RSS

Machiavel et la lutte des classes comme la nécessité pour l’émancipation humaine

09 Jan

Résultat de recherche d'images pour "Sienne le bon et mauvais gouvernement"

 

Patrick Boucheron : « Machiavel refuse de considérer que les bonnes lois dépendent de l’existence d’un législateur vertueux. Elles sont dictées par la nécessité, c’est-à-dire, pour l’essentiel, par la discorde : « dans toute république, il y a deux humeurs différentes, celle du peuple et celle des grands » et « toutes les lois qui se font en faveur de la liberté naissent de leur opposition ». Voici pourquoi « jamais les États ne s’ordonneront sans danger ». Et voici pourquoi la situation la plus dangereuse, au sens machiavélien, est celle où les puissants sont sans vergogne, c’est-à-dire sans cette honte que suscite la crainte de la colère des autres. »

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 9, 2018 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :