RSS

L’esprit de la base commune « manifeste pour un parti du XXIe siècle »

06 Juil

http://manifestecommuniste2018.fr/

Nous souhaitions tous participer à une base commune et qu’il n’y ait pas de listes alternatives. Nous avions conscience de la nécessité d’unir le parti pour surmonter des années de dérive et d’affaiblissement.

Malheureusement la direction a voulu manœuvrer encore une fois, faire de ce congrès « extraordinaire » un nouvel épisode de sa dérisoire poursuite d’une union de la gauche dans laquelle le PCF serait soumis. La présentation de la base commune a été une profonde déception et le danger était que le parti en subisse un nouveau coup dont il ne se relèverait pas. Une fin programmée.

Le vote de la Base Commune du CN (49 voix sur168 membres élus il y a un an ) disait à quel point le découragement, l’abstention était prévisible.
soit 29, 16 % des « inscrits ». Sur 91 votants, la base dite commune a obtenu avec peine une courte majorité des présents. Donc, 77 membres n’ont pas participé à un vote concernant un Congrès pourtant extraordinaire. C’est dire la désaffection qu’entraîne une telle direction au plus haut niveau.

Il paraît difficile dans un tel contexte que « la base commune » puisse se parer d’une légitimité quelconque.

C’est pour cela, face à une telle carence, une telle absence de confiance devant une « base commune » qui n’était que confusion, généralités, absence de bilan véritable pour mieux poursuivre une stratégie suicidaire, qu’un certain nombre de camarades qui n’ont pas nécessairement sur toutes les questions la même opinion ont choisi de proposer une véritable base commune ouverte:

Une base commune qui marque l’adhésion de tous à la fin de l’effacement du parti derrière les avatars de la social-démocratie. Une base commune ouverte qui marque les points d’accord et les positionnements alternatifs sur certaines questions. Qui traite les militants et adhérents comme des adultes et prouve que l’on peut et doit travailler ensemble.

Mais l’essentiel est sans doute le mouvement qui en quatre jours de juillet a obtenu près de 900 soutiens, venus de la France entière. Les militants et adhérents du parti se sont emparés de cette base commune pour un parti du XXIe siècle, non pas dans un esprit de tendance mais dans la volonté d’avoir un parti communiste digne de ce nom et d’y travailler ensemble au delà de leurs différences.

C’est dans cet esprit que j’ai signé le soutien à cette base et je pense que nous devons tous tenir compte de ce mouvement des communistes eux-mêmes.

Danielle Bleitrach

manifeste du parti communiste du 21ème siècle

Notre 38eme Congrès est vital. Au mois de juin 2017, les communistes décidaient, à l’issue de la séquence électorale des présidentielles et des législatives, de convoquer un congrès extraordinaire. Notre affaiblissement électoral et notre perte de visibilité nationale étaient et sont toujours au cœur des préoccupations des communistes qui veulent reconquérir l’influence de notre parti et reconstruire une organisation révolutionnaire de notre temps. C’est au parti communiste, français et (…)

[

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 6, 2018 dans Congrès du parti 2018

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :