RSS

PCF : « Il ne faut pas nous opposer » à LFI, estime Fabien Roussel, prochain secrétaire général du parti

23 Nov
un langage que j’avais envie d’entendre. Il ne s’agit pas de s’opposer systématiquement mais d’avoir son autonomie et se faire respecter, tout en frappant ensemble pour faire respecter le monde du travail. Une réaffirmation de la posqition de classe, beaucoup plus ouverte une fois de plus que les fausses unités-fusion qui ne mènent nulle part. Ma seule inquiétude est de savoir si à ce congrès d’Ivry les communistes donneront-ils à Fabien Roussel les moyens réels, une organisation et une équipe cohérente pour appliquer cette ré_orientation du parti. (note de danielle Bleitrach)Résultat de recherche d'images pour "Fabien Roussel"

Fabien Roussel, député PCF du Nord et prochain secrétaire général du parti, n’exclut pas, mercredi sur Europe 1, de « s’unir » avec La France insoumise pour « faire respecter le monde du travail » face à l’exécutif. 

INTERVIEWLe député du Nord Fabien Roussel, qui devrait être élu dimanche prochain secrétaire général du Parti communiste français (PCF), assure mercredi sur Europe 1 ne pas chercher à tourner le dos à La France insoumise, pour se rapprocher du Parti socialiste, comme l’affirment certaines voix chez les Insoumis. « C’est de la rigolade (…) Il ne faut pas nous opposer, au contraire. Je pense que si demain nous étions unis, nous serions certainement plus forts pour faire respecter le monde du travail dans le pays », fait valoir Fabien Roussel au micro de Matthieu Belliard.

« Nous tapons ensemble sur le même clou ». « Je suis membre de la commission des finances à l’Assemblée nationale, et je suis aux côtés du député LFI Éric Coquerel et de la députée PS Valérie Rabault, et bien souvent nous tapons ensemble sur le même clou, celui de la politique d’Emmanuel Macron et nous parlons bien souvent d’une même voix pour dénoncer cette politique et proposer d’autres choix », illustre le député.

 

Pour une augmentation des salaires. Fabien Roussel avait obtenu le soutien des adhérents du PCF début octobre face à l’actuel secrétaire général Pierre Laurent, avec son Manifeste pour un Parti communiste du 21ème siècle. Une notion qu’il a explicitée sur Europe 1 mercredi soir : « Les communistes du 21ème siècle portent un ‘gilet jaune‘ et portent surtout la colère qui s’exprime en ce moment. Ça fait des semaines que nous demandons au gouvernement de ne pas infliger cette nouvelle taxe (sur les carburants) et surtout que nous demandons l’augmentation des salaires et des pensions », détaille-t-il.

« Défendre le monde du travail ». Le prochain secrétaire général du PCF, dont l’élection doit être entérinée par un vote des adhérents au Congrès du parti dimanche, entend ainsi défendre le monde du travail face à l’exécutif. « Nous sommes des militants qui défendons le monde du travail, les salariés, le monde ouvrier… Plus que jamais il y a besoin d’un parti qui porte la voix du monde du travail. L’argent est concentré dans les mains de quelques-uns et il faut mieux répartir les richesses, et reprendre le pouvoir sur la finance », prône-t-il.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :