RSS

La dernière des communistes ? célébration du 8 mai à Marseille…

08 Mai

Pour  agrandir la photo de la manifestation du 8 mai 2018 à Marseille, appuyer sur elle … 

Aujourd’hui 8 mai 2018, en haut de la Canebière, cette année comme l’an dernier les Russes se sont invités aux cérémonies de célébration dont les occidentaux ont décidé de les exclure.  Ils étaient là avec le drapeau rouge, la faucille et le marteau, les photos de ceux qui de leurs parents avaient donné leur vie pour cette victoire. derrière eux se préparait la « fête patriotique ».

Si j’approuve totalement la décision de J.L.Mélenchon d’être à Moscou pour cet anniversaire et par là même refuser la guerre à laquelle derrière donald Trump nous sommes incités à participer, il est clair que ses troupes marseillaises n’avaient pas choisi d’être présentes aux côtés de ces Russes qui revendiquaient leur rôle et le refus du négationnisme ordinaire qui les frappe pour mieux justifier notre adhésion aux bonne oeuvres de l’oTAN, notre vassalité aux Etats-Unis, française et européenne. Il n’y avait personne de la france insoumise, et j’étais à moi seule, comme on le voit sur la photo (la dame aux cheveux blancs et au pull vert sous le drapeau rouge), la seule communiste française sans la moindre représentativité officielle d’ailleurs. L’an dernier j’avais déjà dénoncé l’absence de représentants de la fédération 13 du parti communiste français, cela visiblement ne les a pas convaincus de changer de position. Il est clair que je n’ai pas la moindre influence et donc la moindre responsabilité dans la conduite de la politique des communistes tant au plan national que fédéral. je dois dire que cette indépendance devient de plus en plus une manière de rester au moins honorable sinon efficace.(1)

L’an dernier les communistes n’étaient même pas présent aux cérémonies sur la libération de Marseille , si quelques sections d’arrondissement cette année ont décidé d’y participer c’est un mieux mais cela ne résoud pas la question de la manière dont ils laissent traiter les Russes, nier leur rôle pour mieux préparer la guerre derrière Trump. L’an dernier il y avait seulement Gaudin et menucci, les troupes américaines étaient réprésentées et célébrés et les Russes étaient à l’écart avec leur photo et leur drapeau rouge. J’étais avec marianne et Jaouida ma fille, j’ai interpellé Gaudin qui a ricané en demandant s’il existait encore des communistes ?

Parce que face au contexte international y copmpris ce soir avec la déclaration de Trump sur l’Iran, une telle présence eut-été la moindre des choses. Elle aurait manifesté un rappel du sacrifice que les communistes, qui à l’époque revendiquaient hautement leur étroite camaraderie avec les soldats héroïques de l’armée rouge, ont fourni dans la libération de Marseille. Cette ville, rappelons le, a été libérée par les communistes, même pas les FTP, les communistes. Ils n’ont pas voulu attendre l’arrivée des troupes américaines. Aujourd’hui on  a enseigné à ceux qui ont récupéré le nom à avoir tellement honte de leur passé, tellement appris à s’aligner pour des raisons minables électorialistes sur le PS, (qui à l’époque était représenté à marseille par le gangster Guerini et par le trafiquant de drogue ferri ,Pisani) qu’ils n’osent même plus affirmer la vérité historique de tout ce qu’ils ont donné à cette époque.

Donc comme l’année dernière, il y avait une vieille dame qui était venue là avec son sac à dos dans lequel se trouvait le volume de la pleiade de Marx qu’elle continue à lire, et croyez moi , cette octogènaire a beaucoup regretté ce que son parti était devenu. ce soir avec les bruits de guerre de Trump, elle le regrette encore plus.

je continuerai sans doute jusqu’à ma mort (dans l’indifférence générale) à venir témoigner. A propos, pour ceux que l’Histoire non négationniste intéresse, veuillez noter sur vos tablettes:

Samedi 2 juin,à 17 heurss, Librairie maupetit sur la canebière, débat avec danielle Bleitrach autour de son livre:

1917-2017 Staline, tyran sanguinaire ou héros national

A bientôt, en attendant puisqu’on ne me laisse pas d’autres choix que celui individuel du témoignage, je continuerai à agir comme j’estime que les communistes devraient le faire. Et en matière de consolation devant mon impuissance, je continuerai à me promener dans la ville, face à la mer, en lisant   Marx qui est nettement plus au fait de la situation actuelle que la majorité de la gauche française. Ne serait-ce parce qu’on devrait mesurer de plus en plus où nous mène la russophobie,et la haine de tout ce qui rappelle de près ou de loin le communisme réel, son apport à la paix comme à l’amélioration de la vie des travailleurs, tout cela aujourd’hui remis en cause avec l’assentiment du music hall des âmes nobles qui se dit de gauche et même communiste.

je me permets de vous citer ce texte de Marx que je vous présentais il y a peu :

Voici ce qu’il écrivait en octobre 1850, tandis que se confirmaient partout reflux et répression des mouvements qui avaient embrasé l’Europe en 1848.

« Les agitations politiques des six derniers mois se distinguent fondamentalement de celles qui les ont précédées directement. Partout,le parti révolutionnaire se trouve rejeté de la scène, et les vainqueurs se disputent les fruits de la victoire. Ainsi, en France, ce sont les multiples fractions de la bourgeoisie, et en Allemagne les divers princes. les démélés se poursuivent dans le plus grand vacarme, et la rupture déclarée, la décision par les armes paraît inévitable; toutefois, ce qui l’est moins, c’est que les armes restent tranquillement dans leur fourreau et que l’indécision se dissimule sans cesse de nouveau derrière des traités de paix, pour préparer un autre simulacre de guerre.

Considérons d’abord la base réelle sur laquelle se déroulent ces remous superficiels. »

la base réelle nous impose de lutter pour les revendications de la classe ouvrière et des couches populaires, mais en mesurant qu’elles dépendent d’un contexte international dans lequel la lutte pour la paix et contre l’impérialisme qui porte la guerre est notre devoir.

https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/05/07/du-bon-usage-de-marx-en-cas-de-defaite-des-revolutionnaires-et-mon-experience-cubaine/

danielle bleitrach

(1) Pour dire jusqu’où peut aller cette censure, j’ai proposé de fournir des billets au journal La Marseillaise, sans ma signature puisque je suis interdite dans la presse communiste. J’ai proposé un premier article sur la Chine et l’intelligence artificielle, non seulement il a été interdit de publication mais même pas lu, un texte de danielle Bleitrach même anonyme ne peut pas être pris en considération cxhez les communistes « anti-staliniens » d’aujourd’hui. Voilà où on en est… Comme je n’attends rien pour ma gloire personnelle d’une publication dans la presse communiste ou défendue par les communistes on se demande pourquoi… je voulais surtout remuer un peu la crasse dans laquelle on laisse lesz communistes en ce qui concerne l’évolution des rapports de forces internationaux. C’est devant c nouvel acte de censure que j’ai pris la décision de mener désormais mon combat toute seule à ma manière tout en ne renonçant pas, ce qui leur ferait un plaisie extrême à mon adhésion à un pCF dont ils ne sont pas les copropriétaires.Trop nombreux sont ceux qui ont laissé le parti à ces gens là…

Publicités
 

2 réponses à “La dernière des communistes ? célébration du 8 mai à Marseille…

  1. pam

    mai 9, 2018 at 8:46

    tu n’étais pas seule, ce 8 mai avec les russes !
    Nous avons fait un 8 Mai à Lyon en trois parties… la cérémonie officielle du 8 mai à Vénissieux, où le maire Michèle Picard a évoqué dans son discours Stalingrad et Sétif..
    puis un rassemblement avec des cheminots et des jeunes communistes en mémoire des massacres de Sétif à Lyon
    puis enfin la participation au défilé immortel organisé par les russes, pour la première fois à Lyon (nous les avons aidé à trouver les bons contacts)… avec drapeaux soviétiques et russes, nous avons défilé avec le drapeau du reichstag offert par les communistes ukrainiens il y a quelques années…

    je publie un compte-rendu sous le titre « Vénissieux, Stalingrad, Sétif… »..

    amitiés
    pam

     
  2. etoilerouge

    mai 9, 2018 at 9:41

    bravo camarades et honte à la fédé 13

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :