RSS

Le Portugal ne devrait pas suivre la course de l’OTAN

17 Fév

Avril Avril

Le Conseil portugais pour la paix et la coopération « rejette toute augmentation des dépenses militaires du Portugal dans le cadre de l’OTAN » et « réaffirme son attachement aux objectifs constitutionnels de paix, de désarmement et de dissolution des blocs politico-militaires ».

Le CPPC soutient que la croissance économique devrait servir à améliorer les conditions de vie du peuple portugais et non à renforcer la participation du Portugal à l'action belliqueuse de l'OTAN

Le CPPC défend que la croissance de l’économie devrait servir à améliorer les conditions de vie du peuple portugais et non le renforcement de la participation du Portugal à l’action belliciste de l’OTAN Credits/ theissue.com

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a défendu mardi dernier le fait que le Portugal devrait profiter de  sa croissance économique pour dépenser davantage dans la défense, notant que les pays membres de l’OTAN se sont engagés à 2% du produit intérieur brut ( PIB) aux dépenses militaires.

De telles déclarations constituent « une pression inacceptable, contraire aux intérêts du pays », indique le Conseil portugais pour la paix et la coopération (CPPC) dans une note publiée jeudi, qui rejette également les déclarations faites par le ministre de la Défense, Azeredo Lopes, en réponse à Stoltenberg, « assurer que le Portugal augmentera ses dépenses militaires, comme requis par l’OTAN, au seuil de 2% du PIB » d’ici 2024.

La « croissance économique devrait servir à améliorer les conditions de vie du peuple portugais et développer le pays, » défend la SCLC, alors que cette croissance ne devrait pas « contribuer au renforcement de la participation du Portugal à l’ une action belliqueuse et agressive par l’ OTAN ou processus de militarisation de l’Union européenne , complémentaire au renforcement de ce bloc politico-militaire ».

Sachant que « l’un des principaux défis auxquels l’humanité est confrontée est l’apaisement des tensions internationales », l’organisation portugaise souligne en outre que « toute dépense avec les forces armées nationales doit être décidée par les autorités portugaises » et  » de la défense de la souveraineté nationale et de l’indépendance, de l’intégrité du territoire national « , lit-on dans la note.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le février 17, 2018 dans Europe, GUERRE et PAIX

 

2 réponses à “Le Portugal ne devrait pas suivre la course de l’OTAN

  1. etoilerouge

    février 19, 2018 at 1:16

    Les propos de STOKLTENBERG valent ceux d’HITLER. La paix est en danger FRANCE HORS de l’assassin OTAN.

     
    • Félicien Lallane

      février 20, 2018 at 7:55

      La France doit en faire autant vis à vis de l’OTAN !
      Ce sera plus profitable à notre jeunesse que de seulement ouvrir les bibliothèques plus longtemps.
      D’ailleurs cela ne peut qu’être favorable à la culture des jeunes et au bien être du peuple Français.
      Et pour ceux qui ont quand même peur qu’ améliorer les conditions de vie du peuple nuirait au pays (ou à leurs intérêts) il faut lire la page du lien qui suit et quand même sortir à temps de l’OTAN !
      https://bibicabayaorg.wordpress.com/2018/02/19/philosophie-maharishi-de-la-paix-mondiale/

       

Répondre à etoilerouge Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :