RSS

Un symbole déplaisant certes, mais prendre bien conscience des véritables obstacles que nous avons à affronter…

26 Nov

Résultat de recherche d'images pour "la faucille et le marteau dans l'étoile rouge."

Un ami dit à propos du symbole de l’étoile avec sa houppe,  assez unanimement refusé, que  le rapport des forces n’était pas assez bon au Congrès, il a fallu pour conserver l’unité avaliser bien des choses. En ce qui concerne donc cet « héritage » symbolique il faut que le prochain congrès l’annule ajoute-t-il parce que le parti sera plus fort. Je suis assez d’accord. Je me souviens qu’alors que Marchais était à l’hôpital il y a eu une brève tentative pour supprimer la faucille et le marteau… Les communistes allaient à la tribune le dessiner et il a été rétabli. Comme quoi l’histoire remonte à loin et ce n’est pas d’aujourd’hui que dans le parti s’affrontent des conceptions, la caractéritique des gens du manifeste et de Fabien Roussel, c’est qu’ils ont souhaité ne pas diviser le parti.

Donc la question importante c’est le rapport des forces, à commencer par le pari difficile, mais le seul viable pris pour les européennes, c’est-à-dire faire de Ian Brossat le candidat d’une liste de rassemblement qui non seulement parlera de la souffrance des ouvriers, des paysans et plus encore, mais leur accordera une place éligible, les enverra dire ce qu’ils ont à dire à Strasbourg. Si quelque chose démontre le caractère extraordinaire de ce congrès c’est ça comme l’orientation vers le pouvoir d’achat, la dénonciation de l’évasion fiscale pour que l’on voie ce qu’est le capital. Cela commence à se dire. Hier à la télévision, l’art de prendre les problèmes dont a témoigné sur BMTV Fabien Roussel, montraient la différence sans ostentation… Fort heureusement, il ne sera pas obligé de se faire prendre en photo comme au congrès avec ce machin partout où il ira et nous rien ne nous interdit un autre logo.

Surtout il ne faut pas tarder pour lancer cette campagne, pour que les communistes comprennent bien qu’à partir du moment où on a un langage de classe, les rapports avec d’autres forces de gauche peuvent s’apaiser, on voit ce qu’on peut faire ensemble, sans faire disparaitre notre drapeau et nos propositions parce qu’ils sont ceux de la classe ouvrière et de toutes les victimes de ce président et de son gouvernement. A BMTV, Fabien Roussel a dit qu’il ne s’agissait pas seulement d’entendre mais de répondre, il a dit qu’il y avait les gilets jaunes à soutenir mais tous les autres, les blouses blanches, les tenues de l’avocat… Il n’a pas été provocateur envers les policiers, mais il a montré comment on les piégeait et comment le pouvoir se débrouillait pour qu’il y ait de la casse. C’était direct franc et il faut que ça continue sur ce ton là pour reconquérir. 


Alors revenons à à l’essentiel : par rapport à ces élections dans le fief de Valls, la candidate insoumise battue, incontestablement la confiance n’est pas là… Est-ce que nous serons capables sans nous opposer à eux, ni au PS, de faire comprendre que nous sommes différents, que nous sommes le parti né de cette classe ouvrière, de ceux qu’on prive du droit à dire leur misère, leur impossibilité à vivre comme ça, nous sommes eux.? C’est pas gagné même si le choix de notre secrétaire est un atout, il faut rattraper des choix erronés, notre effacement et nous prenons tout ça dans cette campagne, il n’y a pas une minute à perdre.

Certes il y aura des fédérations plus dynamiques que d’autres, vu l’état des forces organisées et de leur conviction, mais le principal ennemi c’est l’abstention des nôtres, de la difficulté à remonter l’état de dégradation de la situation..


Ce qui s’est passé dans l’ancien fief de Manuel Valls est caractéristique comme l’est l’attitude de gilets jaunes, le sentiment que les gens du pouvoir, Macron en tête,  sont trop forts, qu’ils font ce qu’ils veulent, que cela ne sert à rien de voter, de s’organiser puisqu’on est dupé par tous. C’est le propre des jacqueries, un mélange de colère et de résignation. Des mouvements mêmes, c’est d’ailleurs pour ça que l’on a besoin de syndicat de classe et du parti communiste. 


C’est d’abord à cause de cela que la campagne va être difficile et que si le logo nous touche, ne nous plaît pas parce qu’il est représentatif de ce contre quoi s’est élevée la masse des communistes, ce qui est essentiel c’est le véritable combat pour redonner à la classe ouvrière, la paysannerie, les employés, tous ceux qui n’en peuvent plus devant la politique de Macron, une espérance, rien n’est gagné mais nous devons nous y mettre. pour qu’ils soient en mesure de poser le problème de leur pouvoir politique.

Danielle Bleitrach

 
 

7 réponses à “Un symbole déplaisant certes, mais prendre bien conscience des véritables obstacles que nous avons à affronter…

  1. Jeanne Labaigt

    novembre 26, 2018 at 7:25

    Il est certain que le côté « Jingle bell » avec un grand vide au milieu de l’étoile est glaçant, mais Roussel est un espoir, comme a été un pilier, pendant plusieurs législatures à l’Assemblée, Chassaigne.
    Je n’avais pu me résoudre à aller voter au premier tour pour Mélenchon, j’étais restée abstentionniste, je comprends plus ou moins les gens d’Evry : entre deux socio-démocrates que choisir ?
    J’irai voter aux européennes pour Brossat : enfin un communiste me représentera.

     
    • jean ALLEGRE

      novembre 26, 2018 at 7:43

      Le logo nous montre ce à quoi nous avons échappé: un Parti tout aussi insipide que le logo.Dans ces conditions ne faisons pas la fine bouche sur ce qui a été obtenu.Pour aller plus loin, je suis bien d’accord avec toi, il nous faut obtenir le meilleur score possible aux européennes même si le contenu ne nous conviendra pas tout à fait . Ce qui sera surement mon cas.
      Et pour le logo on mettra ce que l’on voudra mais c’est dommage pour l’image que l’on donne et pour le rassemblement de tous les communistes à l’intérieur comme l’extérieur du parti.

       
      • histoireetsociete

        novembre 26, 2018 at 9:02

        et oui un pas énorme a été accompli et tous les jours nous mesurons mieux ce à quoi nous avons échappé, mais il est évident que la situation est fragile, dans les bouches du rhône plus que partout ailleurs et nous devons pousser en avant sans faire la fine bouche mais pousser… Comment je m’interroge, en tous les cas en faisant que la campagne commence..

         
  2. Jeanne Labaigt

    novembre 26, 2018 at 7:33

    J’approuve ta conclusion sur la nécessité de s’y mettre, et dans la mesure de mes forces physiques et psychiques, fort éprouvées en ce moment, je compte m’y impliquer, car comme tu le dis :

     » Ce qui est essentiel c’est le véritable combat pour redonner à la classe ouvrière, la paysannerie, les employés, tous ceux qui n’en peuvent plus devant la politique de Macron, une espérance, rien n’est gagné mais nous devons nous y mettre. Pour qu’ils soient en mesure de poser le problème de leur pouvoir politique. »

     
    • jean ALLEGRE

      novembre 26, 2018 at 8:47

      Je viens de lire un interview de F Roussel dans Le Parisien ,je cite: « je SOUHAITE que I Brossart conduise cette liste… » Ce souhait m’inquiète, Le Parti présentera-t-il sa liste oui ou non et avec qui? Ce n’est pas clair.

       
      • jean ALLEGRE

        novembre 26, 2018 at 9:12

        Je continue mes lectures et suis de plus en plus inquiet; selon l’Huma ;  » les communistes après un intense débat ont décidé de continuer à tendre la main à gauche (?) tout en PROPOSANT la candidature de I Brossard comme tête de lis de large rassemblement »…..De moins en moins clair.

         
      • histoireetsociete

        novembre 26, 2018 at 9:36

        écoute il y a deux interventions qui comptent et où les choses sont claires, il s’agit fu mrrting final avec Fabien Roussel et ian brossat, écoute les et si tu as un problème, toi ou d’autres camarades on en discute; OK!

         

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :