RSS

AU PLAN INTERNATIONAL LE PCF NE PEUT CONTINUER A ENTRETENIR L’IGNORANCE DE SES MILITANTS

11 Mai

En traduisant l’interview du reponsable du parti Tudeh (parti communiste iranien), je me disais quel dommage que les communistes français -et au delà la plupart de ceux qui lisent la presse française et naviguent sur les réseaux sociaux- soient entraînés le plus souvent dans des camps qui n’ont plus rien à voir avec les positions de classe. Ils se trouvent donc contraints de  se ranger soit au nom d’une bien étrange conception de la démocratie derrière les USA, les dirigeants européens, les bonnes oeuvres de l’OTAN, soit derrière des gens tout aussi suspects, corrompus, bellicistes et dont la seule vertu est quand ils se battent chez eux contre une invasion. Comme si les communistes à l’instar de ce que dit ce dirigeant du Toudeh ne se situaient pas dans une tout autre perspective.Un lecteur de ce blog a noté qu’il y avait du temps de la « guerre froide » une sorte de « santé » dans la perception des antagonismes, ce qui manque cruellement et donc la situation de confusion frappe de paralysie l’intiative populaire que le PCF a pour rôle de provoquer..

Il fut un temps où le pCF, le plus souvent en suivant il faut l’avouer le PCUS, avait des positions claires et compréhensibles parce que s’appuyant à la fois sur l’intérêt des « masses laborieuses » en France et dans le monde, la défense de la souveraineté nationale et la paix, l’amitié entre les peuples. La chute de l’URSS, la soumission qui a suivi à la politique étrangère de la social démocratie lui a fait perdre ces qualités et bien d’autres au profit d’une espèce de tremolo permanent contre les méchants tyrans qui s’avéraient tous des ennemis du moment de l’impérialisme. Mais rien ne sert de se lamenter, la seule vraie question dans le cadre de la préparation du Congrès est : est-ce qu’il est possible de réconquérir autonomie et positionnement de classe en ce domaine? Disons tout de suite que la faible part consacrée aux questions internationales dans les « chantiers »  du Congrès laisse peu de champ à l’optimisme, la proximité des élections européennes et les grandes manoeuvres « unitaires » encore moins.

Les militants eux-mêmes semblent écartés du sujet par un défaut d’information manifeste. Une récente contribution que j’ai signé lie cette confusion d’abord à l’absence de compréhension de ce que serait aujourd’hui la classe ouvrière. Personnellement, mais ce sera le sujet d’une autre intervention, je proposerais que l’on reprenne le terme de prolétariat, terme et contenu, parce qu’il devrait nous permettre de mieux mettre en relation la situation des salariés, de la jeunesse, au plan national et international.

Donc pour revenir à la méconnaissance entretenue du contexte international, je ne sais pas à quoi cela tient, mais il y semble y avoir  une inertie supplémentaire dans ce domaine de la politique du PCF . On apprend parfois par hasard qu’il y a eu des délégations du PCF qui se rendent à des réunions importantes – comme celle de ce colloque sur le marxisme en Chine. Mais il n’y a jamais aucun compte-rendu digne de ce nom. Je ne sais pas pourquoi si les gens qui y vont sont incapables d’écrire autre chose que  la défense de leurs positions personnelles, ou même de comprendre les enjeux, mais le fait est la grande masse des militants est maintenu dans l’ignorance totale de ce qui se passe.

Ce silence sur les activités touristiques de nos responsables a une fonction désastreuse,  à savoir le poids des Hamon et autres Besancenot sur l’approche du secrétariat du PCF, des gens qui soit comme Hamon ont de fait au plan international la même politique que Macron ou des gens comme Besancenot et ses copains trotskystes qui font une fixette sur l’URSS et qui semblent ne pas s’être rendu compte que Staline est mort depuis 64 ans.Si l’on ajoute à cela le fait que le PCF n’a  plus de relations dignes de ce nom avec les partis communistes et privilégie au meilleur des cas l’approche partielle des associations en faveur de telle ou telle cause et des partis qui au plan européen sont aussi à côté de la plaque qu’eux, cela donne des positions complètement fantaisistes de la part de ceux qui ont en charge les relations internationales.

Il y a semble-t-il une incontestable amélioration depuis le temps où l’humanité parrainait un « dissident cubain » présenté par Robert manard, et où Marie georges Buffet en appelait à l’Europe. la situation fort heureusement évolue et devrait nous permettre de degager une position plus en accord avec nos fondamentaux. Néanmoins, nous sommes encore loin du compte. il n’est qu’à voir la manière dont nous sommes incapables de manifester la solidarité nécessaire avec nos camarades en Pologne, en Ukraine et de célébrer autrement que sur le mode trotskyste la révolution de 1917. Sans aller jusqu’aux errances d’un jacques Fath, qui proposait d’envoyer des armes aux « rebelles » de benghazi, position d’un BHL, ce qui revenait à armer al qaida et les autres pour ce qui s’avère les bonnes oeuvres de sarkozy et une des plus grandes catastrophes de la zone méditerranéene qui n’en manque pas. Il est difficile de faire pire  .  Pourtant, ce ne sont que des lueurs et il est clair que la déclaration de Pierre Laurent sur la récente frappe des trois néo-colonialistes en Syrie (la france, les USA, la Grande Bretagne), cette  déclaration  qui accusait en préambule la Syrie d’avoir effectivement utilisé des armes chimiques était stupide et ne pouvait que bloquer toute initiative en faveur de la paix. Il était dès cette époque évident que l’opération était destinée à amadouer les USA pour éviter le retrait du pacte avec l’iran. Avec le succès que l’on sait! Avoir un opportunisme systématique au plan international face à l’atlantisme et à la vassalité européenne, voir à l’oTAN tout ça pour se ménager des alliances dont personne ne veut, rend ridicule et peu crédible le PCF. Sans parler de la manière dont cet opportunisme engendre le gauchisme et pire, il suffit de voir la manière  dont des militants qui critiquent légitimement la soumission au PS, se retrouvent  parfois cautionner  des forces qui sous des prétextes anti-imperialistes et souverainistes dévoyés se glissent dans le vide pour nous faire adopter des positions qui vont jusqu’au racismen à l’antisémitisme et à un nationalisme qui entretient la confusion avec l’extrême-droite comme Asselineau,  et d’autres comme les indigènes de la République. La nature a horreur du vide et dans les compromissions du PCF de bien étranges créatures se nichent.

Tout cela ne peut plus durer et nous devons ressortir du Congrès avec des idées claires qui nous permettent y compris des choix électoraux autant que de nous positionner sur la paix, le refus de l’oTAN.

Dans ce domaine,  il est encore plus grave de ne pas aider les communistes à mesurer les potentialités offertes par la Chine et quels sont les plus grands dangers qui menacent la paix. Préparer un congrès dans une telle ignorance est préjudiciable. On est en train d’entretenir les communistes dans l’idée que les Français eux mêmes ne s’intéresseraient qu’aux problèmes qui au plan national ont une incidence sur l’emploi et le pouvoir d’achat comme ke service public. Tout cela est très important, essentiel, mais imaginer que cette bataille nationale peut se faire en ignorant le contexte international c’est ne rien comprendre au rôle réel de la nation.  Faire semblant d’ignorer le rôle déterminant de l’Europe et celui des conflits internationaux est irresponsable et nous condamne à la rupture avec les autres partis. Quand on voit par exemple les conséquences potentielles de la crise iranienne aujourd’hui sur le début de reprise, ne serait ce que les sommes consacrées à la guerre avec le thème qui surgit l’Europe de la défense jusqu’à y compris la montée du prix de l’essence, en passant par tous les sujets liés à l’immigration, on se dit que vouloir à n’importe quel prix entretenir une vision unanimiste avec Benoit Hamon, Besancenot et consort pour tenter d’endiguer celui que l’on a soi-même promu est asses dérisoire. Il est pathétique de voir ceux qui jadis défendaient mordicus la candidature de Jean Luc Melenchon sous couvert du « rassemblement » maintenant l’insulter sans autre argument que l’amertume. Le paradoxe est que des gens comme moi qui nous sommes toujours opposés à ce que le pCF se donne un candidat de ce type, élevé dans le sérail mitterrandien et qui, comme ce dernier a toujours voulu jouer un rôle au-dessus du parti et y compris du Front de Gauche, ces gens qui ont souhaité un candidat communiste trouvent absurde ces insultes pour mieux se jeter dans une « gauche plurielle » croupion et désavouée.

Il faut analyser la politique de melenchon, par exemple le fait qu’il aille fêter la victoire du 8 mai en Russie est un acte positif, il revendique la paix, la détente autant que la vérité historique. Pourtant il ne faut pas se faire d’illusion sur son projet, partout, il essaie de provoquer une force d’évitement et d’affaiblissement des partis communistes, en Russie comme partout ailleurs du Portugal à l’Espagne. Il ne peut jouer ce rôle que parce que le PCF a renoncé a jouer le sien avec les partis communistes.

On ne peut pas continuer comme ça, l’effacement du parti a aussi cette dimension et surtout nous ne pouvons pas ne pas alerter notre peuple sur ce qui le menace et travailler collectivement à une issue.

danielle Bleitrach

Publicités
 

6 réponses à “AU PLAN INTERNATIONAL LE PCF NE PEUT CONTINUER A ENTRETENIR L’IGNORANCE DE SES MILITANTS

  1. etoilerouge

    mai 11, 2018 at 2:45

    Chère camarade globalement d’accord avec toi sauf sur l’expression de nationalisme d’extrême droite en citant ASSELINEAU. L’UPR et ASSELINEAU n’ont aucun caractère raciste il suffit d’écouter ses interventions. Il est de culture manifestement de droite et le dit mais prone la sortie de l’euro, de l’UEet de l’OTAN tout en proposant la nécessité d’une ONU revigorée mais d’abord respectée dans ses décisions par les grandes puissances et d’abord la France. C’est une sorte de néo gaullisme même plus ajourné voir son programme de nationalisations. J’ajoute qu’il est le seul qui montre qu’à aucun moment le FN n’est ou n’a été pour la sortie de l’UE et de l’euro . Quant à l’OTAN les LE PEN passent leurstemps aux USA avec le parti TROMPETTE. C’est dire. De plus l’UPR met en avant la francophonie d’une manière nouvelle et intéressante. Pour construire une analyse nationale et internationale il est bon de ne pas être expéditif. Petite critique. Par ailleurs ASSELINEAU critique ISRAEL d’une manière essentiellement basée sur le non respect des décisions de l’ONU:comment lui reprocher et n’a aucun thème antisémite dans ses déclarations. Le FN c’est autre chose et sa façon d’agir se repait de l’abandon, de la nation par les forces de gauche et particulièrement le PCF puisqu’il est historiquement à gauche le seul à avoir dénoncé l’Union européenne comme un instrument de classe dangereux, guerrier, anticommuniste et d’asservissement à une puissance extérieure les USA. Et ce jusqu’au foutu congrès de MARTIGUES. Depuis les vannes sont ouvertes et les trotskistes tout aussi américanisés que MACRON sont la boussole de gauche de ce que je n’ose appeler direction du PCF puisque direction de classe il n’y a pas. Il ne peut y en avoir puisque le PCF n’a pas de pensée propre de classe depuis l’abandon de ce que l’on appelait marxisme léninisme et qui par son absence montre la nécessité de sa présence. J’accorde sur ASSELINEAU qu’il ne mène pas une politique de classe sur la question de la sortie de l’UE, euro, OTAN. Cependant son attitude , son positionnement montre que le peuple français n’est pas favorable à la poursuite de l’Union européenne. Il est nécessaire que les communistes reviennent à cette analyse sur des bases de classe. Ils ne sont pour l’heure ni sur l’iun ni sur l’autre points essentiels. Il suffit d’écouter les gens, prononcer le mot europe et écouter le populo: c’est le rejet. Il n’y a pas d’avenir dans l’Union fascisante européenne et rien ne peut la changer car les traités signés et devant être respectés l’empêchent. Ne reste que la sortie. J’ajoute que le terme occident utilisé par toutes les forces pro euro( FN, LR, PS et satellites, PCF) pue le racisme blanc contre autres.

     
  2. etoilerouge

    mai 11, 2018 at 2:51

    Je me trompe en oubliant le PRCF mais celuici , je crois, ne prétend pas à être un parti mais un pôle rassemblant les communistes y compris PCF pour revenir aux positions de base et de classe absentes pour l’instant dans le PCF du fait de l’orientation non seulement droitière mais profondément anticommuniste concernant le passé de cette grande idée et son présent ( dont la CHINE et CUBAbien malmené).

     
  3. Hervacacia

    mai 12, 2018 at 10:33

    VTT g

     
  4. Hervacacia

    mai 12, 2018 at 10:42

    C’est une contribution fondamentale pour le Congrès 2018 du PCF. Sans ce redressement préconisé par Danielle Bleitrach, nous évoluons vers les soins palliatifs et une douce et longue liquidation. Lénine soulignait à ce sujet que quand un Parti communiste se saborde, il n’y a plus de soumission à la majorité, ni de centralisme démocratique qui tiennent. Il faut mettre en déroute les liquidateurs !

     
  5. Herve Fuyet

    mai 12, 2018 at 3:04

    article suivant
    12 mai 2018 L’antiquité était-elle…
    Billet
    Pékin veut remettre Marx à la mode
    agrandir la taille du texte
    diminuer la taille du texte
    imprimer cet article
    C’est presque du pop marxisme. La télévision publique chinoise a encore fait la démonstration de la facilité avec laquelle le régime se moule dans les codes visuels du XXe siècle. Dans le talk-show organisé sur la première chaîne (CCTV-1) à -l’occasion des deux cents ans de la naissance de Karl Marx (1818-1883) et diffusé en prime time, la propagande a montré sa nouvelle jeunesse.

    Sur le plateau, doté d’un décor évoquant ceux habi-tuellement montés pour les émissions de diver-tissementou de talk-show, se meuvent une présen-tatriceen tailleur rose, des étudiants (triés sur le volet) et deux -professeurs d’université spécialistes du marxisme. Face à eux, un -public de jeunes gens qui -écoutent -sagement.

    Le programme, tranquillement intitulé  » Marx avait -raison « , a le rythme et le langage de la télé d’aujourd’hui : -témoignages, interventions du public, petites vidéos -documentaires, rythme rapide. Le téléspectateur n’a pas le temps de s’ennuyer. Il s’agit de célébrer l’auteur du -Capital et de souligner en passant, cela va de soi, la -justesse de pensée du numéro 1 chinois, Xi Jinping :  » S’il n’y avait pas eu le “changer le monde” du marxisme, je crains qu’on n’aurait pas eu la chance de -bénéficier de la belle vie de la nouvelle ère « , lance une des universitaires.  » Nouvelle ère « , l’expression avait été utilisée 36 fois par le président chinois en octobre 2017 dans son discours tenu devant les délégués du 19e congrès du Parti -communiste.

    Alternant parties didactiques sur la vie et la pensée de Karl Marx, présenté au milieu de ses amis et de ses -adversaires, et moments de discussion sur son -actualité, l’émission comporte cinq -volets, diffusés cinq soirs -consécutifs. Non sans une pointe d’ironie, les intervenants évoquent la  » mode Marx  » qui s’abat selon eux sur l’Occident depuis la crise des subprimes en 2008 :  » Je ne -savais pas que Marx avait autant de fans en Occident « , commente une jeune fille. Elle dit  » fans « , comme si Karl s’était transformé en chanteur de pop à la mode avec compte indispensable sur Weibo, l’équivalent de Twitter en Chine. Bref, il s’agit de montrer que Marx, c’est -branché, alors que la plupart du temps, les étudiants -chinois subissent, sans guère se passionner, les cours de marxisme obligatoires.

    Cette émission a été le versant grand public d’une -semaine entièrement consacrée à Marx, avant le -200e anniversaire, célébré le 5 mai, qui s’est décliné -également en de nombreux événements, discours et hommages. Ce retour spectaculaire – au sens -propre – de celui qui fut toujours considéré comme l’un des -prophètes du communisme reflète à -merveille le -nouvel accent qu’entend donner Xi aux commémorations.

    Redonner son lustre au parti
    Depuis son arrivée au pouvoir, il s’emploie à redonner au parti tout son lustre, notamment en rappelant son passé héroïque et en évoquant ses figures -tutélaires. Marx vient ici conforter -l’ancrage du régime dans une histoire longue et glorieuse, celle de l’émancipation du prolétariat. En avril, lors d’une session d’études du -bureau politique, Xi a recommandé aux cadres du Parti communiste chinois de  » bien étudier et de bien -appliquer  » le Manifeste du Parti communiste, l’un des ouvrages emblématiques du philosophe allemand, -coécrit avec Engels. En -novembre 2017, Chen Xi, le -responsable du département de l’organisation, une sorte de -super-DRH du Parti -communiste, s’était -inquiété : -certains responsables auraient perdu la foi,  » ils ne croient plus en Marx et -Lénine mais dans les fantômes et les dieux « . Il faut dire, à leur -décharge, que l’autre -pilier du régime est la célébration des valeurs tradi-tionnelles… Pas si facile, pour -certains cadres du -régime, de faire la part des choses. -Entre Marx et -Confucius, leur cœur peut balancer…

    En redorant le blason de Karl Marx en Chine, Xi Jinping effectue une belle -pirouette : il se désigne comme héritier du penseur de la lutte des classes, alors même que la puissance asiatique est l’un des pays les plus inégalitaires du monde et a développé une économie d’Etat grâce aux recettes du capitalisme le plus sauvage. Marx, à des -milliers de kilomètres de là, au cimetière londonien de Highgate, doit tressauter dans sa tombe.

    François Bougon

    © Le Monde

     
    • Herve Fuyet

      mai 12, 2018 at 3:07

      Bon, je me suis encore mélangé! Ce que je voulais dire, c’est que l’Huma et le PCF devraient réagir à des articles bêtes et méchants comme celui de François Bougon.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :