3) On peut s'étonner par ailleurs compte-tenu de la très faible avance de la CFDT dans le privé et que par ailleurs il semble qu'elle soit dans ces élections de décembre derrière la CGT de l'ordre de 3% qu'elle puisse être déclarée en tête en cumulant les résultats  du secteur privé et de la fonction publique.

4) Ces mêmes médias pro-capitalistes, pro marché, propriété de milliardaires mènent campagne depuis plusieurs mois en faveur de la CFDT afin de pouvoir proclamer que les travailleurs français ont enfin choisi un syndicalisme de " dialogue social " contre le syndicalisme de lutte de classe.

Comment dans ce cas s'étonner qu'ils se précipitent sans aucune espèce de précaution pour proclamer la divine victoire de la CFDT et de Laurent Berger ?

 

 

Pour l'heure il convient effectivement de rester prudent quant aux résultats définitifs.

L'enjeu est grand : il ne s'agit évidemment pas d'une question de préséance et de la place sur un podium.

La campagne actuelle vise y compris en utilisant des procédés tordus à tenter de faire prévaloir dans le monde du travail l'esprit de collaboration et de soumission aux intérêts du capital la CGT demeurant au-delà de sérieuses questions d'orientation, la référence historique de l'attachement du monde du travail à une conception et une pratique de classe.

Nul doute qu'à l'heure de la puissante contestation en cours de la politique de Macron et de son affaiblissement ses soutiens avoués ou masqués connaîtront le sort de tous ceux qui ont trahi les intérêts des travailleurs : la honte et le rejet !

 

 

 
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s