RSS

ON NE SECOUE QUE LES ARBRES QUI PORTENT DES FRUITS : Avis au lecteur.

09 Juil
Résultat de recherche d'images pour "un arbre qui porte des fruits peinture chinoise"

Je n’ai qu’une vie et aucune envie de la perdre en racontars inutiles. Alors sachez que je trouve improductif le dialogue sur notre Congrès avec différents camarades. Vous direz que je fuis le débat, prenez le comme vous voudrez.

Il y a d’abord ceux qui ne sont plus au parti, pour des raisons que je respecte et je comprends. Ils se sont organisés, ce que je trouve très bien, ils ont choisi une ligne que je ne partage pas: ils sont prêts à suivre Mélenchon avec certes une dimension critique (on attend la critique). Ils trouvent notre texte pas assez révolutionnaire, mais Mélenchon leur va. C’est-à-dire le digne successeur de Mitterrand, qui, non seulement en France mais désormais en Espagne, au Portugal, en Russie, réserve ses coups aux communistes, quelle que soit la ligne suivie par les partis en question. Ce qui prouve, selon moi, que l’on ne peut faire aucun crédit à sa manière (à la Tsipras), de promettre une rupture avec le capitalisme européen. On ne combat pas le capitalisme en attaquant en priorité les communistes et leur parti. Quant à la confusion, si celle de notre base vous inquiète, que dire de la foire d’empoigne- des intérêts personnels  déchaînés — qui émane de la France insoumise à l’occasion de l’établissement des listes européennes. Nous nous en sommes à réfléchir sur le fond, eux c’est la lutte des places dans laquelle on apprend au passage qu’il risque de ne pas y avoir de plan B. Et ça ça ne vous pose aucun problème comme d’ailleurs quand Mélenchon va soutenir une force « populiste » contre nos camarades portugais, dont la ligne pourtant me convient ou vous convient..

Mes chers camarades, parce que vous êtes et resterez mes camarades, au lieu de bavasser sur « notre révolution de palais », faites la preuve de la qualité de votre orientation autrement qu’en courant après nous avec un bâton et derrière Mélenchon avec un cierge. Montrez vos capacités révolutionnaires et, excusez cet écart de langage: foutez-nous la paix dans le cadre d’un Congrès du PCF qui devrait ne pas vous concerner. Vous avez suffisamment d’activités remarquables en particulier sur le plan intellectuel, ne serait-ce que vos analyses sur l’Histoire ou sur l’international, sur le marxisme-léninisme, pour que l’on puisse espérer travailler ensemble, comme nous le faisons d’ailleurs depuis des années, et un jour peut-être, quand nous aurons fait le travail, nous retrouverons-nous… Mais si nous faisons le ménage inutile de venir nous jeter des seaux d’ordure, sous prétexte qu’il reste de la poussière dans les coins, vous acceptez des endroits encore moins ragoutants.

Je serai plus sévère avec d’autres parce qu’ils sont encore au parti et que je le dis comme je le pense, ils corrompent une partie de la jeunesse et feignent de répondre à une soif d’idéal pour conforter les liquidateurs. Les faits sont têtus. Ceux-la aussi font la fine bouche devant nous, ils trouvent bien sûr que nous ne sommes pas assez révolutionnaires, pas assez marxistes-léninistes, mais il faut voir à quoi rime DANS LES FAITS, toutes ces proclamations. Toute leur activité est désormais consacrée, non pas à dénoncer la stratégie d’effacement et de soumission à la social-démocratie de l’actuelle direction, son texte, qui poursuit cette ligne mortifère, mais le nôtre.

Ceux-là une fois de plus  comme à chaque congrès, et ce depuis des années où sous les prétextes les plus divers et suspects, se sont avérés des diviseurs, ou les meilleurs défenseurs de l’actuelle direction sous des allures de gauchistes, de ceux qui « lavent plus rouge », ce qui ne mange pas de pain. Là encore il suffit de voir vers qui et vers quoi sont dirigés les attaques pour mesurer le fond des proclamations. Il est bien pauvre celui qui ne peut pas s’affirmer le meilleur, le plus  révolutionnaire, mais autre chose est de faire la preuve de ce qu’on avance dans la pratique.

En attendant poussons l’analyse jusqu’au bout, si nous avions tort, que nous soyons insuffisamment révolutionnaires, pourquoi ne nous utilisez vous pas comme l’aurait fait un Marx ou un Lénine, quitte à nous balayer avec le vent de l’histoire que vous croyez porter? Non! vous nous tirez en arrière, vous vous accrochez à nos basques pour nous interdire d’avancer, vous nous empêchez d’agir dans le sens qui pourtant semble le vôtre. Pourquoi? Vous croyez réellement que le marxisme léninisme c’est la recherche du plus petit dénominateur commun de la radicalité dogmatique?

Se contenter de phraséologie creuse, de simagrées pour mieux interdire tout changement n’est pas l’expérience qui forgera le parti dont nous avons besoin, si vous prétendez être une avant-garde, prouvez le autrement.Là encore, faites la preuve que vous n’êtes pas que des diviseurs et que vous ne contribuez pas à la liquidation du parti et on envisagera une autre qualité de débat. Je le souhaite et cela me sera une grande joie quand ce débat enfin aura des objectifs concrets. La main reste tendue et la porte ouverte, mais excusez-nous, nous avons du travail.

C’est pourquoi et ce sera mon unique et dernière adresse en tant que webmaster de ce blog:   je vous conseille d’aller voir ailleurs, parce que je pense que toute discussion est actuellement inutile et que je n’ai pas non plus envie de déparler. Maintenant si un jour par hasard vous avez envie que nous parlions de la manière dont ensemble nous pourrions trouver les moyens de combattre la politique de Macron, de créer une véritable alternative à ce système capitaliste, ce sera avec grand plaisir.

Tous ces gens paraissent bien trop obsédés par nous, comme disait feu Mao Tse Toung: on ne secoue que les arbres qui portent des fruits.

Danielle Bleitrach

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :