RSS

« Liberté pour Oleg Horzhan! Ne touchez pas au Parti Communiste Transnistrien! « 

07 Juin

Marianne m’envoie cette traduction d’une annonce émanant du parti communiste de la fédération de Russie. Avant de le traduire, elle m’a demandé ce que j’en pensais, deux choses essentielles: 1) la première est que nous devons absolument faire savoir et manifester notre solidarité aux camarades communistes qui subissent des répressions, même si peu de gens en France savent où se trouve la Transnistrie (à l’est de la Moldavie). D’ailleurs Marianne et Monika sont en ce moment dans le Pas de Calais, en train de recevoir nos camarades du parti communiste polonais eux-mêmes réprimés en Pologne.  Ceux qui ne sont pas capables de soutenir des amis dans le malheur ne méritent pas d’avoir des amis. Rien ne m’écœure plus que la manière dont les dirigeants français actuels, fils de hiérarques communistes, qui ont passé des vacances dans l’ex-URSS méprisent aujourd’hui le combat des communistes russes. 2) la seconde, c’est que Marianne et moi avons été reçues dans notre voyage en Moldavie et en Ukraine par ce dirigeant, nous avons passé plus dune heure avec lui et il nous a adressé un message pour les communistes et pour le peuple français. Les communistes de Transnistrie, un jeune garçon en particulier se sont montrés curieux et amicaux à l’égard des communistes français. (note de Danielle Bleitrach)

https://kprf.ru/party-live/cknews/176374.html

Le 6 juin 2018, les autorités de la Pridnestrovskaïa Moldavskaïa Respublika ont arrêté le secrétaire du Conseil central de l’UPC-PCUS, le chef des communistes de Transnistrie Oleg Olegovitch Horzhan. Cela s’est passé après que plusieurs de nos camarades aient déjà été arrêtés.

Service de presse du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie

06-06-2018

Zyuganov Gennady Andreevich

Président du Comité central du Parti communiste, chef de la faction du Parti communiste à la Douma d’Etat de la Fédération de Russie

 

Contre le président du Comité central du Parti communiste de Transnistrie, député au Conseil suprême de la RMP, une accusation absurde a été avancée. O.O. Horzhan, qui est connu pour sa lutte courageuse et intransigeante pour le respect de la loi, est accusé d’avoir attaqué les forces de l’ordre. De cette façon, les autorités tentent d’intimider tous les citoyens qui pensent par eux-mêmes et d’éteindre le mécontentement qui monte dans la société avec la croissance des problèmes sociaux.

 

Le régime politique de la Transnistrie, qui se dit démocratique, organise la persécution honteuse des politiciens de l’opposition dans l’intérêt de l’oligarchie. En fait, il y a une attaque contre toute la famille Horzhan. Poursuivant les communistes, le régime politique suit la voie des nazis, des «frères de la forêt» et bandérovites.

 

L’année dernière, toute la planète a célébré le centième anniversaire du grand Octobre. 132 délégations sont venues en Russie des quatre coins du monde. Il a été décidé de lutter collectivement et vigoureusement contre les partisans de Stepan Bandera et toutes les manifestations du néo-nazisme. Et la direction de la Transnistrie se permet des bouffonneries dans l’esprit de ceux dont les idées et les actions ont depuis longtemps été condamnées par la communauté mondiale.

 

L’Union des partis communistes, les forces patriotiques du peuple sont indignés de la pression sur nos frères de combat. Les communistes ont été à l’avant-garde des défenseurs de la liberté et de l’indépendance du jeune Etat transnistrien. Beaucoup de nos camarades et amis ont donné leur vie pour la paix et la tranquillité, pour une véritable démocratie et la justice sociale sur la terre de Transnistrie.

 

Nous exprimons notre forte protestation contre les provocations politiques et déclarons notre solidarité avec les communistes transnistriens. Nous exigeons la libération immédiate d’Oleg Horzhan et de tous les détenus illégalement!

 

Nous appelons nos amis et sympathisants de différents pays à s’opposer à l’arbitraire. Nous pensons que le Conseil de sécurité et le Ministère des affaires étrangères de la Russie doivent se prononcer sur la situation inacceptable.

 

Nous mettons officiellement en garde: le président de Transnistrie Krasnoselskii et le président du Conseil suprême de la République Shcherba sont personnellement responsables de la vie et de la santé des prisonniers politiques. Nous prendrons toutes les mesures pour libérer nos camarades et arrêter l’arbitraire. Nous utiliserons à cet effet toutes les mesures de protection juridique nécessaires et nous pourrons compter sur le large soutien des forces progressistes de l’Europe.

 

Nous demandons d’arrêter la violation cynique des droits de l’homme!

 

Liberté pour Oleg Horzhan!

 

Ne touchez pas au Parti communiste transnistrien!

 

G.A. Zyuganov,

Président du Conseil de l’UPC-PCUS,

Président du Comité central du Parti communiste.

 

06 juin 2018

Moscou.

Publicités
 

Une réponse à “« Liberté pour Oleg Horzhan! Ne touchez pas au Parti Communiste Transnistrien! « 

  1. jacques gleises

    août 22, 2018 at 10:47

    Merci pour cette information. Le silence des dirigeants du PCF est scandaleux. Comme beaucoup de principes ils ont jeté aux orties la solidarité entre communistes quelque soient leurs différences.
    Ce silence traduit la dérive idéologique du PCF.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :