RSS

A qui profite l’appel au boycott de l’élection présidentielle russe ?

04 Fév

Publié le par Boyer Jakline

Serguéï Udaltsov,  » Front de gauche  » à la russe….

Retour sur les enjeux de l’élection présidentielle tels que le faux duel Navalny-Poutine, rabâché ici, ne permet pas de les apprécier. 

Portrait d’un nouveau venu dans ce blog.

Serguéï Udaltsov 41 ans, est avocat. Il est dans la politique depuis de nombreuses années, dans des partis d’extrême gauche, défendant l’héritage soviétique.  Avec toujours une dimension  » patriotique ». Il fut un moment l’avocat de l’une des Pussy Riot. Condamné à 4 ans et demi de prison pour activité  » extrémiste « ( je ne sais pas bien ce que cela signifie. J.B) … il est sorti en août 2017 au bout de 3 ans. Il est désormais présent sur la plateforme du KPRF, soutien à Pavel Groudinine  » front de gauche « , candidat proposé par le KPRF.

Extrait de son article, paru le 11 janvier dernier dans le journal  » Svobodnaya pressa » (  en français :: presse libre )

 « ….  Quand le boycott se justifie-t-il :

1- quand la loi prévoit un seuil minimum de participation,

2- quand appellent au boycott les principales forces politiques d’opposition,

3- quand parmi les candidats il n’y en a pas un qui porte une réelle concurrence au candidat du pouvoir.

Tous ces critères sont largement absents.

Les forces d’opposition s’apprêtent à prendre part à la compétition électorale: Pavel Groudinine, du bloc de la gauche patriotique,  Grigorii Yavlinski, Boris Titov, Ksénia Sobtchak pour les libéraux. Pour les amateurs de fun, Jirinovski et Gordon. Donc, pas de large coalition pro-boycott. Que cela plaise ou non, le boycott n’aura pas lieu. A l’inverse la tactique efficace de l’opposition c’est susciter une participation massive aux élections.

 

Et du coup, la campagne pour le boycott, que cela soit voulu ou non, favorise le Kremlin, car ne permet pas à l’opposition de se rassembler autour de celui qui est le plus à même  d’affronter le candidat Poutine.

Cet appel à  » la grève des électeurs  » est un appel à la grève de la raison, » conclut S. Udaltsov.

 

Il faut savoir que l’essentiel des idées portées par Alekséï Navalny seront présentes dans le scrutin puisque est apparue une nouvelle candidate, Ksénia Sobtchak dont le programme est  » contre tous » ( les candidats ), façon de laisser le champ libre au favori, soit le président sortant.

Vladimir Poutine vise la réélection au premier tour. Pavel Groudinine son opposant le plus vigoureux veut empêcher ce scénario et plus…. si affinité .

le blog sur lequel j’i pris ce texte est passionnant, je vous invite à le consulter…

 

De nombreux nouveaux lecteurs viennent visiter ce blog. Merci de l'intérêt que vous lui portez. Je vous invite à vous abonner. C'est gratuit. cela vous permettra de recevoir un mail à chaque nouvelle publication.
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 4, 2018 dans POLITIQUE, Russie

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :