RSS

L’intervention militaire sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes a commencé

09 Avr

je ne vois pas très bien la différence entre Trump (envoyant l’armée garder la frontière mexicaine pour satisfaire le besoin d’ordre de ses électeurs) et Macron envoyant 2500 policiers, gendarmes, militaires contre les zadistes… Pas étonnent qu’ils soient prêts à mener une exépdition militaire ensemble au MOyen Orient… (note de Danielle Bleitrach)

9 avril 2018

- Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), reportage

- 09h40 : L’hélicoptère de la gendarmerie arrive pour survoler la zone.

- 09h03 : Le camion-grille des gendarmes avance sur la route des Fosses noires. Il est à cent mètres de cette maison.

- 08h59 : Les Fosses noires et les jardins des Vraies rouges sont noyés sous les gaz lacrymogènes. Les gendarmes mobiles tiennent la route, mais se font harceler par-dessus les haies denses, dans la brume du bocage.

- 08h40 : Une vingtaine de tracteurs de paysans, garés aux Fosses noires, à cent mètres du cordon de gendarmes, reculent pour ne pas se trouver noyés sous les gaz lacrymogènes.

- 08h26 : Un courriel envoyé par l’équipe Presse de la Zad : « Il est maintenant assez clair qu’ils ne vont pas limiter leur opération « ciblée » à quelques lieux proches de la route, mais qu’ils vont l’étendre beaucoup plus. Ils annoncent 40 lieux expulsés, c’est énorme. il semble même qu’ils envisagent éventuellement de tout expulser sauf les maisons en dur et que ce soit encore en débat entre la préfecture et les commandants de gendarmerie On a besoin de soutien absolument pour limiter l’ampleur de l’opération et sa légitimité. En ce sens toutes les communiqués en propre d’organisations ou un communiqué interorganisations seraient les bienvenus. »

- 08h24 : Les médics distribuent du serum physiologique au bord d’un champ face aux Rouges et Noires, où est servi du café chaud et où des grenades lacrymogènes tombent une minute après. Les manifestants hurlent : « Sortez de mon champ », mais ce que l’on entend surtout, c’est : « Première sommation, dernière sommation, on va faire usage de la force »

- 08h11 : Par les routes et les bois, les gendarmes mobiles repoussent les gens vers les fosses noires, tandis qu’une gradée répète en boucle en hurlant : « Première sommation, on va faire usage de la force » .

- 08h10 : Il reste l’ironie. Aux Cent noms, on avertit des terribles dangers qui règnent sur la Zad : « Attention aux moutons méchants ».

- 08h06 : Au milieu des fumigènes orange et de quelques fusées, les gendarmes gardent le carrfour, enlèvent les pneus et récupèrent des bidons d’essence.

- 07h55 : Charge de gendarmes par la route et par les bois.

- 07h54 : Barricade en flammes. Pétards explosant dans les pieds des gendarmes mobiles groupés sur le chemin menant de la D 281 au carrefour de la Saulce. Les habitants quittent préventivement leurs cabanes avec leurs affaires.

- 07h48 : Une avancée de gendarmes se produit dans la direction des Fosses noires.

- 07h40 : les gendarmes sont concentrés aux alentours de la D 281. À l’intérieur de la zone, tout est pour l’instant calme.

- 07h25 : À 50 m des dizaines de gendarmes, des zadistes attendent.

- 07h20 : Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, sur Europe 1 : « Qu’une fois pour toutes, on en finisse avec cette opération qui a commencé il y a une quarantaine d’années. (…) Nous maintiendrons des forces de l’ordre pour qu’il n’y ait pas de nouvelle occupation. (…) L’autorité doit régner partout, et la loi doit être respectée partout. »

- 07h15 : l’aube se lève. Radio Klaxon a annoncé que la cabane du Lama fâché avait brûlé.

- 07h10 : près du carrefour de la Saulce, assez loin des affrontements, les rainettes chantent un peu partout, dans les mares et les fossés. Hier, un rossignol est arrivé près du Lama fâché, on a entendu son chant. C’est le premier arrivé, les rossignols sont des oiseaux migrateurs.

- 06h45 : Des habitants ont mené un rapide assaut d’un camion-grille. Panique des gendarmes qui ont reculé de quelques mètres, les habitants ont une prise : un bouclier et deux matraques lâchées dans le recul par les gendarmes ;

- 06h41 : Ce qui peut se passer sur la route D 281 est invisible, parce qu’inacessible. Les journalistes sont refoulés. De l’autre côté de la route, on voit une ligne statique de gendarmes mobiles placés dans les champs, ils bloquent les routes accédant à la D 281.

- 06h02 : Les informations circulent via les talkies-walkies. Dernier message : un tractopelle arrive, venant des Ardillères, il est escorté par dix fourgons.

- 05h39 : Une gradée des gendarmes répète toutes les dix minutes : « On va faire usage de la force » et balance des grenades lacrymogènes face aux chants et aux interpellations : « Allez les gars, on vous paye combien pour faire ça ? ». La nuit est épaisse. Un officier demande à chaque unité s’il y a des blessés dans leurs rangs.

- 05h13 : Une fusée rouge de sommation a été tirée dès 4h40. Un camion grille de gendarmes se trouve au carrefour du Lama fâché. Face aux manifestants qui crient, quelques lacrymogènes sont lancées. Les phares puissants des camions éclairent la scène.

- 04h15 : Les gendarmes arrivent très tôt, surprenant les habitants. On en signale aux Vrais rouges.


Publicités
 

Une réponse à “L’intervention militaire sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes a commencé

  1. etoilerouge

    avril 9, 2018 at 8:37

    Il est clair que cette opération indique que COLLOMB et MACRON sont prets à assassiner des travailleurs français et des fonctionnaires avec la participation des gradés de police .
    C’est ce qu’ils appellent faire régner l’ordre en assaillant des fermes qui sont une propriété. On dirait l’armée d’ISRAEL chez les palestiniens. Le citoyen français réduit à être pourchassé chez lui. Le fascisme qui vient pire que l’ancien.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :