RSS

Sommet du G7 – sommet de l’OCS

11 Juin
Un ami « maoïste » qui a le bon goût de ne pas s’amuser à prendre sa revanche sur nos vieilles querelles sino-soviétiques m’expédie cette description des deux sommets qui parlent d’elles-mêmes. D’un côté vassalité et concurrences inter impérialistes, de l’autre  avantages mutuels dans le respect des souverainetés en ayant ciblé les formes de « mal » auxquels les pays concernés doivent s’attaquer ensemble. Notons qu’elles sont aussi des formes d’intrusion visible de l’impérialisme occidental et US en crise. (note de Danielle Bleitrach)

Ce week end se sont déroulés deux sommets :

D’une part celui du G7 largement commenté par la presse et dont il n’est rien sorti sinon un communiqué vide de sens, hypocrite et aussitôt dénoncé par Trump. Macron a alterné les flatteries et les déclarations aigre-douces, Trump a accusé Trudeau de l’avoir « poignardé dans le dos » .
Les mesures protectionnistes des USA sont à l’origine de la crise du monde occidental.

Cette crise repose sur la contradiction entre l’hégémonisme US et le second monde, définie au milieu des années 70 par la théorie des Trois Mondes de Mao Tsé-toung et du PCC. (La théorie des Trois Mondes ici)
Mais aujourd’hui l’essor des pays émergents rend cette contradiction tout-à-fait claire et visible ; les dirigeants bourgeois commencent à la formaliser avec inquiétude et se sentent « isolés ».
De fait l’Europe et le second monde se sont toujours reposés sur la protection de leur « suzerain » US comme des commerçants véreux contribuant au racket d’un parrain mafieux. Mais la note devient trop salée.

Au même moment s’est déroulée la réunion de l’Organisation de Coopération de Shanghai, quasiment ignorée des médias de notre pays, qui a réuni La Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan, l’Inde et le Pakistan depuis l’année dernière, Hassan Rouhani représentant l’Iran comme observateur et qui devrait intégrer l’organisation.
L’aspect dominant de cette réunion est l’unité de ces pays, renforcée par la politique agressive des USA.

QINGDAO, 10 juin (Xinhua) — Le président chinois Xi Jinping a présidé dimanche à Qingdao une session restreinte du 18e sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

M. Xi a appelé l’OCS à mettre en oeuvre de bonnes traditions, à faire activement face aux défis au sein et au-delà de la région, et à promouvoir la coopération intégrale dans divers domaines, afin d’assurer un fonctionnement stable et durable de l’OCS.

Lors de la session, M. Xi a avancé quatre propositions sur le développement de l’OCS.

— L’OCS doit promouvoir l’esprit de Shanghai, caractérisé par la confiance mutuelle, les bénéfices mutuels, l’égalité, les consultations, le respect de la diversité des civilisations et la poursuite du développement commun, en renforçant la solidarité et la coordination.

— L’OCS doit renforcer la coopération sur la sécurité et lutter efficacement contre les « trois forces du mal  » que sont le terrorisme, l’extrémisme et le séparatisme.

— L’OCS doit oeuvrer pour un développement partagé, déployer davantage d’efforts dans la coopération industrielle, l’intégration des marchés, les échanges de technologies, et partager le grand potentiel de développement en Eurasie. Ils doivent conjointement exprimer leur soutien au libre-échange et à la facilitation des échanges, et sauvegarder le système commercial multilatéral.

— L’OCS doit jouer des rôles constructifs et faire preuve d’implication dans les affaires internationales, tout en promouvant un nouveau type de relations internationales, comprenant le respect mutuel, l’équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant, et en maintenant le principe de résolution des questions brûlantes via des moyens politiques et diplomatiques.

M. Xi a appelé les pays membres de l’OCS à rester fidèle à l’aspiration originale de l’OCS et à oeuvrer ensemble pour une communauté de destin connectée plus étroitement.

Les autres dirigeants des pays membres de l’OCS ont hautement salué les contributions de la Chine après sa prise de la présidence tournante de l’OCS, et ont convenu que le sommet était d’une importance historique.

Ils ont convenu qu’avec deux nouveaux pays membres, l’OCS avait amélioré sa capacité de coopération dans tous les domaines et avait davantage de responsabilités dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi qu’en matière de promotion de la prospérité.

Les dirigeants ont convenu que dans les nouvelles circonstances, l’OCS devait continuer à maintenir l’esprit de Shanghai et à assurer un développement durable, sain et stable.

Les dirigeants ont décidé que le sommet 2019 de l’OCS se tiendrait au Kirghizistan.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 11, 2018 dans INTERNATIONAL

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :